Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mercredi, 21 Mai 2014 14:18

Sea Shepherd réagit après l’agression brutale d’une de ses plongeuses par des trafiquants d’espèces sauvages

Sea Shepherd se trouve actuellement à Hawaii pour participer à l’initiative locale pour la protection du corail pour les générations futures.

Une plongeuse Sea Shepherd de l’opération Reef Defense (protection des récifs coralliens) a frôlé la mort suite à son agression extrêmement dangereuse et inattendue par un collecteur de poissons récifaux. Photo: Sea ShepherdUne plongeuse Sea Shepherd de l’opération Reef Defense (protection des récifs coralliens) a frôlé la mort suite à son agression extrêmement dangereuse et inattendue par un collecteur de poissons récifaux. Photo: Sea Shepherd

Sea Shepherd rétablit la vérité en réponse aux allégations des collecteurs du marché aquariophile au sujet de son enquête sur le trafic de faune récifale au large de la côte de Kona. Cela fait suite en particulier à leur présentation biaisée et irresponsable de l’agression commise jeudi dernier par un collecteur de poissons récifaux qui a failli tuer une plongeuse de Sea Shepherd de l’Opération Reef Defense.

Bien que ce soient eux qui ont attaqué Sea Shepherd et qui sèment la terreur dans les récifs, les collecteurs mènent une campagne de dénigrement de Sea Shepherd auprès de la communauté hawaiienne. Ils volent la faune sauvage des récifs aux générations futures d’Hawaiiens, et ruinent l’industrie du tourisme.

Sea Shepherd est à Hawaii pour révéler au grand public le manque de contrôle, de suivi et de limites de cette industrie qui pèse plusieurs milliards de dollars. Voilà un nouveau cas bien dissimulé d’exploitation des ressources et de trafic d’espèces sauvages pour alimenter un hobby. Sea Shepherd est à Hawaii pour soutenir la communauté locale et ses initiatives pour reprendre le contrôle de son océan et de ses récifs.

"Ne laissons pas les trafiquants du récif brouiller le problème. Le responsable de cet événement violent devrait être accusé de tentative de meurtre. Il n’y a eu aucune provocation en amont. Il est tout à fait légal d’avoir des caméras sous l’eau, et quels que soient les sentiments du collecteur, cela ne lui donne pas le droit d’agresser quelqu’un. Le responsable devrait être arrêté et condamné sévèrement. Un plongeur moins expérimenté aurait pu ne pas survivre", explique la Directrice Administrative de Sea Shepherd USA, Susan Hartland.

Le fondateur de Sea Shepherd, le Capitaine Paul Watson, ajoute: "Ce que l’on retient de cet épisode, c’est jusqu’où les trafiquants des récifs sont prêts à aller pour assurer leurs profits juteux au détriment des écosystèmes des récifs, à l’origine grouillants de vie, qui se transforment en déserts. Les récifs sont en train de mourir devant nos yeux, et Sea Shepherd souhaite apporter son aide aux Hawaiiens pour protéger leurs récifs pour les générations futures".

Sea Shepherd est à Hawaii pour dévoiler au grand public le manque de contrôle, de suivi et de limites de cette industrie qui pèse plusieurs milliards de dollars. Photo: Sea ShepherdSea Shepherd est à Hawaii pour dévoiler au grand public le manque de contrôle, de suivi et de limites de cette industrie qui pèse plusieurs milliards de dollars. Photo: Sea ShepherdMike Lond, coordinateur de l’Opération Reef Defense, ajoute: "En participant à l’action Reef Defense à Hawaii, Sea Shepherd apporte sa collaboration aux groupes locaux afin de soutenir leurs initiatives pour le respect de l’océan et de la vie sauvage des récifs. Cet incident est très malheureux et nous savons qu’il n’est pas représentatif des habitants d’Hawaii. L’aquariophilie est un hobby sinistre. Nous sommes très heureux d’être ici et de participer à la protection de cet écosystème remarquable".

L’agression a eu lieu jeudi après-midi au large de la côte de Kona. En approchant du récif de corail, les plongeurs de Sea Shepherd y ont découvert deux autres plongeurs en train de capturer des poissons et de ramasser du corail. Pendant qu’ils filmaient la scène de loin, l’un des collecteurs a remarqué la caméra et s’est précipité sur Rene Umberger sans prévenir, l’a frappée au visage et lui a violemment arraché le détendeur de la bouche. Cette pièce est ce qui apporte au plongeur l’oxygène emmagasiné dans les bouteilles. L’enlever de force peut être mortel en quelques secondes.

Heureusement Rene est une plongeuse chevronnée et elle a pu remettre son détendeur en place bien qu’il ait été endommagé. Les autres plongeurs ont pu continuer à filmer l’incident et les gestes menaçants des braconniers.

Les récifs de corail, souvent décrits comme les "forêts tropicales marines", sont dans un état alarmant. Sea Shepherd a lancé sa campagne, Operation Reef Defense, dans le but de préserver ces écosystèmes essentiels et extrêmement riches biologiquement, qui abritent environ 25% de toutes les espèces marines. Les activités humaines comme la surpêche, les aménagements côtiers, la pollution et le dérèglement climatique, auxquels s’ajoute le rapt de la faune sauvage récifale pour le commerce aquariophile, ont eu un effet dévastateur. 25% des récifs ont été détruits dans le monde, et plus de 60% sont endommagés ou sont en voie de destruction totale.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact