Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Jeudi, 09 Février 2012 23:48

Sea Shepherd continuera sa traque de la flotte baleinière japonaise jusqu’à fin mars

Sea Shepherd Conservation Society poursuit la flotte baleinière japonaise depuis 60 jours. Le Steve Irwin a déjà couvert 13 000 milles nautiques (soit plus de 24 000 kilomètres) et le Bob Barker 14 500 milles (plus de 26 000 kilomètres).

La saison de la chasse à la baleine compte théoriquement encore 50 jours.

Les équipages de Sea Shepherd entendent bien continuer à traquer la flotte jusqu’à la fin de la saison, prévue entre le 15 et le 25 mars.

Cette année, Sea Shepherd a dû affronter de nombreuses difficultés, au premier rang desquelles l’allocation de 30 millions de dollars sous forme de subventions faites à l’industrie de la chasse à la baleine pour renforcer sa sécurité – une somme qui a été puisée dans les fonds d’aide suite au tsunami et au tremblement de terre de mars 2011. La seconde difficulté a été la perte de notre navire éclaireur, le Brigitte Bardot, endommagé par une lame en début de campagne.

En dépit de ces déconvenues, le Steve Irwin et le Bob Barker n’ont pas lâché la flotte japonaise et continuent de la pourchasser.

La flotte baleinière a dû sacrifier 64 jours de fonctionnement de navires-harpons au jeu du chat et de la souris avec les navires de Sea Shepherd. A une moyenne journalière de huit baleines normalement tuées, ce sont 512 baleines qui ont été épargnées car les navires japonais devaient veiller à empêcher ceux de Sea Shepherd de s’approcher trop près. Concrètement, le Nisshin Maru n’a pu opérer qu’avec un seul navire-harpon, et l’un et l’autre étaient constamment obligés de bouger, ce qui leur laissait peu de temps pour tuer des baleines.

Jusqu’ici, le Yushin Maru a pourchassé le Steve Irwin pendant 4 jours.

Le Yushin Maru No. 2 a pourchassé le Steve Irwin pendant 22 jours.

Le Yushin Maru No. 3 a pourchassé le Steve Irwin pendant 10 jours et le Bob Barker pendant 18 jours.

Le Shonan Maru No. 2 a pourchassé le Steve Irwin pendant 20 jours et le Bob Barker pendant 12 jours.

Bilan pour le Yushin Maru: Nombre de journées passées à pourchasser les navires de Sea Shepherd, sans pouvoir chasser: 4

Bilan pour le Yushin Maru No. 2: 34 jours sans pouvoir chasser

Bilan pour le Shonan Maru No. 2 (navire qui assure la sécurité): 32 jours à pourchasser les navires de Sea Shepherd

On peut également avancer que les deux navires de Sea Shepherd ont suffisamment gêné le Nisshin Maru pour empêcher son ravitaillement par le Sun Laurel, un pétrolier.

Pour la première fois, les japonais ont abandonné leur zone de "recherches" désignée pour l’année, et se sont rendus dans celle de l’an dernier, en Mer de Ross, pour essayer de se défaire des navires de Sea Shepherd, qui leur donnaient la chasse.

"Je serais étonné qu’ils aient réussi à tuer 80 baleines", a déclaré le Capitaine Paul Watson.

Les navires de Sea Shepherd ne peuvent pas s’approcher du Nisshin Maru car les navires-harpons les en empêchent, mais ils peuvent néanmoins surveiller ses mouvements grâce à des drones et en suivant l’état des glaces et de la météo. Ils parviennent ainsi à obliger le flotte tout entière à se déplacer sans cesse.

Afin que la campagne de Sea Shepherd soit 100% efficace, elle a besoin de renforts, et notamment d’un navire supplémentaire qui soit suffisamment rapide pour s’occuper du troisième navire-harpon.

A cet effet, Sea Shepherd a officiellement proposé à Greenpeace d’envoyer un navire, mais Greenpeace a rejeté la proposition.

Pour atteindre l’objectif de 100% d’efficacité, la Sea Shepherd Conservation Society a lancé une campagne de levée de fonds afin de trouver un quatrième navire pour 2012/2013.

En attendant, tandis que le Steve Irwin continue sa traque, le Bob Barker va remonter au nord pour un ravitaillement et redescendre avec assez de carburant pour permettre aux deux navires de poursuivre leurs opérations jusqu’à la fin de la saison de chasse à la baleine.

"Nous n’allons pas laisser à ces braconniers de baleines un seul instant de répit. Nous allons leur donner la chasse jusqu’à ce que tout soit paralysé – et c’est de toutes façons ce qui va se passer d’ici la fin mars, avec le retour de la glace partout en Antarctique, qui va forcer les tueurs à quitter les lieux. Tant que nous les obligeons à fuir toujours plus en avant, ils ne peuvent pas chasser de baleines. Et chaque jour où ils ne peuvent pas tuer est une victoire pour Sea Shepherd et une victoire pour les baleines", a déclaré le Capitaine Paul Watson.

 

 

Divine Wind

Visitez le site de
l'Opération Divine Wind
pour suivre les informations concernant notre campagne de défense des baleines de l'Antarctique 2011-12

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact