Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Vendredi, 04 Mai 2012 15:19

Un "chercheur" spécialiste des animaux marins observé en train de harceler, et peut-être même de maltraiter les otaries à Astoria, dans l’Oregon

"Researcher" accused of abusing Sea LionsUn "chercheur" accusé de maltraiter les otaries

Le 3 mai 2012, un bénévole de Sea Shepherd, Gardien du barrage, a vu un homme qui s’affairait autour de pièges à otaries à Astoria, dans l’Oregon. Nous croyons savoir qu’il s’appelle Matt et qu’il serait chercheur dans un centre consacré aux mammifères marins basé en Californie. « Matt » a été vu à deux reprises en train d’essayer de donner des coups de pied à des otaries dans le piège. Il n’a pas réussi à le faire, mais ses actes constituent des infractions de nature criminelle à la loi de protection des mammifères marins et ne reflètent certainement pas les façons d’agir que l’on pourrait attendre de quelqu’un censé représenter un centre de sauvetage de mammifères marins.

"Matt" a aussi été vu en train de marquer les otaries dans les pièges, de chasser des otaries hors de leurs aires de repos et de les faire entrer de force dans des cages. Il les titille à l’aide de tiges, frappe sur la paroi de séparation et donne des coups dans les planches devant elles. De ce fait, il les harcèle les effraye et peut-être même leur inflige-t-il des blessures.

Notre protestation pourrait d’une certaine manière être considérée comme absurde, dans la mesure où nous savons tous que les États de l’Oregon et de Washington, en connivence avec le Service national des pêches maritimes, tuent une partie des otaries. Cependant, la loi est la loi et ces otaries de Californie, une espèce protégée, sont censées être traités correctement et avec précaution. Ce n’est pas parce que l’on va les tuer que cela donne le droit de les maltraiter.

Tuer les otaries parce qu’elles mangent les poissons est le comble de l’absurdité. Et cependant, il y a pire encore. Nous avons récemment entendu dire que les autorités voulaient commencer à tuer aussi les oiseaux. Or, ni les oiseaux ni les pinnipèdes ne sont la raison pour laquelle le saumon se raréfie. La raison, ce sont les humains, avec les barrages, la pollution et surtout la surpêche.

Scott West
Coordinateur de la campagne des Gardiens du barrageCoordinateur de la campagne des Gardiens du barrage

"Researcher" accused of abusing Sea LionsUn "chercheur" accusé de maltraiter les otaries

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact