Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Jeudi, 11 Octobre 2012 22:18

Nouvelles des six dauphins captifs partis de Taiji lundi

Les dauphins transférés du Japon vers l’aéroport d’Heathrow sur Japan Airlines sont en route vers un parc aquatique inconnu.

L’acheteur amené en barque pour rendre visite aux dauphins capturésL’acheteur amené en barque pour rendre visite aux dauphins capturés
Photo: Sea Shepherd

Depuis l’annonce retentissante, le 9 octobre, du rachat et du transfert de six dauphins capturés dans la Baie de Taiji, Sea Shepherd a reçu des renseignements non vérifiés quant à la destination des six tursiops récupérés dans la Baie et placés dans des containers aériens pour être expédiés.

Sea Shepherd a appris aujourd’hui de sources locales que six dauphins arrivaient à l’aéroport d’Heathrow sur le vol JL401 en provenance de Tokyo avec la compagnie Japan Airlines. Bien que ni la compagnie aérienne, ni l’aéroport britannique n’aient confirmé s’ils avaient reçu les dauphins, le Ministère de l’environnement, de l’alimentation et des affaires rurales britannique (DEFRA) affirme avoir reçu les documents de la CITES (Convention sur le commerce international d’espèces menacées) pour laisser entrer les dauphins sur le territoire. Les cétacés ont quitté les eaux d’un parc de rétention du syndicat des pêcheurs, dans le port de Taiji, le 6 octobre à environ 6 heures (heure locale), après un embarquement de quatre heures très stressantes pour les animaux.

Une Gardienne de la Baie a pris le même vol que l’acheteur des dauphins et a remarqué sur ses sacs le logo du Marineland de Majorque (un parc Aspro). Elle l’a revu par hasard le lendemain, dans la Baie, en train de travailler avec les dauphins et de les préparer pour le transport, avec le concours des dresseurs. Il a également dirigé et filmé le chargement des dauphins avec les tueurs du syndicat des pêcheurs. Des sources sur le terrain pensent que cet homme est peut-être un ancien employé du Marineland de Majorque. Nos informateurs ont des raisons de croire qu’il a probablement acheté les dauphins pour le compte du zoo de Lisbonne, ou un parc marin des Emirats Arabes Unis, où ils se dirigent peut-être. Selon les nouvelles informations reçues, il semble que les dauphins ne se dirigent pas vers les parcs aquatiques d’Aspro International en Europe, comme initialement indiqué. L’information reçue était erronée puisque cet acheteur n’était pas envoyé par Aspro. Sea Shepherd retire donc cette information.

“Six tursiops ont été arrachés à leur famille et à leur environnement et chargés dans des caisses pour être envoyés par avion aux quatre coins du monde", raconte Melissa Sehgal, responsable des Gardiens de la Baie. "Plus de deux jours ont passé et les dauphins n’ont toujours pas atteint leur destination. Vous vous imaginez ce que ces dauphins sont obligés de subir pour le divertissement des humains? Quand on achète un billet pour un spectacle de dauphins ou pour nager avec eux, on participe à leur immense souffrance", a-t-elle ajouté.

Le client a fait son achat et, lundi matin, il a expédié les six tursiops vivants capturés dans l’océan à peine trois semaines auparavant dans la tristement célèbre Baie sanglante de Taiji. Aperçu depuis samedi au syndicat des pêcheurs de Taiji, ceux-là même qui chassent et rabattent les dauphins, l’acheteur a passé des heures à travailler avec les dauphins et les dresseurs locaux pour les préparer au transport. Les tursiops ont été achetés au Musée de la baleine de Taiji qui se procure, dans la Baie, des dauphins capturés dans la nature et les revend plusieurs centaines de milliers dollars chacun, les condamnant à une vie dure et solitaire en captivité.

L’acheteur et le dresseur au milieu des bassins à dauphinsL’acheteur et le dresseur au milieu des bassins à dauphins
Photo: Sea Shepherd

Taiji est le “ground zero” du commerce mondial et lucratif de dauphins vivants. Ces êtres sociaux extrêmement intelligents sont arrachés à leur famille dans la nature et forcés à une vie de solitude, de confinement, où ils doivent se produire en public pour gagner leur nourriture. En général, le reste du groupe de dauphins est massacré pour la viande. Suite à un accord entre le syndicat des pêcheurs et l’Association mondiale des zoos et aquariums, les six dauphins achetés ne faisaient pas partie d’un groupe destiné au massacre, ce qui est habituellement le cas. Toutefois, au cours d’un des rabattages, dans lequel les dauphins qui n’étaient pas choisis pour la vente étaient reconduits vers la mer, l’un d’entre eux a succombé au stress ou a été blessé au cours du relâché et a été retrouvé mort par la suite, flottant aux abords de la Baie. Les Gardiens de la Baie supposent que son corps a été apporté chez le boucher et vendu pour sa viande.

Le massacre sanglant de dauphins qui se perpétue à Taiji n’est autre que cette tuerie, connue dans le monde entier, rendue célèbre par le documentaire récompensé "The Cove" (2009). Les Gardiens de la Baie sont les sentinelles de Sea Shepherd, qui assistent et témoignent des mises à morts terrifiantes des dauphins qui ont lieu chaque année dans le petit village de pêche japonais. Ce sont des volontaires venus des quatre coins du globe qui travaillent sans relâche, sur le terrain à Taiji, pour attirer l’attention sur les atrocités commises contre ces créatures captivantes et tant aimées, au modes de vie complexe, avec l’objectif de mettre fin au massacre.


Ce que VOUS pouvez faire pour les dauphins:

• Appelez, envoyez un fax ou un email à Japan Airlines et demandez-leur avec fermeté et politesse de ne plus transporter de dauphins capturés dans la Baie de Taiji.

Siège de Japan Airlines
Toll Free number: 0120-25-8600 9:00 a.m. - 5:00 p.m. daily
Depuis un portable (appel taxé): 0570-025-519
A l’international (appel taxé): Tokyo 03-5460-3715

• Ecrivez à:

JAPAN AIRLINES Customer Support
NRE Tennozu Building 2-4-11 Higashi shinagawa Shinagawa-ku,
Tokyo 140-8790 Japon

Laissez vos commentaires en ligne:
Défilez la page jusqu’à “vos commentaires à JAL”

• S’il vous plait soyez vigilants si ces dauphins sont conduits dans un parc aquatique de votre région. La première personne qui identifiera avec précision et localisera l’endroit où les dauphins finissent leur voyage recevra un T-shirt Cove Gardian. Rendez-vous sur notre page Facebook Sea Shepherd Cove Gardians pour plus d’informations.

L’acheteur et le dresseur regardent les dauphins ''faire leur numéro'' pour obtenir du poisson mortL’acheteur et le dresseur regardent les dauphins ''faire leur numéro'' pour obtenir du poisson mort
Photo: Sea Shepherd

L’acheteur et le dresseurL’acheteur et le dresseur
Photo: Sea Shepherd

L’acheteur (manteau rouge) filme le dauphin qui gémit pendant qu’on le transfère dans le camion, direction l’aéroport.L’acheteur (manteau rouge) filme le dauphin qui gémit
pendant qu’on le transfère dans le camion, direction l’aéroport.
Photo: Sea Shepherd

Le dauphin hurle de peur pendant qu’une grue le porte jusqu’au camion.Le dauphin hurle de peur pendant qu’une grue le porte jusqu’au camion.
Photo: Sea Shepherd

Cove Guardians
Visitez le site des
Gardiens de la Baie
  pour plus d'informations.
 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact