Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Lundi, 04 Mars 2013 10:27

De retour dans l'Océan Austral

Et c’est reparti pour un tour!

Le Steve Irwin en route vers l'Océan AustralLe Steve Irwin en route vers l'Océan AustralOn dirait bien que la flotte baleinière japonaise a décidé d’endosser le rôle du tueur en série dans un mauvais film d’horreur - au moment où le héros tourne le dos et qu’on s’attend à voir apparaître le générique de fin, le tueur surgit à nouveau, harpon en main, pour tuer d’autres baleines sans défenses.

La flotte baleinière nippone qui battait en retraite a finalement fait demi-tour et se dirige de nouveau vers le sud.

Sea Shepherd Conservation Society avait pris la décision d’arrêter de les suivre vers le nord afin de conserver assez de carburant pour le long voyage de retour vers Melbourne. Mais avant que leurs chemins ne se séparent, nous avions placé sur le Sun Laurel, le navire-ravitailleur de la flotte, un système de géolocalisation afin de pouvoir garder un œil sur leur trajectoire.

Le Sun Laurel a maintenant fait demi-tour et se dirige à nouveau vers le sud, ce qui signifie que le Nisshin Maru, le navire-usine japonais, est très probablement en train de faire de même. Bien qu’il ne reste que quelques jours avant la fin de la saison de la chasse à la baleine, il est toujours possible que le Nisshin Maru refasse le plein et retourne dans la zone de pêche - ils ne seront pas en mesure d’en tuer un grand nombre, cependant même la mort d’un tout petit nombre de ces animaux préoccupe beaucoup Sea Shepherd.

Par conséquent, le Sam Simon va transférer son carburant sur le Steve Irwin et prendra la direction de Fremantle pour se ravitailler.

Le Bob Barker, qui avait l’intention de transférer son carburant sur le Steve Irwin, conserve son carburant afin de continuer à poursuivre la flotte baleinière.

Demain, après avoir fait le plein en carburant grâce au Sam Simon, le Steve Irwin s’élancera derrière le Bob Barker pour intercepter les baleiniers dans l’Océan Austral.

Le Bob Barker a changé de cap et est sur les traces de la flotte baleinière. L’Opération Zero Tolerance n’est donc pas terminée! On dirait bien qu’il va maintenant falloir se préparer à  une dizaine de jours de poursuite en haute mer, dans un océan de plus en plus froid et plus hostile chaque jour.

"Apparemment, les baleiniers japonais ont reçu l’ordre de repartir au sud afin de tuer quelques baleines supplémentaires, afin de ne pas être totalement ridicules cette saison" a déclaré Peter Hammarstedt, Capitaine du Bob Barker. "Ils s’engouffrent donc à nouveau dans la brèche. Nous savons où est le Sun Laurel et nous allons tenter de les intercepter une nouvelle fois."

Le Sam Simon transférera son fuel au Steve Irwin à Heart Island. Le Steve Irwin pourra alors reprendre la mer afin d’épauler le Bob Barker. "Nous sommes à trois jours de la zone de chasse, il reste à peine une semaine avant la fin de la saison et les conditions météo se durcissent progressivement" a ainsi commenté Siddarth Chakravarty, Capitaine du Steve Irwin.

"Économiquement, ce n’est pas rentable pour les baleiniers de reprendre la chasse aussi tardivement dans la saison" estime Jeff Hansen, Directeur de Sea Shepherd Australie. "Ce n’est plus de chasse dont il s’agit mais simplement d’une question de fierté pour le gouvernement japonais. Ils ont été humiliés par Sea Shepherd. Ils retournent dans l’Océan Austral pour pouvoir dire qu’ils n’ont pas été poursuivis par Sea Shepherd, bien que tout le monde sache que ce n’est pas vrai. Nous allons donc devoir, semble-t-il, les chasser du sanctuaire baleinier de l’Océan Austral une fois de plus."

Le temps se détériore, la mer est de plus en plus forte et le plancton se disperse peu à peu donc les baleines feront de même. Pas facile de chasser dans ces conditions.

Et le Bob Barker n’est plus très loin d’eux à présent...

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact