Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Samedi, 28 Février 2015 14:24

Sea Shepherd félicite l’Australie pour avoir arraisonné le navire braconnier Kunlun, et demande son arrestation

Le braconnier Kunlun coupe la route du Sam Simon, après avoir été intercepté par le navire de Sea Shepherd en février. Photo: Jeff Wirth Le braconnier Kunlun coupe la route du Sam Simon, après avoir été intercepté par le navire de Sea Shepherd en février. Photo: Jeff Wirth Les douanes australiennes ont arraisonné le braconnier Kunlun, recherché par Interpol, et Sea Shepherd a réagi à la nouvelle en félicitant la patrouille pour cette action, et en réclamant l’arrestation du navire.

Le Kunlun a été intercepté hier à l’ouest des Îles Cocos (Keeling). Sea Shepherd soupçonne le navire d’avoir quitté l’Antarctique pour faire route vers l’Asie du Sud-Est afin de décharger sa cargaison illégale.

Le Kunlun a un lourd passé d’activité de pêche illégale. En plus d’être black-listé par la Commission pour la Conservation de la faune et la flore marines de l’Antarctique (CCAMLR), il figure aussi sur la liste des navires INN (pêche illicite, non déclarée et non réglementée), et Interpol vient d’émettre le mois dernier une "notice mauve" à son encontre, après que le navire ait été surpris par la marine néo-zélandaise en train de pêcher illégalement en Antarctique, dans les eaux australiennes.

Le 2 février, le Kunlun a été intercepté par le Sam Simon, navire de Sea Shepherd, là encore en eaux australiennes. Le Sam Simon a par la suite repoussé le navire hors de sa zone de pêche dans l’océan Austral.

Le capitaine du Bob Barker, Peter Hammarsted, a déclaré : “Le Kunlun a été une première fois intercepté par la marine néo-zélandaise dans les eaux australiennes en janvier dernier, en train de pêcher illégalement. Deux semaines plus tard, il continuait de pêcher jusqu’à l’intervention du Sam Simon. Les preuves contre le Kunlun sont accablantes – nous avons les images, nous avons des vidéos, et à présent ce sont les douanes australiennes qui ont eu l’opportunité de saisir les prises illégales. Nous félicitons le gouvernement Australien pour cet arraisonnement, l’Australie a tous les droits pour arrêter ce navire braconnier, et nous espérons à présent qu’il sera conduit vers le port australien le plus proche pour être livré à la justice."

Le capitaine du Sam Simon, Sid Chakravarty a déclaré : “Ces 3 derniers mois, le gouvernement Australien n’a cessé de dire que des actions dans les ports contre les navires braconniers de légine sont plus efficaces que de patrouiller en mer. Nous avons pu voir le gouvernement Australien assurer sa position de leader de l’océan Austral quand ils ont amené le Japon devant la Cour Internationale de Justice sur le dossier de la chasse baleinière. Nous avons à présent besoin que l’Australie agisse fermement pour montrer que la pêche illégale ne sera pas tolérée en Antarctique, et que la seule façon de mettre fin à la carrière du Kunlun est de l’arrêter et de le saisir en mer".

Le Kunlun est l’un des 6 navires identifiés sur la liste INN, connus pour continuer à pêcher illégalement la légine australe et la légine antarctique dans l’océan Austral.

Le Bob Barker est actuellement engagé dans une poursuite record, du plus célèbre de ces 6 navires, le Thunder, battant pavillon Nigérian, après qu’il ait été intercepté sur le banc Banzare en Antarctique, le 17 Décembre.

Débutée en décembre l’année dernière, l’Opération Icefish est la onzième campagne de Défense dans l’Océan Austral, et la première à viser les braconniers inscrits sur la liste des navires IUU pêchant en Antarctique.

Le Sam Simon a repoussé le Kunlun hors de sa zone de pêche en Antarctique. Photo: Jeff Wirth Sea Shepherd demande l’arrestation du Kunlun, recherché par Interpol. Photo: Giacomo Giorgia
Le Sam Simon a repoussé le Kunlun hors de sa zone de pêche en Antarctique. Photo: Jeff Wirth Sea Shepherd demande l’arrestation du Kunlun, recherché par Interpol. Photo: Giacomo Giorgia
 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact