Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mardi, 31 Mars 2015 17:25

Le Viking, deuxième navire braconnier de légine recherché par Interpol, bloqué en Malaisie

le Viking est le deuxième navire braconnier de Bandit 6 à se faire arrêter ce mois-ci (Photo reproduite avec la permission de la CCAMLR)le Viking est le deuxième navire braconnier de "Bandit 6" à se faire arrêter ce mois-ci (Photo reproduite avec la permission de la CCAMLR)Un autre coup vient d’être porté à la pêche illégale dans l’océan Austral avec l’arrestation du braconnier à pavillon nigérian, le Viking, en Malaisie.

Selon les autorités malaisiennes, le Viking, arrêté pour violation de la loi maritime malaisienne, va faire également l’objet d’une enquête sur des délits présumés de pêche INN (pêche illicite, non déclarée et non réglementée).

Le navire est retenu avec 18 membres d’équipage à son bord : un Chilien, deux Péruviens et quinze Indonésiens. Le capitaine du navire, dont la nationalité n’est pas connue, a été arrêté.

Le Viking est l’un des six navires de pêche INN (pêche illicite, non déclarée et non réglementée) encore en activité, surnommés par Sea Shepherd les "Bandit 6" - qui sont connus pour pêcher la légine, une espèce vulnérable, autour de l’Antarctique, et c’est le second navire des six à se faire arrêter par les autorités ce mois-ci.

Le Bob Barker est actuellement engagé dans la poursuite d’une durée record du plus célèbre des navires de "Bandit 6", le Thunder, lequel battait également pavillon nigérian, pavillon qui lui a été retiré la semaine dernière.

Le Viking, tout comme ses cinq comparses, a une longue histoire de pêche illégale. En 2013, le navire, alors baptisé Snake, a été le premier navire à faire l’objet d’une notice mauve d’Interpol pour violation des lois sur la pêche à la suite d’une demande des autorités norvégiennes. Les propriétaires et les opérateurs du navire sont soupçonnés de fraude et de violation criminelle des lois et des règlements internationaux ainsi que des conventions internationales sur la pêche.

Alors que Sea Shepherd applaudit l’arrestation du Viking, l’organisation demande maintenant aux autorités compétentes de s’assurer que les propriétaires et les officiers du navire soient poursuivis, que le navire soit mis à la casse et sa prise confisquée.

Le Viking (photo reproduite avec l’autorisation de la CCAMLR)Le Viking (photo reproduite avec l’autorisation de la CCAMLR)Le capitaine du Bob Barker, Peter Hammarstedt, a déclaré : "En mai 2014, le Thunder a été arrêté en Malaisie. Bien qu’il ait été déclaré coupable de pêche illégale, il a été libéré contre une petite amende, et il a pu retourner à ses opérations illégales. Sept mois plus tard, mon équipage et moi avons intercepté le Thunder sur le banc Banzare en Antarctique, à nouveau en train de se livrer à la pêche illégale. Ce sont des délinquants récidivistes et endurcis qui ne se laisseront pas décourager par une petite tape sur la main. La seule façon de s’assurer que le Viking ne reparte pas piller l’océan Austral, c’est la confiscation du navire et l’arrestation des officiers pour qu’ils répondent de leurs crimes."

En plus de la pêche illégale, Sea Shepherd demande aux autorités malaisiennes d’enquêter sur d’éventuelles violations des droits de l’homme à bord du Viking.

Le capitaine Sid Chakravarty du navire Sea Shepherd Sam Simon a déclaré : "La semaine dernière, Sea Shepherd a rapporté la tentative de suicide d’un membre d’équipage indonésien du Thunder. Nous avons consulté des experts des droits de l’homme qui nous ont dit que, selon toute vraisemblance, la tentative de suicide avait un lien direct avec les conditions de vie difficiles et relevant de l’exploitation qui règnent à bord de ce navire braconnier. A la lumière de ces explications et de toutes les informations qui indiquent qu’un trafic effréné d’esclaves sous-tend la pêche INN, nous supplions les autorités malaisiennes de parler aux quinze Indonésiens qui se trouvent à bord du Viking, et d’enquêter de manière approfondie sur l’éventualité que des violations des droits de l’homme y aient été commises."

Les autorités annoncent que le Viking fera l’objet d’une enquête pour pêche INN présumée (Photo reproduite avec l’autorisation de la CCAMLR)Les autorités annoncent que le Viking fera l’objet d’une enquête pour pêche INN présumée (Photo reproduite avec l’autorisation de la CCAMLR)Un peu plus tard, les autorités thaïlandaises ont confirmé que le capitaine du navire braconnier Kunlun, qui a été chassé de son terrain de pêche dans les eaux australiennes par le Sam Simon en février, avait été accusé d’avoir fraudé en déclarant que sa prise illégale de 182 tonnes de légine antarctique était du mérou. Le capitaine du navire braconnier, José Alberto Zavaleta Salas, est également accusé de fausses déclarations sur le pavillon et l’immatriculation du navire.

Le négociant qui a réceptionné le poisson, South Services Co Ltd, est également mis en accusation pour le rôle qu’il a joué dans l’importation illégale du poisson en Thaïlande.

Le capitaine Chakravarty a félicité l’organisation internationale de police Interpol pour avoir été le fer de lance des enquêtes sur le Viking, le Thunder et le Kunlun.

"Les trois navires sur lesquels une enquête est en cours ont fait l’objet de notices mauves d’Interpol. C’est ainsi que l’unité d’Interpol chargée des crimes contre l’environnement et du projet Scale a mis en mouvement les rouages qui ont poussé les partenaires internationaux à s’attaquer au braconnage dans l’océan Austral. Grâce à leur expertise, les enquêteurs des différents pays ont maintenant la possibilité d’enquêter sur des crimes de pêche pour obtenir que ces navires soient poursuivis avec succès. Depuis les eaux sud-africaines jusqu’aux rivages de l’île Maurice et maintenant aux ports de Thaïlande et de Malaisie, c’est Interpol qui mène les opérations pour faire arrêter ces braconniers", a-t-il dit.

Ces braconniers sont la cible de la 11ème campagne de défense de l’océan Austral de Sea Shepherd, l’Opération Icefish.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact