Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mardi, 22 Mai 2012 18:05

Nos voix pour les requins, dans un engagement sincère de coopération pour la manifestation du 23 mai 2012

Par le Capitaine Paul Watson

Un requin, sauvage et libre. Photo: Nicolas VeraUn requin, sauvage et libre. Photo: Nicolas Vera

Beaucoup de choses se sont passées depuis mon arrestation en Allemagne. Au Costa Rica, le capitaine Alex Cornelissen et notre équipe juridique ont eu une réunion avec des fonctionnaires locaux. Notre merveilleuse équipe juridique allemande, en collaboration avec le capitaine Peter Hammarstedt, le directeur des recherches de Sea Shepherd Scott West et moi-même avons travaillé avec des fonctionnaires, des juges, la police et les médias allemands. Partout dans le monde, les bénévoles de Sea Shepherd se sont mobilisés très fortement pour apporter leur aide dans tous les domaines. Il y a eu une réaction extrêmement positive, non seulement concernant mon arrestation, mais aussi une prise de conscience que ce qui se passait ne concernait pas seulement ma liberté. Ce qui est en jeu, c’est la protection de la faune marine de nos océans, le courage, l’initiative et l’imagination qui permettent de voir les possibilités et pas seulement le conflit. Ce qui est en jeu, c’est une certaine vision qui peut remplacer le conflit par un changement positif.

Nous organisons le 23 mai 2012 une journée de protestation contre mon arrestation, et il est important que nous utilisions notre énergie de manière positive.

Nous n’allons pas attaquer le Président ou le gouvernement du Costa Rica. Nous allons discuter avec le gouvernement costaricain de manière constructive, non seulement pour résoudre ce problème juridique, mais plus important encore afin de trouver un moyen de travailler ensemble pour mettre fin aux pratiques illégales de découpe des ailerons de requins (shark finning) et protéger les fragiles écosystèmes marins qui entourent l’île Cocos.

Il y a dix ans, quand ce conflit s’est déclaré, le gouvernement n’était pas le même et le shark finning était beaucoup plus répandu. En fait, nous pensons que cette affaire a été manigancée pour empêcher la coopération entre Sea Shepherd et le Ministère de l’Environnement costaricain pour la protection du Parc national de l’île Cocos, et c’est exactement ce qui s’est passé. Cela fait douze ans que nous travaillons en parfaite intelligence avec les rangers des Galápagos et la police équatorienne, et on nous refuse la possibilité de travailler avec les rangers de l’île Cocos et le gouvernement costaricain.

L’enjeu n’est pas seulement que les charges contre moi soient abandonnées. Je crois que nous pouvons répondre à ces accusations et, plus important, nous pouvons nouer directement un rapport avec le Costa Rica, qui bénéficiera aux requins et aux autres espèces marines du parc national de l’île Cocos. J’ai la faiblesse de penser que le gouvernement costaricain actuel est beaucoup plus concerné par la protection des requins et de la vie marine que le gouvernement à qui nous avons eu affaire il y a dix ans.

Dans cette optique, j’ai la volonté de répondre aux accusations judiciaires, et surtout je ne veux pas perdre cette occasion de travailler main dans la main avec le Costa Rica sur un sujet qui nous passionne, la préservation des requins et des espèces marines du parc national de l’île Cocos.

Requins dont les ailerons ont été découpésRequins dont les ailerons ont été découpés Requins pêchés illégalement. Photo: Mavis BullardRequins pêchés illégalement. Photo: Mavis Bullard

 

Je pense qu’une entente est possible avec le Costa Rica, et je risquerai tout pour que Sea Shepherd et nos amis les rangers du parc national de l’île Cocos retravaillent ensemble.

Les manifestations prévues le 23 mai 2012 ne doivent pas être dirigées contre le Costa Rica, mais contre l’Allemagne. L’Allemagne a le pouvoir de me libérer. La demande d’arrestation prioritaire contre moi qui a été envoyée à Interpol a été annulée car elle reposait sur des motifs politiques, et elle a été rejetée pratiquement partout dans le monde, sauf en Allemagne.

J’ai malheureusement atterri en Allemagne, le seul pays où on se moque des décisions d’Interpol.

Depuis que je suis arrivé en Allemagne, j’ai rencontré beaucoup de soutien parmi la population, des juges aux gardiens de prison, des policiers aux chauffeurs de taxi, des gens dans la rue aux clients des magasins. Les allemands possèdent le sens de la protection de l’environnement, et ils l’obtiennent.

Notre objectif est de convaincre le gouvernement allemand que la protection de la nature implique d’être actif et de prendre des risques, et que l’environnement doit passer avant la politique. Le 23 mai, nous devrons donc utiliser notre énergie pour demander poliment à la ministre allemande de la Justice, Sabine Leutheusser- Schnarrenberger, qu’elle abandonne cette demande d’extradition.

En échange, je promets de commencer à coopérer avec le Costa Rica pour protéger le parc national de l’île Cocos et les requins. J’en donne ma parole au Costa Rica, et le monde entier saura que j’ai fait ce serment.

Il me semble qu’il est préférable de voir les choses sous un angle positif, plutôt que de gaspiller du temps en conflits et querelles, quand s’offre à nous la possibilité d’agir positivement et réellement sur l’enjeu véritable, la protection et la conservation des écosystèmes marins du Costa Rica.

Je vous demande donc à tous, lors de cette journée d’action, d’être polis mais fermes quand vous réclamerez que la demande d’extradition à mon encontre soit abandonnée. Le 23 mai 2012, nous avons l’occasion de nous adresser au gouvernement allemand. La ministre a le pouvoir d’abandonner la demande d’extradition du Costa Rica. Je remercie chaleureusement les participants de donner de leur temps pour préserver ma liberté, et je vous remercie particulièrement pour votre implication passionnée dans la défense de la vie de nos océans.

Faisons l’Histoire et suivons l’exemple de Nelson Mandela en réalisant que nous pouvons travailler ensemble car, comme la force d’un écosystème est déterminé par sa diversité, la force d’un mouvement efficace réside dans la diversité de l’imagination, l’ingéniosité, les compétences et les passions d’une communauté de gens impliqués.

Nous sommes une force qui représente un changement positif et Sea Shepherd est fier de sa réputation, sauver des vies sans attenter à celle des autres. Nous tendons notre main au Costa Rica et nous demandons respectueusement à l’Allemagne de nous laisser régler ce problème de manière intègre et dans un esprit de coopération.

Sincèrement,

Capitaine Paul Watson

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact