Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Vendredi, 30 Décembre 2011 10:49

Opération Divine Wind - Etat des lieux

30 Décembre 2011

Le  Brigitte Bardot quittant Fremantle en Australie, le 21 décembre 2011Le  Brigitte Bardot quittant Fremantle
en Australie, le 21 décembre 2011

Le Steve Irwin et le Brigitte Bardot affrontent actuellement une autre tempête alors qu'ils se dirigent lentement vers le nord.

"Nous maintenons le Brigitte Bardot sous surveillance rapprochée" a déclaré le Capitaine Paul Watson. La mer est de plus en plus démontée et les vents se lèvent, augmentant la pression sur le ponton endommagé du Brigitte Bardot. Il semblerait que l'on doive encore endurer ces conditions pendant au moins 24 heures."

Les membres d''équipage du Brigitte Bardot portent sur eux leurs combinaisons de survie 24h/24h.

Un article paru dans le Journal West Australian relatant que Sea Shepherd aurait abandonné l'équipage du Brigitte Bardot est fallacieux et mensonger. Le Shonan Maru #2, chargé par le gouvernement japonais de défendre la flotte baleinière continue de poursuivre le Steve Irwin et le Brigitte Bardot.

Le troisième navire de Sea Shepherd, le Bob Barker continue pour sa part à poursuivre la flotte baleinière. Cela devrait prendre une quinzaine de jours avant que le Steve Irwin ne puisse rejoindre la bataille, mais lors de la saison dernière le Bob Barker avait réussi à lui seul à geler les opération de chasse baleinière.

"Cette année ne sera pas un bon cru pour les baleiniers" déclare Peter Hammarstedt, premier officier à bord du Bob Barker." Ils ne sont jamais arrivés sur la zone de chasse aussi tardivement et ils ont dépensé d'énormes sommes d'argent pour contrer Sea Shepherd, sommes qui excéderont de loin les profits qu'ils pourront tirer de la chasse cette année. Nous continuons à les poursuivre vers l'est alors qu' ils tentent de nous semer. Nous ne les lâcherons pas tant qu'ils n'auront pas quitté le sanctuaire antarctique."

C'est la huitième année que Sea Shepherd se rend dans le sanctuaire antarctique pour interférer avec la chasse baleinière. "Notre objectif reste inchangé depuis le début, il s'agit pour nous de couler économiquement la flotte baleinière, de les amener à la faillite. Nous y sommes parvenus" indique le Capitaine Watson. "Maintenant, l'objectif est de les atteindre politiquement. Nous sommes conscients que ce sera difficile. Les baleiniers japonais ne survivent que grâce aux subventions massives du gouvernement japonais; une importante partie de ces subventions a été puisée dans les dons récoltés pour reconstruire le pays après le tsunami de mars dernier. La chasse à la baleine n'est désormais rien d'autre qu'une industrie sous perfusion qui n'existe que pour satisfaire la fierté nationaliste de l'extrême droite japonaise. Nous avons affaire à des fanatiques qui ne tuent les baleines que pour des raisons de fierté nationale."

 

Divine Wind
Visitez le site de
l'Opération Divine Wind
pour suivre les informations concernant notre campagne de défense des baleines de l'Antarctique 2011-12
 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact