Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mardi, 16 Octobre 2012 16:50

Le Capitaine Paul Watson reçoit le prix Jules Verne

par Lamya Essemlali, Présidente de Sea Shepherd France

Le prix Jules Verne 2012 est décerné au Capitaine Paul Watson (absent) à ParisLe prix Jules Verne 2012 est décerné au
Capitaine Paul Watson (absent) à Paris
Photo: Sea Shepherd

Paul Watson, fondateur et président de Sea Shepherd Conservation Society, est désormais la deuxième personne après le Commandant Jacques Cousteau à être honoré du prix Jules Verne décerné dans la catégorie des aventuriers et des protecteurs de l’environnement.

Ce 10 octobre, j’ai eu l’honneur de représenter le Capitaine Watson à Paris et de recevoir ce prix en son nom, pour son combat extraordinaire de toute une vie pour la défense et la protection de nos océans.

La cérémonie a eu lieu en présence de l'acteur américain Richard Dean Anderson (alias Mac Gyver), ami de longue date et supporter du Capitaine Watson. L'acteur a lui aussi reçu le prix Jules Verne dans la catégorie des artistes.

Au cours de cette cérémonie, j’ai aussi eu le grand plaisir, une fois de plus, de rencontrer Jacques Perrin, grand ami du Capitaine Watson, producteur et réalisateur du film Océans, un des films les plus spectaculaires jamais réalisés sur nos océans. M. Perrin a aussi reçu le prix Jules Verne dans la catégorie des artistes.

Après la cérémonie, Jacques Perrin a exprimé son soutien indéfectible à son ami le Capitaine Paul Watson.

Lamya Essemlali et l'acteur Richard Dean Anderson, tenant le prix Jules VerneLamya Essemlali, présidente de Sea Shepherd France, et l'acteur Richard Dean Anderson, tenant le prix Jules VerneConnaissant la grande admiration que le Capitaine Paul Watson voue aussi bien à Jules Verne qu’au Commandant Cousteau, et son amitié avec Jacques Perrin et avec Richard Dean Anderson, il ne fait aucun doute qu’il se serait senti magnifiquement entouré lors de ce festival Jules Verne, si seulement les conséquences de ses efforts pour la défense des baleines ne lui avaient pas coûté une partie de sa liberté. Mais comme il l’a très bien exprimé dans un message enregistré spécialement pour l'occasion: "Le prix de [sa] liberté en échange de la vie de plusieurs milliers de phoques, de baleines, de requins et autres animaux marins est un sacrifice qui en vaut la peine."

Et le public en était bien conscient ce soir-là, au moment où la voix du Capitaine a raisonné dans l’auditorium du palace parisien historique Grand Rex. Ce fut certainement le moment le plus émouvant de la soirée.

Le Capitaine nous a énormément manqués, à tous. Il aurait mérité d’être avec nous ce soir et il aurait dû recevoir lui-même cette récompense. Néanmoins, c’est avec un immense honneur et avec un pincement au cœur que j’ai reçu en son nom, ce prix prestigieux. Je le garderai précieusement jusqu'à que le ciel s'éclaircisse pour lui et qu'il puisse enfin remettre le pied à terre.

Après avoir reçu les échos de la cérémonie, le Capitaine Watson m’a fait parvenir un message pour me dire combien il appréciait cette vague chaleureuse d’amour et de soutien à son égard et à l’égard du travail de Sea Shepherd Conservation Society.

"Merci à Lamya, à Richard et à Jacques de m’avoir représenté et de m'avoir soutenu. Je n’ai jamais couru après les récompenses, mais celle-là, eh bien, c’est différent, parce qu'il s'agit du prix Jules Verne, et aussi parce que le fait que ce prix soit associé au légendaire commandant de la Calypso, Jacques Cousteau, le rend vraiment très spécial."

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact