Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Vendredi, 12 Juillet 2013 10:40

Message à tous ceux qui nous apportent leur soutien dans le monde entier

Par le nouveau Directeur Général, Sea Shepherd Global, le capitaine Alex Cornelissen

Alex CornelissenSuite à une injonction de la Cour du Neuvième Circuit des Etats-Unis, interdisant à Sea Shepherd USA et à tous ses employés d’approcher les braconniers de baleines japonais à moins de 500 mètres, et en tant que membres du mouvement de protection des océans, nous n’avons pas d’autre option que de continuer sans le soutien de l’entité américaine.

Sea Shepherd est constituée de nombreux volontaires et sympathisants issus de dizaines de pays différents. Dans certains pays, ce sont des petits groupes de volontaires et de sympathisants dévoués. Dans d’autres pays, comme l’Australie, les Pays-Bas, la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni, nous recevons beaucoup de soutien. Ces pays sont enregistrés comme des organisations indépendantes, agissant sous la direction de leur comité national.

Nous avons réfléchi longtemps avant de prendre cette décision, mais, à l’approche de la campagne de défense des baleines en Antarctique, Operation Relentless (Implacable), nous ne pouvons pas laisser nos amis américains se faire arrêter et déférer devant la justice américaine. La seule façon de l’empêcher, c’est de mettre autant de distance que possible entre nous et Sea Shepherd USA.

Ceci signifie que les USA ne participeront en aucune façon aux actions menées par nos bateaux. Les propriétaires des bateaux sont néerlandais, leur pavillon aussi, et ils seront commandés par Sea Shepherd Australie pendant la campagne de défense des baleines en Antarctique.

Cela signifie également que Sea Shepherd USA sera dans l’impossibilité d’envoyer des fonds, du personnel, ou des volontaires pour la campagne. Par ailleurs ils ne diffuseront aucune information sur la campagne.

En réalité, ils ne participeront en rien à tout ce qui touche la campagne. 

Cela signifie t-il que nous ne lancerons pas notre dixième campagne de défense des baleines en Antarctique en décembre prochain ? Au contraire : en poursuivant notre action sous la direction de Sea Shepherd Australie, nous retournerons dans l’Océan Austral une fois de plus, et pour la dixième année, pour arrêter les braconniers japonais.  Alors que l’ICR poursuit en vain Sea Shepherd USA pour empêcher nos bateaux d’intervenir, nous reviendrons, plus forts que jamais. Nous n’allons pas nous laisser intimider et cesser d’agir contre les violations de la loi internationale. Bien qu’il n’en soit pas encore conscient, l’Institut pour la Recherche sur les Cétacés (ICR) a rendu Sea Shepherd international encore plus fort. Pour tenter de nous arrêter, ils ont déjà dépensé et continuent de dépenser des millions pris sur le fonds de secours pour les victimes du tsunami, versés par la communauté internationale, mais ils ne voient pas que Sea Shepherd, ce n’est pas les USA. Sea Shepherd représente la passion de gens défendant nos océans dans le monde entier, y compris au Japon.

Ils ne se rendent pas compte que Sea Shepherd n’est pas une organisation, c’est un mouvement. Un mouvement de gens dévoués, dans le monde entier, tous inspirés par notre fondateur, le capitaine Paul Watson. Rien ne peut nous arrêter.

-          L’ICR veut nous enlever notre financement US ? Pas de problème, nous trouverons de l’argent ailleurs.

-          L’ICR veut faire cesser l’intervention US ? Pas de problème, nous avons d’autres pays et d’autres gens indépendants pour prendre le relais.

-          L’ICR veut empêcher les US de diffuser des informations sur la campagne ? Pas de problème, nous les diffuserons sur nos autres sites internet internationaux, et nous ouvrirons en même temps un nouveau site international : www.seashepherdglobal.org

Il ne fait absolument aucun doute pour nous qu’à la fin de cette année nous partirons pour l’Océan Austral mieux équipés, mieux préparés, mieux protégés, et même avec des équipages plus déterminés qu’avant. Rien ne peut nous arrêter. Nous sommes Sea Shepherd.

Nous demandons aux personnes qui souhaitent nous soutenir en contribuant à la campagne de défense des baleines en Antarctique de donner aux pays qui font partie de l’initiative internationale de Sea Shepherd Global. Ne cessez pas pour autant d’envoyer vos dons à Sea Shepherd USA, ils ont beaucoup d’autres campagnes importantes ; mais ne donnez pas aux USA pour la campagne de l’Océan Austral.

Notre objectif cette année, pour la campagne de l’Océan Austral, c’est d’atteindre les 4 millions de dollars. Sea Shepherd Australie doit verser 1,5 million, et les entités européennes de Sea Shepherd 2,5 millions, ce sont nos deux bases de soutien les plus importantes en-dehors des USA.

Je suis persuadé non seulement que nous allons atteindre cet objectif, mais que nous allons le pulvériser. Le monde en a assez de cette destruction et de l’irrespect manifeste pour la loi dont les braconniers japonais ont fait preuve pendant toutes ces années.

Notre fondateur et ami très cher, le capitaine Paul Watson, se trouve pour le moment dans l’incapacité de diriger l’organisation, pour des raisons légales et logistiques. Tant que les accusations mensongères contre lui persisteront, il restera dans les eaux internationales, hors de portée des griffes des gouvernements corrompus du Costa Rica et du Japon. Il va bien, et il comprend le sacrifice qu’il doit faire pour protéger la vie dans les océans. Nous sommes tous attristés de voir un héros écologiste aussi important traité comme un criminel par les pouvoirs internationaux. Mais cela ne nous surprend pas, on dirait que nos opposants sont de plus en plus désespérés dans leurs tentatives pour nous arrêter, sans succès. Mon respect pour le capitaine Watson n’en est que plus grand, je connais peu de gens qui ont renoncé à tant pour défendre la vie sur la planète.

J’ai pris en charge le rôle de Directeur Général de Sea Shepherd Global (GEO – Global Executive Officer), j’assurerai la communication entre toutes les entités indépendantes dans le monde, pour que nous restions aussi unis que possible. Je fais partie de Sea Shepherd depuis plus de dix ans, et je sais dans quelle direction le capitaine Watson voudrait aller. Même s’il n’est plus notre président, j’ai l’intention de faire exactement ce que le capitaine Watson aurait fait. C’est ce que nous tous, du mouvement Sea Shepherd, nous avons l’intention de faire. Nous sommes tous Paul Watson.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact