Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Vendredi, 18 Mai 2012 10:32

La Haute Cour Régionale de Justice botte en touche et renvoie au Ministère de la Justice la décision d’extrader le Capitaine Watson – qui, à la surprise générale bénéficie en revanche, d’une liberté sous caution

La Haute Cour Réginale de Francfort vient de prendre la décision incroyable d’accéder à la requête du Procureur Général de procéder à la détention provisoire du Capitaine Paul Watson en vue de son extradition vers le Costa Rica. En revanche, la Cour a également accordé une liberté sous caution au Capitaine Watson le temps que soient examinés les documents fournis par le Costa Rica afin d’évaluer la validité des accusations grotesques contre le Capitaine Paul Watson.

L’équipe légale de Sea Shepherd affirme qu’elle n’a jamais vu un citoyen sous le joug d’une procédure d’extradition bénéficier d’une liberté sous caution, ce indique que la pression internationale pour faire libérer le Capitaine Watson a été entendue dans les chambres de justice allemandes.

Dans un communiqué de presse émanant de la Haute Cour Régionale de justice aujourd’hui, il est déclaré que:

"décision finale quand à l’extradition du Capitaine Paul Watson vers le Costa Rica ne revient pas à la Haute Cour Régionale de Justice mais au corps exécutif, c’est à dire au Ministère de la Justice”.

La Haute Cour Régionale de Justice elle même affirme que le Ministère de la Justice peut intervenir à tout moment pour stopper l’extradition.

La campagne internationale pour sauver le Capitaine Watson d’une extradition à motif politique vers le Costa Rica où il ne recevra pas un procès équitable et où il risque de ne pas survivre en prison a eu un impact indéniable. En effet, la mafia Taïwanaise bien établie au Costa Rica menace depuis longtemps la vie du Capitaine Watson en raison de ses campagnes activistes contre la pêche illégale aux ailerons de requins qui génère des centaines de millions de dollars par an et qui constitue une activité aussi lucrative que le trafic de drogue.

Dans un premier temps, c’est le procureur général qui avait signifié à la Haute Cour Régionale de Justice que le Ministère de la Justice et le Ministère des Affaires Etrangères avaient le pouvoir de stopper l’extradition. C’est maintenant à la Haute Cour de Justice de botter en touche et de renvoyer la balle au Ministère de la Justice.

Sea Shepherd en appelle à tous ses supporters en Allemagne et dans le reste du monde à continuer d’écrire et de téléphoner à la Ministre Fédérale de la justice Sabine Leutheusser-Schnarrenberger et au Ministre des Affaires Etrangères Dr. Guido Westerwelle pour leur exprimer leur inquiétude sur cette extradition politique qui reviendrait à condamner le Capitaine Watson a être assassiné dans une prison Costa Ricaine.

Pour accéder aux adresses et numéros de téléphone des ministères concernés, veuillez cliquer sur le lien ci dessous:

Oberlandesgericht Frankfurt am Main ordnet vorläufige Auslieferungshaft gegen Tierschutzaktivisten Paul Watson an und setzt Haftbefehl gegen Sicherheit außer Vollzug

Auslieferungsverfahren gegen Tierschutzaktivisten Paul Watson

Plus d’informations très prochainement.

 


 

Please Call, Email, and Fax the following Ministers

Sabine Leutheusser-Schnarrenberger
Federal Minister of Justice

Deutscher Bundestag

Platz der Republik
11011 Berlin

Telephone 030 - 227 751 62

Fax 030 - 227 764 02

E-Mail: sabine.leutheusser-schnarrenberger@bundestag.de

 

Federal Ministry of Justice
Mohrenstrasse
37
10117 Berlin
Germany

Telephone: +49 (030) 18 580-0
Telefax: +49 (030) 18 580-9525

 

Dr. Guido Westerwelle - Minister of Foreign Affairs
FDP-Bundestagsfraktion
Platz der Republik 1
11011
Berlin

Tel.: 030 / 22771636
Fax: 030 / 22776562
E-Mail: guido.westerwelle@bundestag.de

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact