Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Jeudi, 23 Août 2012 01:29

La ville de Toronto ne devrait pas autoriser l’aquarium Ripley à capturer des requins dont l’espèce est en voie de disparition

Par Bob Timmons, coordinateur de Sea Shepherd Toronto

Photo: Bob TimmonsPhoto: Bob Timmons

Toronto a inauguré son nouvel aquarium de plus de 2,8 millions de litres connu sous le nom d’aquarium Ripley de Toronto, au Canada. Cet aquarium sera le nouveau lieu de vie non naturel de plus de 13 000 poissons d’eau douce et d’eau de mer, dont dix requins.

Les requins qui seront exhibés sont les rares requins taureaux qui sont inscrits sur la liste rouge des espèces menacées de l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). Ils sont protégés aux Etats-Unis, en Australie et en Nouvelle-Guinée. Cette espèce de requin migre près de la baie de Murells en Caroline du Sud vers sa zone de reproduction. Les requins taureaux ne font que deux petits par portée et sont victimes de la pêche commerciale, de la pêche au harpon et des filets de plage anti-requins. La capture supplémentaire de ces animaux par l’équipe de Ripley risque assurément de mettre à mal la croissance démographique de cette espèce protégée.

L’équipe de Ripley en a attrapé et en attrapera d’autres dans leur milieu naturel dans la baie de Murrels, en Caroline du sud. Elle indique avoir reçu une autorisation spéciale du gouvernement en arguant que la présence des requins dans leurs aquariums avait un objectif pédagogique.

“Il y a autant d’intérêt pédagogique à étudier les animaux en captivité qu’il y en aurait à étudier le genre humain en n'observant que des prisonniers isolés.” ~Jacques Cousteau

Le voyage d’un requin menacé, de la vie sauvage et libre à la vie en captivité, se déroule à peu près comme ceci:

1) Une ligne de pêche similaire à une palangre est utilisée. La pêche à la palangre tue plus de 70 millions de requins tous les ans. Les animaux qui sont capturés sur ces lignes sont des raies pastenagues, des requins pointes noires, des requins marteaux et les requins taureaux visés. Cela montre bien la nature destructive et invasive de la chasse initiale.t

2) La queue du requin est attachée avec une corde et l’animal est accroché à la coque du bateau par la mâchoire, puis hissé dans un hamac vers un petit espace, pour être ensuite placé dans un tank sur le bateau.

3) Ramené à quai, le requin sera à placé dans un autre tank et envoyé à l’aquarium Ripley de Caroline du Sud.

4) Une nouvelle source de stress s’ajoute lors du long et pénible trajet de la Caroline du sud jusqu’à New-York, puis à Toronto.

Du début à la fin, cet animal sera enfermé dans un espace confiné, artificiel, lui infligeant stress et tension, avant d’être emprisonné dans une cage dans l’eau en bout de parcours pour être exploité pour des raisons financières et aucunement dans un objectif éducatif.

La ville de Toronto interdit la pêche aux ailerons de requins et devrait poursuivre la protection des requins en n’autorisant pas ces animaux rares et en danger à être capturés dans leur milieu naturel pour être exhibés à Toronto.

Photo: Wikimedia

Vous pouvez aider de différentes façons:

Nous souhaitons montrer notre soutien en ligne à ceux qui refusent que les requins soient retirés de leur milieu naturel pour être transférés dans un aquarium artificiel à Toronto, au Canada.

  • Tweetez:  : #Toronto @TOMayorFord ne devrait pas permettre les transferts de requins de leur milieu naturel à l’aquarium Ripley
  • Les citoyens de Toronto peuvent contacter leurs conseillers municipaux pour leur faire savoir qu’ils ne devraient pas permettre les transferts de requins de leur milieu naturel à l’aquarium Ripley.
  • Contactez l’aquarium Ripley

TIM O’BRIEN – VP Communications

Bureau: (615) 646-7465

Obrien@ripleys.com

Sources utilisées:

Toronto Star Article du 11 août 2012

Toronto Star Article du 13 mars 2012

Liste rouge de l’IUCN

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact