Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Samedi, 22 Février 2014 16:51

Le gouvernement Barnett reconnaît que les drum-lines attirent les requins

Alors que des drum-lines viennent d’être retirées pour le Rottnest Channel Swim (compétition de natation en eau libre), Sea Shepherd Australie fait part de ses inquiétudes pour la sécurité des nageurs.

Photo d'un requin tigre monté à bord d'un bateauLes drum-lines mises en place sur la côte de Cottesloe dans le cadre du plan d’attaque du gouvernement d’Australie Occidentale contre les requins viennent d’être retirées pour le Rottnest Channel Swim, à la demande des nageurs et des organisateurs de la manifestation qui se déroule le week-end prochain.

Le gouvernement a donné son accord pour retirer les drum-lines de Cottesloe et Cottesloe Nord cinq jours avant le début de la compétition Rottnest Channel Swim (donc ce matin) après que les organisateurs de la manifestation ont manifesté leur inquiétude.

Le ministère de la Pêche d’Australie Occidentale a déclaré qu’il était rare de voir des requins dans les eaux d’Australie Occidentale, à moins de placer des appâts dans l’eau, disant que cela attirerait des requins dans les secteurs parcourus par les nageurs.

Quelqu’un pourrait-il nous expliquer quelle est la logique du programme de drum-lines mis en place par le gouvernement pour tuer les requins? En réalité, il n’y a aucune logique.

En résumé, le gouvernement Barnett sécurise nos plages en attirant plus de requins près des plages et des nageurs, et en les stimulant avec de la nourriture.

C’est complètement stupide. De plus, les requins qui se font prendre aux drum-lines attirent eux-mêmes d’autres requins, comme on le constate avec cette photo d’un requin tigre dont de gros morceaux ont été dévorés par un requin plus grand.

Cependant les zones près de Cottesloe ont toujours leurs drum-lines, ce qui signifie que les requins sont toujours attirés dans le secteur, et stimulés par les appâts qu’on a mis à l’eau. Comme l’a dit Valerie Taylor, si jamais elle voulait filmer de grands requins, la première chose qu’elle et son partenaire Ron feraient, c’est de les appâter. Eh bien, le gouvernement Barnett est en train d’appâter les requins juste en face de nos plages les plus populaires, et à proximité de la compétition de natation.

Même si on enlevait toutes les drum-lines aujourd’hui, les requins ont de la mémoire, et ils reviendront là où ils ont trouvé à manger dernièrement, par exemple ceux qui ont pris des morceaux à d’autres requins pris aux hameçons.

L’Ambassadeur des Océans de l’UICN, William Winram, qui nage librement avec les grands requins blancs, a déjà vu des grands blancs passer devant des drum-lines sans y prêter aucune attention.

Sea Shepherd Australie exprime ses inquiétudes pour la sécurité des nageurs du Rottnest Channel Swim, compte tenu qu’il y a encore des drum-lines appâtées à proximité, et que les requins sont stimulés par les appâts.

Sea Shepherd est ouverte à toute solution, mais quand une solution fait empirer une situation, alors il faut l’éliminer sur-le -champ, et donc il faut enlever toutes les drum-lines, tout de suite.

Sea Shepherd est d’accord pour dire qu’il faut agir, mais mettre des drum-lines et appeler ça agir, c’est comme dire qu’on agit contre l’alcool au volant en remontant la limite légale à 0,1 au lieu de 0,05. Les drum-lines ne sont pas une solution, elles ne font qu’empirer la situation.

Sea Shepherd Australie en appelle au gouvernement Barnett pour qu’il reconnaisse avoir commis une erreur et qu’il cherche des alternatives, en organisant des formations à notre environnement marin et au comportement des requins, en parlant avec les pêcheurs, les écologistes, les surfeurs, les plongeurs, les nageurs, en examinant toutes les technologies possibles, et en présentant une solution aux multiples facettes qui fasse vraiment une différence, pas une qui empire la situation.

Sea Shepherd applaudirait le gouvernement Barnett s’il agissait ainsi (de même que nous applaudissons le programme d’affichage et les patrouilles aériennes avec Surf Life Saving).

Reste une autre question à poser, est-ce que le gouvernement Barnett enlèvera aussi les drum-lines avant le Margaret River Pro (compétition de surf)?

URGENT – Nous vous rappelons qu’il est encore temps de poster votre soumission à l’EPA ici , car si l’EPA estime qu’une étude est inévitable, les drum-lines pourraient être retirées immédiatement.

Dernier délai pour les soumissions: jeudi 20 février à minuit heure australienne (17h heure française)

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact