Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Vendredi, 21 Juin 2013 14:27

Ocean Alliance et Sea Shepherd unissent leurs efforts pour l’Opération Toxic Gulf

Operation Toxic Gulf Campaign LogoCela fait désormais trois ans qu’a eu lieu la catastrophe de la marée noire provoquée par BP dans le golfe du Mexique. Pourtant, aujourd’hui encore, on continue à la minimiser en s’y référant comme au déversement de pétrole dans le golfe. Un déversement arrive généralement quand on renverse son verre ou quand on remplit trop son réservoir d’essence. On aurait bien du mal à considérer les 780 millions de litres de pétrole brut déversés dans le golfe entre le 20 avril et le 15 juillet 2010 comme faisant partie de cette catégorie d’accident.

En plus de cela, les 7,5 millions de litres de dispersants chimiques utilisés par BP pour fragmenter et faire couler le pétrole, n’ont fait qu’aggraver le désastre en dispersant le pétrole dans la chaîne alimentaire et en le rendant jusqu’à 52 fois plus toxique (selon Phys.org).

Depuis 2010, Ocean Alliance a étudié les effets à long terme sur la vie marine du désastre du golfe du Mexique et des dispersants chimiques que BP a utilisé pour couler le pétrole hors de vue (un procédé qui ne fait que rendre le pétrole invisible, mais pas inoffensif). Les données recueillies dans le golfe depuis 2010 sont à la fois solides et uniques, mais Ocean Alliance a besoin de l’aide de Sea Shepherd pour poursuivre ce travail et le porter à l’attention du monde entier. Un moyen d’y arriver serait d’engager une action de groupe contre BP et les fabricants de dispersants d’hydrocarbures pour dégradation de l’environnement.

De juin à août 2013, Ocean Alliance et Sea Shepherd Pays-Bas vont embarquer à bord du navire de recherche Odyssey dans le cadre de l’Opération Toxic Gulf dans le but de recueillir des données sur l’environnement et les différentes formes de vie dans le golfe du Mexique. Grâce à ces données, nous pensons avoir des preuves supplémentaires de l’étendue du désastre causé par BP en 2010. Toutes les données seront recueillies à l’aide de méthodes non létales.

Ocean Alliance a l’expertise et les partenaires scientifiques et Sea Shepherd prendra en charge la couverture médiatique. Nos équipages vont travailler de concert pour mettre en lumière la situation actuelle. Pour nous, il est évident que l’échouage massif de dauphins et autres animaux marins ces derniers mois n’est que le commencement d’une catastrophe environnementale qui pourrait bien se prolonger à travers le siècle. C’est seulement en acceptant les faits que nous pourrons prévenir de futurs désastres. À titre d’exemple, les dispersants chimiques sont toujours utilisés malgré leurs caractéristiques toxiques. Le désastre de l’Exxon Valdez, avec ses 41,6 millions de litres de pétrole déversés, n’est qu’une toute petite fraction du désastre causé par la plate-forme de BP Deep Water Horizon. Pourtant, 24 ans plus tard, un banc de 22 orques qui vivaient dans le golfe du Prince William est aujourd’hui concrètement éteint. Neuf sont morts dans l’année suivant la marée noire, mais – fait plus important encore – depuis cet évènement, il n’y a plus jamais eu de naissances au sein de ce banc. Aujourd’hui, ce dernier ne compte plus que sept individus.

Ocean Alliance et Sea Shepherd entendent bâtir un partenariat stratégique pour fournir les données nécessaires pour comprendre l’ampleur de ces menaces et pour faire vivement prendre conscience au monde du besoin urgent de mettre un terme aux pollutions des océans. Bien que ces deux organisations aient des approches différentes, Ocean Alliance et Sea Shepherd poursuivent le même but: la protection de la vie des océans. Ocean Alliance se spécialise dans la recherche scientifique et les plaidoyers en faveur de la vie des océans (particulièrement au regard des baleines), tandis que Sea Shepherd se spécialise dans l’exposition médiatique et l’action directe contre les spoliateurs de la vie des océans. Il est clair que les approches de Ocean Alliance et Sea Shepherd sont complémentaires; en travaillant en équipe, nous pouvons renforcer notre efficacité mutuelle.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact