Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Lundi, 18 Mai 2015 15:25

Sea Shepherd félicite les autorités malaisiennes pour la détention du navire braconnier Perlon

Le Perlon avec à son bord des légines pêchées illégalement d’une valeur d’environ 6,4 millions de dollars.
(photo reproduite avec l’autorisation de la CCAMLR)Le Perlon avec à son bord des légines pêchées illégalement d’une valeur d’environ 6,4 millions de dollars.(photo reproduite avec l’autorisation de la CCAMLR)L’autre coup dur pour les opérateurs de pêche illégale dans l'océan Austral a été la détention par les autorités malaisiennes du Perlon, le navire braconnier de légine arraisonné fin avril dernier par les autorités douanières australiennes près des îles Cocos (Keeling).

Il a été rapporté que 330 tonnes de légines pêchées illégalement, estimées à environ 6,4 millions de dollars, ont été confisquées lors de sa détention.

Le Perlon est l'un des six navires de pêche INN (pêche illicite, non déclarée et non réglementée), surnommés par Sea Shepherd les "Bandit 6", qui sont connus pour pêcher la légine, une espèce vulnérable, autour de l’Antarctique. Ces braconniers ont été la cible de la 11ème campagne de défense de l’océan Austral de Sea Shepherd, l’Opération Icefish, lancée en décembre dernier.

Sur les six navires ciblés par l'Opération Icefish, quatre ne sont plus en activité. Tout comme le Perlon récemment, deux autres navires, le Kunlun et le Viking, ont été arrêtés en mars par les autorités d’Asie du sud-est. Le 6 avril dernier, le Thunder, le plus célèbre d’entre eux, était sabordé par son propre capitaine et ses officiers dans les eaux de São Tomé et Príncipe au large de la côte ouest-africaine après une course-poursuite en haute mer de quatre mois et demi avec le Bob Barker, navire de Sea Shepherd. Le capitaine et deux membres d’équipage du Thunder sont toujours détenus par les autorités à São Tomé et Príncipe et les investigations continuent.

Le capitaine Peter Hammarstedt du navire Sea Shepherd Bob Barker a félicité les autorités malaisiennes de cette action qui va dans le bon sens. "L’Opération Icefish a attiré l’attention sur la pêche illégale de la légine comme jamais auparavant, et les crimes des braconniers contre l’environnement en Antarctique ne passeront plus jamais inaperçus. Nous adhérons à l'action menée par les autorités malaisiennes contre le Perlon car c'est une nouvelle victoire pour les océans", a-t-il dit.

Sea Shepherd appelle maintenant les autorités à concentrer leur attention sur les deux navires des "Bandit 6" le Songhua et le Yongding, toujours en fuite.

Le capitaine du Sam Simon, Sid Chakravarty, a ajouté : "Avec à présent quatre des six navires braconniers hors d’état de nuire, nous sommes en mesure d’éliminer pour de bon la pêche illicite des légines dans l'océan Austral. Nous demandons aux autorités du monde entier de saisir cette opportunité en mettant tout en œuvre pour que les opérations du Songhua et du Yongding soient interceptées, les bateaux détenus, et qu’ainsi les eaux de l'Antarctique soient débarrassées de cette pêche dévastatrice de la légine, une fois pour toutes."

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact