Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Dimanche, 16 Mars 2014 16:29

Nouvelles du programme d’abattage de requins en Australie Occidentale – L’EPA refuse son évaluation malgré 23000 soumissions publiques

Un requin retiré de l'eau12 mars 2014 - L’agence chargée de la protection de l’environnement d’Australie Occidentale (EPA) a refusé d’évaluer le programme provincial controversé d’abattage de requins, en déclarant que celui-ci présente un risque négligeable pour les espèces.

L'EPA a été appelée afin d’examiner le programme et de statuer sur sa légitimité environnementale. 23000 soumissions lui ont été envoyées lors d'une consultation publique qui s'est terminée le mois dernier.

Paul Vogel, président de l’EPA, a cependant déclaré aujourd’hui sur la chaîne ABC qu’il avait pris la décision de ne pas intervenir.

            Cliquez ici pour lire la déclaration de l’EPA (PDF)

Depuis le lancement du programme d’abattage de requins en janvier dernier, 104 requins – dont seulement 30 d’entre eux mesurent plus de trois mètres – ont été capturés sur les drum-lines. Sea Shepherd estime cependant que d’ici la fin de sa période initiale de trois mois, plus de 140 requins tigres auront été tués suite au programme des drum-lines.

Jeff Hansen, Directeur Général de Sea Shepherd Australie, a déclaré: "Étant donné que les requins tigre ont seulement leurs petits tous les trois ans et que peu d’entre eux survivent à l'âge adulte, comment l’abattage de 30 requins reproducteurs durant le programme peut-il ne pas avoir un impact significatif sur le rétablissement de cette espèce protégée? Comment peut-on considérer cela comme un risque négligeable pour ces requins?"

En agissant ainsi, l'APE veut faire croire au monde que les requins ne sont pas importants pour la santé de nos océans, et que les supprimer, en particulier le cheptel reproducteur, n'a aucune incidence sur l'état de nos précieux écosystèmes marins.

Sea Shepherd demande de toute urgence l’intervention du ministre de l'Environnement de l’AO, Albert Jacob, pour que l’EPA révise sa stratégie afin que cette question puisse être correctement évaluée.

Le ministre fédéral de l’Environnement a refusé la requête de prolongation du programme de drum-lines avant qu’une évaluation environnementale complète ne soit menée. La décision de l’EPA ne reflète aucunement la position du ministère fédéral de l’Environnement.

Sea Shepherd va interjeter appel de la décision de l’EPA et invite tout le monde à faire de même. Vous avez jusqu’au 26 mars 2014 pour faire appel sur www.appealsconvenor.wa.gov.au

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact