Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mercredi, 04 Février 2015 12:42

Sea Shepherd fait face à l’agressivité des braconniers pris en chasse

Le Kunlun manœuvre dangereusement près du Sam Simon. Photo: Giacomo Giorgi Le Kunlun manœuvre dangereusement près du Sam Simon. Photo: Giacomo Giorgi Le Sam Simon, navire de Sea Shepherd a tenu bon face aux agressions du Kunlun, navire de braconnage, qu’il poursuivait. Les braconniers ont tenté de s’échapper à travers les glaces et se sont plusieurs fois approchés du Sam Simon pour l’intimider, mais ce dernier a continué de pourchasser le Kunlun jusqu’en dehors de son terrain de chasse situé dans la zone économique exclusive de l’Australie, dans les hautes mers de l’Océan Austral.

Sid Chakravarty, capitaine du Sam Simon, a déclaré : "En essayant de dissimuler leurs agissements illégaux et de nous échapper, les braconniers ont d’abord tenté, non sans risque, de s’enfuir à travers la mer de glace. Devant cet échec, ils ont alors décidé de nous intimider, en s’approchant plusieurs fois de mon bateau, manquant de le percuter de justesse. Nous avons continué de les poursuivre pendant encore 40 heures, malgré leur agressivité, ce qui les a empêchés de pêcher. Le capitaine et les officiers du Kunlun sont restés cachés derrière des rideaux durant toute la poursuite. Les brutes sont souvent les plus lâches et le Kunlun ne fait pas exception."

Le Kunlun et le Sam Simon sont maintenant en direction du nord, à environ 2500 milles au sud-ouest de l’Australie

L’incident était la deuxième attaque de ce type en deux jours sur le Sam Simon. Lundi, le Yongding, navire de braconnage, s’en est pris violemment au Sam Simon, passant à moins de 10 mètres du bateau de protection des océans.

Le Yongding a finalement abandonné la course et a été aperçu pour la dernière fois par le Sam Simon en direction de l’est

"Le territoire Antarctique de l’Australie subit les assauts de ces braconniers de légine. Nous n’avons pas abandonné la poursuite du Kunlun et nous ne les laisserons pas continuer leur pêche illégale. Mais malheureusement, à cause du mutisme du gouvernement australien qui entretient un silence embarrassant devant cette invasion des eaux australiennes, un navire braconnier de plus croise librement dans l’Océan Austral" a ajouté le capitaine Chakravarty.

Le Kunlun et le Yongding, listés par Interpol, ont été interceptés par le Sam Simon lundi, à 50 milles à peine de la côté Antarctique, à l’intérieur de la zone économique exclusive de l’Australie.

Le Kunlun et le Yongding figurent tous deux sur la liste noire des navires de pêche illégale, non régulée et non déclarée (IUU) dressée par la Convention sur la conservation de la faune et la flore marines de l'Antarctique (CCAMLR). Ils sont aussi suspectés de liens avec le criminel espagnol Vidal Armadores.

Bien que les deux bateaux se disent sous pavillon de la Guinée Équatoriale, les autorités de Nouvelle-Zélande ont annoncé que les représentants de ce pays ont réfuté ces informations.

Pendant ce temps, le Bob Barker continue sa poursuite hors-norme du Thunder, navire braconnier de légine battant pavillon Nigérian. Ces cinq derniers jours, l’équipée a pris la direction de l’est. Les bateaux se trouvent maintenant à 3000 milles de la côte occidentale de l’Australie.

Les bateaux braconniers hors-la-loi sont l’objet de la campagne actuelle de défense de l’Océan Austral menée par Sea Shepherd, l’Operation Icefish.

Lancée en décembre dernier, l’Operation Icefish est la 11ème campagne de défense de l’Océan Austral de Sea Shepherd, mais la première qui cible en particulier les opérations de pêche illégale à la légine australe

Le Kunlun se dirige vers la mer de glace pour essayer de distancer le Sam Simon. Photo: Jeff Wirth Le Sam Simon, cerné par la glace lors de sa poursuite du Kunlun. Photo: Jeff Wirth
Le Kunlun se dirige vers la mer de glace pour essayer de distancer le Sam Simon.
Photo: Jeff Wirth
Le Sam Simon, cerné par la glace lors de sa poursuite du Kunlun.
Photo: Jeff Wirth
 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact