Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Vendredi, 19 Septembre 2014 08:03

Trois membres d’équipage de Sea Shepherd arrêtés aux Iles Féroé pour avoir protégé des centaines de dauphins

Les volontaires de Sea Shepherd ont été libérés ce soir et ont récupéré leur bateau, mais ils risquent d’être expulsés des Iles Féroé par le Danemark.

L’équipage du Spitfire: Les Françaises Céline Le Diouron et Marion Selighini, et la Britannique Jessie Treverton. Photo: Barbara Veiga L’équipage du Spitfire: Les Françaises Céline Le Diouron et Marion Selighini, et la Britannique Jessie Treverton. Photo: Barbara Veiga Trois volontaires de l’Opération GrindStop 2014, campagne de Sea Shepherd pour la protection des baleines pilotes et petits cétacés, ont été arrêtés aujourd’hui juste aux abords de Torshavn, capitale des Féroé, pour avoir protégé un groupe de plusieurs centaines de dauphins à flancs blancs de l’Atlantique, en les empêchant d’approcher les côtes meurtrières des Iles Féroé.

La Marine Danoise a pourchassé, abordé et saisi le Spitfire, bateau de Sea Shepherd enregistré au Royaume-Uni, et arrêté son équipage – la Britannique Jessie Treverton et les Françaises Céline Le Diouron et Marion Selighini.

Bien que la loi Féringienne stipule qu’il est illégal d’interférer avec un massacre de cétacés appelé "Grindatrap" ou "Grind", aucun Grind n’avait été lancé lorsque les volontaires de Sea Shepherd ont empêché les dauphins d’approcher les côtes. Les dauphins à flancs blancs sont une espèce protégée, et ne doivent pas être tués. Cependant, les volontaires de Sea Shepherd ont été accusés par la police Danoise de ne pas avoir reporté au chef du Grind la présence de dauphins, et ironiquement d’avoir "harcelé" les dauphins.

Paul Watson, Fondateur de Sea Shepherd a tenu à répondre, "Apparemment, il est totalement légal aux Iles Féroé de tuer une espèce protégée, mais il est illégal de les repousser vers le large pour les éloigner du danger, cela est considéré comme du "harcèlement". Alors ces trois femmes de Sea Shepherd peuvent être fières d’avoir “harcelé” ces dauphins avec succès afin de leur sauver la vie."

"La bonne nouvelle, ceci dit, c’est qu’un groupe entier composé de plusieurs centaines de dauphins à flancs blancs ont été "harcelés" avec succès et éloignés des couteaux des baleiniers. L’an passé, en août 2013, 450 dauphins à flancs blancs avaient péri sous les lames cruelles de ces brutes. Fort heureusement, les centaines de dauphins repérés aujourd’hui ont pu rester en mer, sains et saufs," a ajouté le Capitaine Watson.

L’avocat de Sea Shepherd est saisi de l’affaire. L’équipage et le Spitfire ont été relâchés en fin de soirée aux Iles Féroé. Les 3 volontaires ont été escortés jusqu’au navire, et ont obtenu la permission de repartir. L’équipage est invité à comparaître demain devant la cour à 14h00 (heure Féringienne). Elles risquent d’être expulsées des Iles Féroé par le Danemark et, si c’est le cas, elles ne seront pas autorisées à revenir aux Féroé avant un an.

En dépit d’être un pays membre de l’anti-chasse à la baleine de l’Union Européenne et soumis aux lois interdisant le massacre de cétacés, le Danemark continue à montrer son soutien aux baleiniers Féringiens, et collabore même aux massacres des petits cétacés.

La Marine Danoise pourchassant le navire britannique de Sea Shepherd, le Spitfire. Photo: Sea Shepherd La Marine Danoise pourchassant le navire britannique de Sea Shepherd, le Spitfire. Photo: Sea Shepherd Le Spitfire est le 4ème navire saisi par la Marine Danoise aux Iles Féroé au cours de l’Opération GrindStop 2014, au même titre que trois autres bateaux – le Loki, le Mike Galesi et le B.S Sheen (parrainé par l’acteur Charlie Sheen), saisis le 30 août dernier. Ils sont retenus à titre de preuve dans l’attente du procès de leurs 8 membres d’équipage. Aux côtés des équipages des navires, 6 autres membres des équipes à terre de Sea Shepherd ont également été arrêtés pour avoir tenté d’empêcher le massacre brutal d’un groupe de 33 baleines pilotes le 30 août.

"Bien que trois de nos volontaires aient été arrêtés, et que la Marine Danoise continue de défendre le Grind en saisissant une fois de plus un de nos bateaux, Sea Shepherd considère qu’il s’agit d’une victoire. Des centaines de dauphins nagent encore librement en famille, grâce à nos courageux volontaires, et Sea Shepherd continuera d’agir pour la défense de ses clients," a déclaré Lamya Essemlali, Présidente de Sea Shepherd France et Responsable des équipages en mer pour l’Opération GrindStop 2014.

Il reste actuellement 2 navires de Sea Shepherd en opération aux Iles Féroé – Le Spitfire, et le Clémentine arrivé de France. Le Thor a dû être sorti de l’eau plus tôt dans la journée, car les navires étrangers ne peuvent rester dans les eaux Féringiennes plus de trois mois.

Sea Shepherd mène le combat contre les massacres de cétacés aux Iles Féroé depuis les années 80. L’Opération GrindStop 2014 est la plus grande campagne jamais réalisée à ce jour aux Féroé; et depuis la mi-juin, des équipes multinationales de volontaires patrouillent en mer et à terre sur plusieurs îles. Sea Shepherd restera aux Iles Féroé jusqu’au début du mois d’octobre. La campagne couvre les mois traditionnellement les plus sanglants de la saison des Grinds, afin de sauver le plus de vies possible.

Cliquer pour afficher le site de l'Opération GrindStop 2014 pour plus d'informations Visitez le site de l'opération
GrindStop 2014
pour plus d'informations

  

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact