Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mercredi, 26 Juin 2013 14:12

Sea Shepherd soutient l’action en justice internationale intentée pour la protection des baleines

Vue extérieure du Palais de la Paix à La Haye  (Pays-Bas). Le Palais de la Paix est depuis 1946 le siège de la Cour Internationale de Justice (CIJ)Vue extérieure du Palais de la Paix à La Haye (Pays-Bas). Le Palais de la Paix est depuis 1946 le siège de la Cour Internationale de Justice (CIJ) photo: Capital Photos/Frank van Beek - Gracieusement mis à disposition par la CIJ

Les procédures judiciaires vont commencer à la Cour Internationale de Justice de La Haye dès ce mercredi 26 juin avec l’affaire déposée par le Gouvernement australien qui s’oppose aux opérations menées par le Japon en matière de chasse baleinière. Les audiences sont prévues pour les trois prochaines semaines, jusqu’au 16 juillet.

“Je m’attends à ce que la Cour Internationale statue sur le fait qu’en menant une chasse à la baleine pour des raisons commerciales, le Japon enfreint la législation internationale,” a dit le Président de Sea Shepherd d’Australie, le Dr Bob Brown.

“Sea Shepherd Australie a fait respecter la loi et a fourni la seule véritable protection pour des milliers de baleines qui auraient autrement été massacrées pour le compte de la flotte japonaise. La question de la manière de faire appliquer la décision de la Cour Internationale, en cas de succès, se posera dans toute son ampleur,” a indiqué le Dr Brown.

“Il n’existe aucune agence mondiale de l’environnement faisant la police dans ce domaine. Il reviendra aux Gouvernements australien et néo-zélandais de faire respecter la loi si le Japon ignore la décision de la Cour Internationale de Justice concernant l’arrêt de la chasse commerciale à la baleine” ajoute le Dr Brown.

“La chasse à la baleine menée par le Japon n’est pas seulement une faute morale mais c’est également une violation des législations internationales et il ne fait aucun doute que la CIJ va parvenir aux mêmes conclusions. Je m’attends cependant à ce que le Gouvernement japonais traite le verdict de la CIJ exactement de la même manière que tout autre verdict, traité ou résolution de la cour internationale, à savoir par une totale indifférence et un manque de respect manifeste pour l’opinion de la communauté internationale. Cela ne fera que contribuer plus encore à isoler le gouvernement japonais du reste du monde,” a indiqué pour sa part le Capitaine Alex Cornelissen, Directeur Exécutif de Sea Shepherd et Directeur des Opérations de Sea Shepherd Galapagos.

“Je pense qu’il est temps que des sanctions commerciales soient imposées à un gouvernement dont le seul but semble être la destruction de nos océans, que ce soit par la chasse baleinière, la surpêche ou son absence de mesures pour empêcher que les déchets radioactifs ne finissent dans les océans. Le gouvernement japonais se singularise en tant que meurtrier en série de l’environnement et il est temps que la communauté internationale le traduise en justice pour de telles exactions,” a dit le Capitaine Cornelissen.

Les audiences publiques seront également retransmises en direct et en totalité sur la page web de la Cour Internationale de Justice à l’adresse www.icj-cij.org et elles seront également disponibles sur la webTV de l’ONU à l’adresse web  www.webtv.un.org.

La flotte de la Sea Shepherd en train de défendre les baleines dans l’Océan AustralLa flotte de la Sea Shepherd en train de défendre les baleines dans l’Océan Austral
photo: Sea Shepherd Australia/Eliza Muirhead

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact