Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Jeudi, 02 Février 2012 13:51

Suite du procès du néerlandais Erwin Vermeulen, Gardien de la Baie

La journée de la défense à la cour

Erwin Vermeulen with his rescue dog, MissyErwin Vermeulen with his rescue
dog, Missy

Le procès d’Erwin Vermeulen s’est poursuivi le 1er février 2012 à Wakayama, au Japon, après 48 jours de détention. La défense a présenté son cas devant le juge. Erwin a été conduit dans la salle d'audience encordé par la taille, attaché à une laisse. "En le traitant de cette façon, ils il font comme s’il avait été accusé de meurtre", a déclaré le Capitaine Paul Watson.

La défense a été autorisée à faire appel à un témoin, qui était en contact radio avec Erwin lors de l'incident présumé. Ce témoignage servira sans aucun doute la défense, le témoin ayant eu connaissance de tout incident qui aurait impliqué Erwin lors de son contact radio. Par ailleurs, l’accusateur soutient qu’Erwin l’a poussé avec sa main libre et qu’une seule de ses mains était pleine portant un appareil photo et un trépied. Cela prouve que ses deux mains étaient prises, le matériel photo dans une main et la radio dans l’autre.

Erwin déclara que son accusateur était occupé à écrire un message à une certaine distance du lieu où l’incident était censé s’être produit et qu’il ne s’occupait pas de la présence d’Erwin. La défense a demandé les relevés de téléphone cellulaire de l'employé du Dolphin Resort pour prouver que ce fut effectivement le cas.

Après l'audience, le chef de campagne des Gardiens de la Baie, Scott West, a été autorisé à parler brièvement avec Erwin. C'est la première fois qu’une personne ne faisant pas partie de l'équipe juridique a pu être en contact avec lui depuis son arrestation. Un traducteur était présent tout au long de la conversation afin que les gardiens de prison aient connaissance de chaque mot prononcé entre les deux hommes.

Les deux premières questions d’Erwin portaient sur l’état de la campagne des gardiens de la Baie et le fonctionnement de l’Opération Divine Wind, la campagne de Sea Shepherd dans le Sanctuaire baleinier de l’océan Austral. Il était également très surpris d’apprendre le soutien mondial dont son emprisonnement faisait l’objet.

Son régime semble s’être sensiblement amélioré depuis qu'il a été transféré de la prison à Shingu. Il pesait 79 kg le jour de son arrestation et a perdu environ 9 kg pendant sa détention. Scott West a pu lui apporter un sweat, après qu’Erwin ait fait remarquer la semaine dernière qu'il faisait très froid dans sa cellule. Il se couche tôt pour tenter d’emmagasiner la chaleur. Après leur brève rencontre Scott West remarqua la tristesse du regard d’Erwin "Ce procès est une farce et le dossier de l’accusation est vide", déclara Scott West.

Malgré le manque de preuves et la faiblesse du dossier de l'accusation, l’acquittement est peu probable, car cela nuirait à la réputation du juge aux yeux de l'accusation et de la police. Toutefois, l’acquittement serait un acte extrêmement courageux de la part du juge. Le procès se poursuivra le 16 février et le verdict est attendu le 22 février.

Sea Shepherd organise plusieurs veillées aux chandelles en l'honneur d’Erwin.

Actuellement, les villes participantes sont les suivantes:

Philadelphie-le 3 février

Seattle - le 4 février

Denver - le 4 février - ANNULÉ EN RAISON DE NEIGE – Nouvelle date prévue le 16 février

New York – le 4 février

Toronto – le 16 février

Denver - le 16 février

  Please contribute to our
Legal Defense and Education Fund

Donate Now
 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact