Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Vendredi, 20 Avril 2012 23:46

Le Brigitte Bardot reprend la mer, prêt pour l'action

Par le Capitaine Locky MacLean

Le capitaine Luis Manuel Pinho observe le grutage du Brigitte Bardot. Photo: Simon AgerLe capitaine Luis Manuel Pinho observe le grutage du Brigitte Bardot. Photo: Simon Ager

Le 16 avril 2012, le Brigitte Bardot, vaisseau éclaireur de Sea Shepherd, a été remis à l'eau après trois mois passés à terre pour réparer les dégâts causés par une puissante vague dans l'océan Antarctique. Le manager du bateau, Simon Ager, était euphorique: "C'est grâce au travail de professionnels et de volontaires passionnés que nous pouvons voir aujourd'hui le Brigitte Bardot reprendre gracieusement la mer. Le bateau est complètement réparé, mieux préparé que jamais et prêt à continuer la lutte. Nous avons tous deux l'air un peu abîmé par ces péripéties, mais notre détermination en est renouvelée."

"Au moment où nous avons procédé à la mise à l'eau, certains outils de navigation cruciaux étaient en train d'être réengagés", explique le capitaine du Brigitte Bardot , Luis Manuel Pinho. " Nous avons dû manoeuvrer le bateau à la main, des élingues de la grue au quai, car certains appareils n'étaient pas encore opérationnels et on ne pouvait pas les tester hors de l'eau. Ce fut notre premier challenge." Le directeur de Sea Shepherd Australie, Jeff Hansen, qui habite Fremantle, était là pendant la mise à l'eau: "Beaucoup d'australiens ont eu le coeur brisé par le retour au port si précoce du Brigitte Bardot, alors que l'opération Divine Wind battait son plein. Son rôle de vaisseau éclaireur est crucial pour trouver le navire-usine de la flotte baleinière. Les australiens sont parmi les défenseurs des cétacés les plus acharnés, et on a assisté à un fantastique élan de solidarité, où entrepreneurs locaux et bénévoles se sont alliés pour défendre la cause des baleines".

Mise à l'eau du Brigitte Bardot à l'aide d'une grue, afin de procéder aux tests en mer. Photo: Simon AgerMise à l'eau du Brigitte Bardot à l'aide d'une grue, afin de procéder aux tests en mer.
Photo: Simon Ager

Le capitaine Pinho, qui a pris le commandement du navire pour le transit, explique le voyage qui l'attend: "Il y a environ 1750 miles de Fremantle à Melbourne. Nous pouvons parcourir cette distance en 5 ou 7 jours, selon les conditions météo. On doit considérer le Brigitte Bardot plus comme un petit bateau qu'un navire. On doit ajuster la vitesse et le cap en fonction des conditions de mer. Nous devons prévoir parfaitement le moment où nous allons négocier certains passages difficiles, comme le cap Leeuwin qu'il faut éviter de franchir dans de mauvaises conditions météo, ou le détroit de Bass, dont la traversée peut s'avérer dangereuse. Ceci dit, ce bateau est un incroyable exercice d'architecture navale, et malgré ses 16 ans d'existence il reste une référence en termes d'efficacité sur l'eau. Naviguer sur l'océan à bord du Brigitte Bardot est une expérience formidable", déclare le capitaine Pinho, qui est lui-même architecte naval.

"Une fois à Melbourne, nous nous mettrons à quai près du Steve Irwin, et nous continuerons à améliorer le Brigitte Bardot et à le préparer pour les campagnes à venir", explique le manager du bateau, Simon Ager, qui fait partie de l'équipage du bateau depuis que celui-ci a rejoint la flotte de Sea Shepherd.

"Simon est sans conteste un de nos membres d'équipage les plus dévoués et les plus travailleurs, et après avoir vu les efforts qu'il a déployés pour réparer le bateau, je peux témoigner de son impatience à voir le bateau reprendre la mer", a déclaré le capitaine Locky MacLean, qui a supervisé le réarmement depuis que le bateau est revenu endommagé de l'océan Austral.

Le responsable de Sea Shepherd Australie, Jeff Hansen, regrettera la présence du Brigitte Bardot dans sa ville, mais il a souligné que le bateau et l'équipage avaient beaucoup de travail devant eux. L'arrivée du Brigitte Bardot est prévue à Williamstown, Victoria, le dernier week-end d'avril. Il sera ouvert aux visites au quai de Seaworks Foundation, près du Steve Irwin.

Le Brigitte Bardot sur son site de réparation, en train d'être remis à flot. Photo: Simon AgerMise à l'eau du Brigitte Bardot à l'aide d'une grue, afin de procéder aux tests en mer. Photo: Simon Ager Le Brigitte Bardot de retour sur l'eau, prêt pour des essais en mer. Photo: Simon AgerLe Brigitte Bardot de retour sur l'eau, prêt pour des essais en mer. Photo: Simon Ager

Le retour du Brigitte Bardot



16 avril 2012 - Le Brigitte Bardot, endommagé durant l'opération
Divine Wind, est réparé et navigue à nouveau.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact