Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Dimanche, 02 Mars 2014 16:31

D’autres baleines ont été tuées dans le Sanctuaire Baleinier – Le Bob Barker est attaqué pour la troisième fois

Une baleine de Minke, espèce protégée, tuée illégalement dans le Sanctuaire Baleinier de l’Océan Austral par la flotte baleinière japonaiseUne baleine de Minke, espèce protégée, tuée illégalement dans le Sanctuaire Baleinier de l’Océan Austral par la flotte baleinière japonaise[Dernières infos: A 17h15 (heure australienne), la flotte baleinière japonaise a lancé une attaque contre le Bob Barker. Le Yushin Maru et le Yushin Maru N° 3 traînent des câbles d’acier en travers de la route du navire de Sea Shepherd pour essayer de mettre son hélice et son gouvernail hors service. Le Nisshin Maru était à 40 milles nautiques du Bob Barker lorsque l’attaque a commencé. Les deux attaques précédentes ont duré neuf heures pour la première et six heures pour la seconde, si bien que l’équipage du Bob Barker se prépare pour une longue nuit.]

Aujourd’hui dimanche 2 mars, vers 10h05 (heure australienne), Sea Shepherd a localisé le navire-usine de la flotte baleinière japonaise, le Nisshin Maru, à 74°23’S, 178°55’W dans la Dépendance de Ross, avec à son bord une baleine de Minke morte – il s’agit d’une espèce protégée -, et du sang coulant du flanc du navire. Des blocs de viande de baleine ont aussi été photographiés sur le pont, ainsi que la tête d’une baleine qui venait d’être dépecée.

Le navire-usine a été repéré par l’hélicoptère du Steve Irwin, qui a découvert la flotte baleinière à quatre reprises cette saison. Le Steve Irwin et le Bob Barker se rapprochent du navire-usine.

Le capitaine du Bob Barker, Peter Hammarstedt, a déclaré: "Chaque fois que nous avons localisé le Nisshin Maru, la flotte de Sea Shepherd a été attaquée pendant la nuit par les baleiniers en embuscade. Comme la nuit va tomber d’ici quelques heures, et que nous nous rapprochons de la rampe arrière du Nisshin Maru, nous pensons que les bateaux harponneurs vont certainement arriver bientôt et passer et repasser devant nous en traînant des câbles d’acier, et il est fort possible que nos navires soient immobilisés dans les eaux traîtres et glacées de l’Antarctique. Après avoir déjà subi deux attaques exténuantes, nous pensons que la troisième attaque de la flotte baleinière est imminente. Nous avons trente-huit Australiens et trois Néo-Zélandais à bord des navires de Sea Shepherd. Nous demandons aux gouvernements d’Australie et de Nouvelle-Zélande de protester auprès du gouvernement japonais, et de lui dire clairement qu’ils ne toléreront aucune autre attaque non provoquée sur des ressortissants en train de faire respecter le droit international."

Du sang coule des sabords du Nisshin Maru, où se trouvent la tête d’une baleine de Minke et une autre baleine de Minke tuée illégalement attendant d’être dépecéeDu sang coule des sabords du Nisshin Maru, où se trouvent la tête d’une baleine de Minke et une autre baleine de Minke tuée illégalement attendant d’être dépecéeC’est la deuxième fois de la saison baleinière que Sea Shepherd filme la flotte baleinière japonaise en train de tuer illégalement des baleines à l’intérieur du Sanctuaire Baleinier de l’Océan Austral. Le 5 janvier, Sea Shepherd a diffusé des images accablantes du Nisshin Maru avec trois baleines de Minke, espèce protégée, tuées dans le Sanctuaire. Les ponts sanglants du navire-usine étaient couverts des restes d’une quatrième baleine, dont on pouvait reconnaître la tête et la colonne vertébrale.

C’est la seconde fois en six jours que Sea Shepherd localise la flotte baleinière japonaise. Les baleiniers sont restés en-dehors de leur terrain de chasse préféré, qu’ils se sont attribués dans la mer de Ross, à cause de la surveillance et des patrouilles incessantes de Sea Shepherd dans la région. Selon Sea Shepherd, chaque fois que les baleiniers ont repris leurs opérations, Sea Shepherd a pu interrompre à nouveau leur chasse à la baleine.

En juillet 2013, les gouvernements d’Australie et de Nouvelle-Zélande ont mis en cause la légalité de la prétendue "chasse pour la recherche scientifique" du Japon devant la Cour Internationale de Justice. Le jugement n’a pas encore été rendu.

Le capitaine du Steve Irwin, Siddharth Chakravarty, a déclaré: "On ne peut pas se satisfaire que les politiciens, dont le devoir est de garder ces baleines en vie et sous leur protection, ignorent délibérément leurs responsabilités internationales et la volonté de leurs électeurs. Je demande instamment à Greg Hunt, ministre australien de l’Environnement, et à Murray McCully, ministre néo-zélandais des Affaires Etrangères, de regarder cette baleine de Minke morte, tuée brutalement dans un Sanctuaire Baleinier reconnu internationalement, que l’Australie et la Nouvelle-Zélande se sont toutes deux engagées à faire respecter, et je leur demande s’ils croient vraiment qu’eux-mêmes et leurs gouvernements ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour arrêter ce massacre illégal."

Sea Shepherd reste la seule organisation dans l’Océan Austral qui s’engage à faire respecter l’intégrité du Sanctuaire Baleinier, en intervenant directement contre les activités illégales de la flotte baleinière japonaise.

Du sang coule des sabords du Nisshin Maru, où se trouvent la tête d’une baleine de Minke et une autre baleine de Minke tuée illégalement attendant d’être dépecée    Morceaux de viande de baleine sur le pont du navire-usine Nisshin Maru 

Toutes les photos sont de Eliza Muirhead

 

Séquence vidéo des derniers évènements:

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact