Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mercredi, 11 Janvier 2012 12:25

Sea Shepherd joue un jeu dangereux avec la flotte de baleiniers hors-la-loi dans le sanctuaire des baleines de l'océan Austral

La partie d'échec nautique continue dans le sanctuaire des baleines de l'océan Austral. Et la donne ne cesse de changer.

Le Shonan Maru #2 ne poursuit plus le Steve Irwin. Le vaisseau de sécurité a été remplacé par le harponneur Yushin Maru #2.

Normalement, le Shonan Maru #2 devrait se diriger vers l'Ouest à la rencontre du vaisseau australien Ocean Protector, afin de relâcher les trois australiens retenus à bord.

Le Yushin Maru #2 étant à la poursuite du Steve Irwin et le Yushin Maru #3 mouillant toujours à l'île Macquarie, le Nisshin Maru ne dispose plus que d'un harponneur: le Yushin Maru.

Sea Shepherd a temporairement perdu contact avec le drone qui surveillait le Nisshin Maru et ne peut donc pas garantir que la chasse n'a pas commencé.

Mais si c'était le cas, elle se déroulerait avec un harponneur au lieu de trois. "Si nous avions un seul bateau en plus, toutes les baleines seraient sous protection" affirme le capitaine Paul Watson. "En juillet, j'ai rencontré les représentants de Greenpeace lors de la Commission baleinière internationale et leur ai demandé d'envoyer un bateau en soutien. Je leur ai expliqué qu’avec un bateau de plus, nous pourrions sans problème paralyser l’ensemble de la flotte. Ils ont refusé, ce qui est extrêmement décevant, et à l’heure où l’on parle, des baleines risquent de périr."

Sea Shepherd œuvre pour s'assurer qu'un troisième grand vaisseau, rapide et renforcé contre la glace, se joigne à nous à la prochaine saison. Le vaisseau de reconnaissance de Sea Shepherd, le Brigitte Bardot, est toujours en réparation à Fremantle après les avaries causées par les conditions climatiques extrêmes dans l'océan Austral

"Nous avons démontré que nous pouvions arrêter ces braconniers, et nous gagnons en efficacité chaque année. Un navire supplémentaire nous permettrait de les submerger et d'arrêter pour de bon leurs activités illégales", a déclaré le capitaine Paul Watson.

Le changement de cap du Shonan Maru #2 écarte toute possibilité de transfert des trois hommes de Forest Rescue vers le Steve Irwin, ce qui aurait fait économiser des centaines de milliers de dollars au gouvernement australien.

Et en dépit d'un ordre d'expulsion des eaux territoriales australiennes, le Yushin Maru #3 reste à moins de douze milles de l'île Macquarie de façon totalement illégale.

"Les baleiniers japonais se comportent comme si l'océan Austral leur appartenait" déplore le capitaine du Bob Barker, Alex Cornelissen. "Ils vont où ils veulent, quand ils veulent, comme ils veulent, au mépris total de la souveraineté australienne."

Le Yushin Maru #3 et l'île Macquarie à l'arrière-plan, vus depuis le pont du Bob Barker.

Le Yushin Maru #3 et l'île Macquarie à l'arrière-plan, vus depuis le pont du Bob Barker.
photo: Carolina A Castro

 

Divine Wind

Visitez le site de
l'Opération Divine Wind
pour suivre les informations concernant notre campagne de défense des baleines de l'Antarctique 2011-12

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact