Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mercredi, 29 Février 2012 13:57

Le stratagème de Sea Shepherd laisse deux navires japonais sur le carreau

Le Yushin Maru No. 2 redécoré façon Sea Shepherd. Photo: Billy DangerLe Yushin Maru No. 2 redécoré façon Sea Shepherd. Photo: Billy Danger

Depuis le 22 février dernier, le Steve Irwin, navire amiral de Sea Shepherd Conservation Society, jouait au chat et à la souris avec deux baleiniers japonais, les éloignant toujours un peu plus du reste de leur flotte.

Pendant ce temps, le Bob Barker, le second navire de l'association, a pu se ravitailler en carburant et produits frais pour repartir à la chasse aux braconniers.

Sea Shepherd avait laissé entendre que le Bob Barker ravitaillerait le Steve Irwin au nord de l'Île Maquarie afin que les deux navires puissent retourner ensemble à l'assaut dela flotte baleinière jusqu'à la fin de la saison de chasse.

Ce n’était qu’un stratagème afin de laisser le champ libre au Bob Barker pour qu’il puisse continuer à chercher la flotte baleinière seul, laissant le Steve Irwin distraire les deux navires Japonais, les emmenant toujours plus loin du théâtre des opérations.

Comme prévu les deux navires japonais ont gentiment suivi le Steve Irwin, entrant illégalement dans la zone économique exclusive australienne, alors même qu’ils en avaient reçu l’interdiction par le gouvernement australien et par ordonnance de la cour Fédérale australienne.

Le Yushin Maru No. 3 recouvert de peinture rouge et noire. Photo: Billy DangerLe Yushin Maru No. 3 recouvert de peinture rouge et noire Photo: Billy Danger

Après une journée de navigation autour de l’île de Macquarie, le Steve Irwin, toujours suivi par le Yushin Maru N°3 et le Shonan Maru N°2, a pris la direction du Nord vers l’île d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, laissant croire à un changement de plan de ravitaillement avec le Bob Barker.

Pendant ce temps le Bob Barker continuait son chemin, mettant de plus en plus de distance entre lui et les deux navires Japonais toujours décidés à empêcher une opération de ravitaillement, qui n’était rien d’autre qu’une opération de diversion.

Le Bob Barker continuera sa poursuite de la flotte baleinière pour le reste de la saison, jusqu’à fin mars s’il le faut, tandis que le Steve Irwin prend le chemin du retour vers l’Australie.

3Nous avons entrainé le navire de sécurité japonais Shonan Maru N°2 et le navire harponneur Yushin Maru N°3 très loin du théâtre des opérations de chasse à la baleine et du navire usine Nisshin Maru. Cela pourrait bien leur prendre plus d’une semaine pour retourner sur place. Le stratagème mis en place par Sea Shepherd s’est révélé très efficace et va permettre au Bob Barker d’être libre de ses mouvements pour chercher la flotte baleinière, en laissant deux navires japonais sur le carreau". "Les navires japonais ont mordu à l’hameçon ! Ils nous ont suivi à la trace jusqu’à l’île de Macquarie et jusqu’à l’île d’Auckland. Cela leur aura coûté plusieurs tonnes de précieux carburant, tout ça pour finalement escorter le Steve Irwin vers le Nord. Et maintenant qu’ils n’ont plus personne à suivre, le Bob Barker est libre de poursuivre la chasse" a déclaré le capitaine Paul Watson.

Le capitaine suédois Peter Hammarstedt commande actuellement le Bob Barker, remplaçant le capitaine Alex Cornelissen, qui a dû retourner à ses obligations de directeur des opérations de Sea Shepherd aux Galápagos.

Avec seulement trois semaines restant avant la fin de la saison, il ne reste plus beaucoup de temps aux baleiniers. Et durant toute cette saison, les navires harponneurs n’auront pas eu beaucoup de répit pour atteindre leur quota.

"Nous avons été handicapés cette saison suite aux avaries subies par notre navire de reconnaissance, le Brigitte Bardot. Malgré tout nous avons poursuivi la flotte baleinière japonaise sur plus de 16 000 milles nautiques, d’est en ouest, et du nord au sud. Et je suis persuadé que leur quota s’en ressentira une fois de plus."

L’arrière du Yushin Maru No. 3 recouvert de peinture rouge, noire et orange. Photo: Billy DangerL’arrière du Yushin Maru No. 3 recouvert de peinture rouge, noire et orange. Photo: Billy Danger

 

Divine Wind
 

Visitez le site de
l'Opération Divine Wind
pour suivre les informations concernant notre campagne de défense des baleines de l'Antarctique 2011-12

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact