Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Lundi, 15 Septembre 2014 13:08

Victoire pour les requins d’Australie!

L’EPA met un terme au programme d’abattage des requins, et reconnaît que ce dernier est inacceptable pour l’environnement

Un navire du Ministère de la Pêche hissant un requin à bord, probablement une femelle pleine d’après sa corpulence. Photo: Sea ShepherdUn navire du Ministère de la Pêche hissant un requin à bord, probablement une femelle pleine d’après sa corpulence. Photo: Sea ShepherdLes drum lines ne seront pas déployées au large des plages d’Australie Occidentale l’été prochain, après que l’agence d’État, l’EPA (Environmental Protection Agency) se soit opposée au maintien de la très controversée mesure expérimentale mise en place par le gouvernement.

Paul Vogel, le président de l’agence, a reconnu qu’à ce stade, les informations et chiffres disponibles n’apportent pas les garanties nécessaires.

Colin Barnett, Premier Ministre d’Australie Occidentale, a déclaré que cette décision signifiait l’arrêt de l’utilisation de ces lignes au large des côtes de son Etat cet été.

La directrice de la Campagne de Sea Shepherd pour les Requins d’Australie Occidentale, Natalie Banks, a déclaré qu’ "il s’agit d’une fabuleuse victoire pour toutes les personnes qui connaissent le rôle vital que tiennent les requins dans l’équilibre de nos océans. Leurs voix ont enfin été entendues partout sur la planète".

Pour Jeff Hansen, Directeur de Sea Shepherd Australie, "Il faut féliciter l’EPA, qui a écouté le peuple et la science, et qui a su donner aux requins et aux générations futures le respect qu’ils méritent. Nos enfants ont besoin d’océans en bonne santé, et pour cela, les océans ont besoin des requins."

Le Gouvernement d’Australie Occidentale devrait être félicité, et encouragé à poursuivre la mise en place d’autres alternatives avec des techniques de protection contre les requins qui ne détruisent pas la vie marine.

Durant les 3 mois d’essai de ce programme, 172 requins au total ont été attrapés, en majorité des requins tigres. 50 requins tigres en âge de se reproduire (des femelles pour la plupart), ont été abattus et rejetés à l’eau. Les requins tigres se reproduisent moins d’une fois par an, et une petite partie seulement des nouveaux nés arrive à maturité. Les requins dits "relâchés vivants" étaient en grande majorité dans un tel état de faiblesse que leurs chances de survie étaient très minces, voire inexistantes. Et le Gouvernement d’Australie Occidentale souhaitait voir le programme prolongé pour trois ans.

Hawaï a mis en place des programmes similaires pendant 18 ans, et cela n’a jamais fait aucune différence dans le nombre d’attaques ou d’accidents impliquant des requins.

Manifestation contre le programme d’abattage, en février 2014. Photo: Sea Shepherd/Omar ToddManifestation contre le programme d’abattage, en février 2014. Photo: Sea Shepherd/Omar ToddSea Shepherd Australie souhaite remercier et féliciter tous ses sympathisants, la communauté dans son ensemble, le mouvement "No WA Shark Cull", les experts, le parti des Verts, les Travaillistes, le Parti pour la Justice Animale, et certains membres du Parti Libéral, ainsi que les nombreux groupes de conservation qui ont aidé à maintenir la pression et qui ont tout mis en place pour qu’au final la logique, l’opinion publique, la science et le bon sens commun s’imposent pour nos océans.

Sea Shepherd Australie invite à présent Greg Hunt, Ministre de l’Environnement, à écouter la voix du peuple et celle de la science, pour dorénavant instaurer des programmes de protection des vies humaines qui régulent les populations de requins sans tuer la vie marine.

"Savoir que cet été on pourra se rendre sur les plages sublimes, mondialement connues, comme celle de Cottesloe, sans apercevoir de drum lines au large est une nouvelle sensationnelle. La côte d’Australie Occidentale est de la nature pure à grande échelle; dans notre monde d’aujourd’hui c’est rare et unique, et nous devrions en être fiers," a déclaré Jeff Hansen.

Sea Shepherd Australie aimerait beaucoup avoir l’opportunité de dialoguer avec le Gouvernement d’Australie Occidentale, et participer à des alternatives pour la sécurité des personnes fréquentant les plages qui ne mettent pas la vie marine en danger, et qui ne rendent pas nos plages encore moins sûres comme cela était le cas avec les drum lines.

L’Opération APEX Harmony de Sea Shepherd Australie se consacre à la suppression de toutes les drum lines et tous les filets installés au large des côtes australiennes, qui n’apportent qu’une fausse impression de sécurité en tuant des milliers d’animaux marins, y compris baleines et dauphins. Nous sommes en 2014, et ces filets archaïques qui tuent de manière non sélective devraient être sortis de l’eau et remplacés, là où c’est vraiment nécessaire, par des alternatives non létales.

"Nous n’avons pas eu d’autre choix que celui de relever le challenge pour les requins, plus particulièrement lorsque les filets ont été placés juste sous les fenêtres de nos bureaux. Peu importent les difficultés rencontrées, ou la fatigue que nous avons pu ressentir, nous ne pouvions pas abandonner, parce que sinon cela aurait signifié ne rien faire. Ne rien faire aurait signifié la poursuite de la destruction des océans de notre planète – et pour citer Paul Watson, fondateur de Sea Shepherd, "la seule chose pour laquelle il vaut encore la peine de se battre sur cette planète, c’est la vie"!," a déclaré Jeff Hansen.

Le navire de Sea Shepherd “Bruce the RIB” surveillant le  Ministère de la PêcheLe navire de Sea Shepherd “Bruce the RIB” surveillant le Ministère de la Pêche

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact