Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Jeudi, 04 Décembre 2014 14:18

Pas de trêve de Thanksgiving pour les dauphins de Taiji: un dauphin albinos a été capturé dans la baie

Cette capture fait suite à celle d’un autre dauphin de Risso blanc, le 23 novembre, qu’on avait d’abord cru être albinos, mais qui s’avère être pie.

Yuko, le dauphin de Risso albinos capturé le 28 novembre, attend dans un enclos marin du port de Taiji son transfert au musée de la baleine de Taiji – Photo: Sea ShepherdYuko, le dauphin de Risso albinos capturé le 28 novembre, attend dans un enclos marin du port de Taiji son transfert au musée de la baleine de Taiji – Photo: Sea ShepherdCinq jours après qu’un second dauphin blanc – qu’on a d’abord cru être albinos, mais qui s’avère être pie – a été capturé cette saison à Taiji, les Gardiens de la Baie qui se trouvent actuellement à Taiji rapportent un événement inouï: encore un autre dauphin de Risso blanc, animal rare, a été rabattu et capturé dans la baie le vendredi 28 novembre.

Pendant qu’on fêtait Thanksgiving aux USA, soit vendredi matin au Japon, les tueurs de dauphins de Taiji repéraient le seizième groupe de dauphins de Risso de la saison, et le rabattaient implacablement dans la baie. Après que les chasseurs ont posé leurs filets et encerclé leurs proies, les Gardiens de la Baie de Sea Shepherd ont été stupéfaits de voir qu’il y avait un autre dauphin blanc dans ce groupe – qui s’avère être un vrai albinos. Les Gardiens de la Baie de Sea Shepherd pensent que ce groupe était peut-être constitué des membres restant de la famille prise plus tôt dans la semaine.

Les tueurs avaient des dollars qui leur clignotaient dans les yeux pendant qu’ils éloignaient rapidement le dauphin albinos de sa famille dans la baie du massacre. La famille toute entière a été anéantie, puisque quatre dauphins ont été abattus brutalement et que l’albinos a été enlevé pour finir sa vie en captivité. Les Gardiens de la Baie de Sea Shepherd ont appelé le mâle albinos Yuki, ce qui signifie "neige" en japonais. Les Gardiens de la Baie donnent des noms japonais aux dauphins blancs pour inciter les Japonais compatissants à s’opposer aux atrocités qui continuent à être commises dans la baie.

Quelques heures après que Yuki a été jeté dans les enclos du port de Taiji, les dresseurs du musée de la baleine de Taiji l’ont transféré en camion jusqu’au musée pour surveiller leur nouveau trésor de plus près. Yuki rejoint "Shoujo", surnommé "Ange", le tursiops albinos capturé en janvier, et "Shiro", le dauphin de Risso capturé dimanche 23 novembre dans la baie. Après avoir revu d’autres vidéos de Shiro, les Gardiens de la Baie ont confirmé que la femelle, presque entièrement blanche avec une grande tache grise, n’est pas albinos. Certains animaux qui sont presque blancs ou bien plus clairs que les autres, mais qui ont les yeux sombres, ne sont pas de vrais albinos. Un défaut partiel de pigmentation, ou sa limitation à certaines parties du corps, est appelé leucitisme. Contrairement à l’albinisme, il est causé par le déficit de tous les pigments de la peau, et pas seulement de la mélanine. Bien que ce ne soit pas un dauphin albinos, Shiro représente quand même une découverte lucrative pour les tueurs et les dresseurs de dauphins de Taiji.

Le musée de la baleine de Taiji a maintenant trois dauphins blancs en sa possession, qui ont une valeur totale potentielle d’environ 1,5 million de dollars.

Si les Gardiens de la Baie n’étaient pas à Taiji en ce moment, personne ne saurait ce qu’il advient de ces dauphins qui ont été capturés et cachés aux yeux de tous.

La Norvégienne Karen Hagen, qui se trouve actuellement sur le terrain à Taiji, est une vétérane des Gardiens de la Baie. Elle était là avec Sea Shepherd en janvier dernier lorsque le grand groupe de tursiops, dont le petit albinos, a été rabattu dans la baie. Elle a produit un témoignage et une vidéo remarquables de la capture de ces trois dauphins rares.

Yuki nageant avec sa famille pour la dernière fois dans la baie, avant d’être capturé pour être enfermé en captivité. Photo: Sea ShepherdYuki nageant avec sa famille pour la dernière fois dans la baie, avant d’être capturé pour être enfermé en captivité. Photo: Sea Shepherd"Il est à peine croyable que les tueurs aient capturé un autre dauphin albinos à Taiji. Ces animaux uniques et magnifiques vaquaient à leurs affaires, nageaient en liberté avec leur groupe, et vivaient leur vie naturelle de dauphins, lorsqu’ils se sont approchés trop près du rivage de Taiji", a dit Karen Hagen. "Ils l’ont payé de leur liberté et, on peut le dire, de leur vie", a-t-elle ajouté.

C’est le seizième groupe de dauphins de Risso à être massacré dans la baie cette saison, portant le nombre total de dauphins de Risso assassinés brutalement à environ 175. Au rythme actuel de capture et d’abattage des dauphins de Risso, le quota de 261 pour la saison sera bientôt atteint.

Outre les dauphins de Risso, seules deux autres espèces ont été rabattues cette saison – un groupe de tursiops et un groupe de globicéphales.

"Ce fut une saison de chasse très inhabituelle", déclare la directrice de campagne des Gardiens de la Baie de Sea Shepherd, Melissa Sehgal. "L’an dernier au même moment, les tueurs avaient capturé et abattu de nombreuses espèces de dauphins, depuis les globicéphales aux dauphins tachetés pantropicaux, depuis les dauphins bleus et blancs jusqu’aux dauphins à flancs blancs du Pacifique et d’autres encore. Cette année, ils ont pris 16 groupes de dauphins de Risso, un de tursiops et un de globicéphales. Bien que nous soyons très heureux qu’ils n’en aient pas trouvé d’autres, nous nous inquiétons beaucoup de savoir si la raison en est que ces espèces ont été conduites à l’extinction et qu’elles ont disparu des eaux de Taiji", dit Sehgal.

Chaque année pendant six mois - de septembre à mars – des familles entières de dauphins et de petites baleines sont rabattues dans la baie de Taiji pour y être massacrées. Les chasseurs tapent avec des barres de fer contre le bord de leurs bateaux pour créer un "mur sonore" qui désoriente les cétacés, sensibles au bruit, et qui leur ôte pratiquement toute possibilité d’échapper à la battue. Une fois enfermés dans la baie à l’aide de filets, les dauphins et les baleines font face à un massacre brutal ou à une vie en captivité. Dans un rabattage tout aussi stressant que celui vers la baie, les membres survivants du groupe – en général des jeunes et des bébés – sont reconduits en mer avec peu de chance de survivre seuls.

Les Gardiens de la Baie de Sea Shepherd sont le seul groupe à être sur le terrain à Taiji tous les jours pendant les six mois de la saison de la chasse, pour filmer et diffuser en direct chaque capture et chaque massacre afin que le monde puisse les voir. La saison 2014-2015 marque la cinquième année de l’opération Infinite Patience, et les Gardiens de la Baie continueront à placer cette atrocité sous les projecteurs jusqu’à ce que le massacre prenne fin.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact