Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Jeudi, 31 Octobre 2013 14:43

Lundi prochain, 25 personnes vont décider pour nous tous de l’avenir des fonds marins.

Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCe lundi 4 novembre, la Commission de la pêche du Parlement européen va ENFIN voter le règlement encadrant la pêche en eaux profondes en Europe et dans l'Atlantique Nord-Est.

25 députés européens, donc une petite majorité de 13 députés va déterminer si:

  • On protège les océans profonds des effets dévastateurs de la pêche au chalut profond
  • On interdit le chalutage profond comme méthode de pêche (façon la plus efficace de protéger les océans profonds)
  • Le règlement sera voté en plénière, ce qui permettrait au Parlement dans son ensemble de se prononcer sur ce règlement crucial pour la protection du bien commun de l’humanité.

Lundi prochain, 25 personnes vont décider pour nous tous de l’avenir des fonds marins.

Les océans profonds sont privés de lumière. Il n’y a donc pas de plantes et très peu de nourriture. Les animaux y sont pourtant incroyablement divers: les grandes profondeurs océaniques forment le plus grand réservoir d'espèces de la planète. Certaines créatures profondes détiennent des secrets biologiques qui ont déjà fourni des remèdes pour lutter contre le cancer, le vieillissement, la pollution...

Les animaux vivent au ralenti et atteignent des records de longévité. Le corail peut atteindre plus de 4000 ans et donc avoir été témoin de la fondation de Rome. Le poisson "empereur" vit plus de 150 ans et a été un contemporain de Victor Hugo...

Aujourd'hui les océans profonds sont dévastés par des chaluts géants lestés qui raclent les fonds tels d'immenses bulldozers.

La dizaine de navires industriels français œuvrant en eaux profondes détruit une surface équivalente à Rennes en moins d’une journée!

La pêche profonde au chalut exploite des espèces qui sont exsangues et dont certaines sont déjà menacées d'extinction. Pour 3 espèces ciblées, 100 autres sont sacrifiées, rejetées mortes à la mer.

A l’abri des regards dans le silence et l’obscurité des fonds marins, la vie disparaît.

A qui profite cette politique de la terre brûlée?

Les pêches industrielles françaises n'existeraient pas si elles n'étaient pas financées par nos impôts. Ces flottes de pêche, en particulier celle d'Intermarché qui est la plus importante de toutes, sont chroniquement déficitaires et ne survivent que grâce au cadeau de l'Etat: des millions d'euros d'argent public leur sont versés qui pourraient servir à maintenir les emplois du secteur de la petite pêche au lieu de détruire les zones les plus vulnérables des océans. Aujourd’hui, nous sommes dans une situation ubuesque où l'argent des Français sert à augmenter les bénéfices d'Intermarché en détruisant les océans, c'est un scandale et un gâchis inacceptable!

APPEL A Mme ISABELLE THOMAS et Monsieur ALAIN CADEC:

l'avenir des fonds marins - cliquer pour agrandirl'avenir des fonds marins - cliquer pour agrandirAider la pêche française ce n'est pas faire tapis rouge aux lobbies industriels avec l’argent des citoyens français. Nous comptons sur vous pour voter NON au chalutage profond et aux pêches prédatrices des ressources publiques, qui enfoncent le secteur de la pêche dans une crise sociale et économique toujours plus grave.

Votez pour mettre fin au scandale des pêches industrielles profondes destructrices, subventionnées et malgré tout déficitaires! Sans subventions, elles disparaîtraient. Mettez fin à cette aberration pour honorer vos électeurs.

Si Sea Shepherd, en tant qu’association de défense des océans, ne fait l’apologie d’aucune forme de pêche, nous partageons un objectif commun avec ces petits pêcheurs de père en fils: celui de garder une mer vivante. Nous vous demandons donc de vous positionner en leur faveur et en opposition à ces lobbies industriels qui pillent les océans sans égard et qui détruisent à leur seul profit, un patrimoine commun à tous.

Rappelez-vous que vous représentez la Bretagne, pas la flotte d'Intermarché. Votez avec ambition le 4 novembre au Parlement européen. Votez NON au chalutage en grande profondeur et assurez que le règlement pêche profonde soit voté en plénière par les 766 députés européens.

Note à nos sympathisants: ne laissez pas l’avenir des grands fonds marins se décider sans vous, écrivez massivement à Madame Isabelle Thomas et Monsieur Alain Cadec pour leur demander de voter POUR les océans et donc CONTRE le chalutage profond:

  1. @Isabel_thomasEU
  2.  isabelle.thomas@europarl.europa.eu
  1.  alain.cadec@europarl.europa.eu

Si vous ne l’avez pas encore fait, pensez à signer et à diffuser la pétition de BLOOM pour faire interdire le chalutage profond:  http://petition.bloomassociation.org/stop-the-destruction-of-deep-sea/

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact