Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Jeudi, 08 Mars 2012 11:57

Les baleiniers plient bagage!

Le Bob Barker traverse le Sanctuaire baleinier de l’océan Austral. Photo: Carolina A. CastroLe Bob Barker traverse le Sanctuaire baleinier de l’océan Austral. Photo: Carolina A. Castro

La flotte baleinière japonaise quitte le Sanctuaire baleinier de l’océan Austral.

L’Opération Divine Wind est terminée, les baleiniers japonais rentrent chez eux!

La flotte baleinière japonaise a quitté le Sanctuaire baleinier de l’océan Austral et retourne au Japon. "Une fois que le capitaine Peter Hammerstedt et son équipage à bord du Bob Barker se sont rapprochés du Nisshin Maru le 5 mars dernier, la saison de la chasse à la baleine a définitivement pris fin" a déclaré le capitaine Paul Watson à bord du Steve Irwin, vaisseau amiral de Sea Shepherd de retour depuis peu et qui est amarré à Williamstown, Victoria, en Australie.

Depuis le 1er mars, le Bob Barker suivait le Nisshin Maru qui se dirigeait progressivement en direction du nord-ouest. Les navires-harponneurs japonais ont cessé de poursuivre le Bob Barker. Selon le capitaine Peter Hammarstedt, la flotte a quitté les eaux du Sanctuaire baleinier de l’océan Austral. Le navire protecteur du gouvernement japonais, le Shonan Maru #2, a été repéré par des navires de pêche à 30 degrés au sud, bien à l’est de Brisbane, en Australie, ce qui signifie que le navire est bel et bien en route vers le Japon.

Un petit rorqual nage en toute liberté, comme il se doit, dans le Sanctuaire baleinier de l’océan. Photo: Billy DangerUn petit rorqual nage en toute liberté, comme il se doit, dans le Sanctuaire baleinier de l’océan. Photo: Billy Danger

Cette campagne a été longue et difficile, et bien que la perte temporaire du Brigitte Bardot, navire éclaireur, nous ait causé des problèmes, le Steve Irwin et le Bob Barker ont pu se lancer à la poursuite de la flotte baleinière japonaise pendant plus de 17 000 milles nautiques, ce qui ne lui a pas laissé beaucoup de temps pour massacrer les baleines. De plus, deux des trois navires-harponneurs ont passé plus de temps à talonner les deux navires de Sea Shepherd qu’à tuer les baleines.

"Le Japon ne révèlera pas le nombre de baleines tuées avant le mois d’avril, mais à mon avis, on peut s’attendre à ce que ce nombre ne dépasse pas les 50% et je pense qu’il ne dépassera même pas les 30%. Notre résultat n’est pas aussi bon que la saison passée, mais c’est quand même nettement mieux que les années précédentes", a déclaré le capitaine Paul Watson. "La campagne a été un vrai succès. Si nous ne nous étions pas rendus dans le Sanctuaire baleinier de l’océan Austral durant les trois derniers mois, des centaines de baleines seraient mortes à l’heure qu’il est. Cela nous rend profondément heureux."

Le Bob Barker repartira pour Hobart, en Tasmanie, le Brigitte Bardot est en train de subir des réparations à Fremantle et le Steve Irwin est actuellement amarré à Williamstown.

Si la flotte baleinière japonaise se rend à nouveau au Sanctuaire baleinier de l’océan Austral au mois de décembre 2012, Sea Shepherd Conservation Society lancera l’opération Cetacean Justice (Justice des Cétacés) avec l’appui de quatre navires, deux hélicoptères, quatre drones – des aéronefs sans pilote – et 120 volontaires.

"Si les baleiniers japonais reviennent, Sea Shepherd reviendra aussi. Nous nous sommes engagés à défendre le Sanctuaire baleinier de l’océan Austral." a déclaré le capitaine Paul Watson. "Peu importe le temps que cela prendra, peu importe les risques ou le coût. Le mot ''sanctuaire'' est très important à nos yeux et cela vaut la peine que l’on se batte pour lui."

Le Bob Barker quittant les eaux glaciales de l'océan Austral. Photo: Carolina A. CastroLe Bob Barker quittant les eaux glaciales de l'océan Austral. Photo: Carolina A. Castro

Divine Wind

Visitez le site de
l'Opération Divine Wind
pour suivre les informations concernant notre campagne de défense des baleines de l'Antarctique 2011-12

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact