Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Jeudi, 21 Mai 2015 14:33

JAZA vote pour la fin du commerce des dauphins capturés à Taiji

Les membres de JAZA ont voté pour la fin du commerce des dauphins capturés lors des chasses brutales au rabattage à Taiji - Photo : Sea ShepherdLes membres de JAZA ont voté pour la fin du commerce des dauphins capturés lors des chasses brutales au rabattage à Taiji - Photo : Sea ShepherdMercredi 20 mai (heure japonaise), l'Association japonaise des zoos et aquariums (JAZA) a annoncé sa décision de cesser d'acheter des dauphins capturés lors des chasses brutales au rabattage à Taiji, suite à un sondage effectué parmi les aquariums et parcs membres de l'Association.

Cette décision permet à JAZA de rester membre de l'Association mondiale des zoos et aquariums (WAZA), qui interdit à ses membres le commerce de cétacés capturés à Taiji. Sur les 142 votes des membres de JAZA, pas moins de 99 étaient en faveur du maintien de l'Association au sein de WAZA.

Si elle ne marque pas la fin de la chasse au rabattage, cette annonce reste une excellente nouvelle pour les dauphins de Taiji car le commerce de cétacés pour la captivité constitue le principal financement des massacres qui transforment la crique en mer de sang. Avec la disparition de la demande de dauphins de Taiji pour les aquariums japonais, il y a de fortes chances pour que la chasse de Taiji ne soit plus viable du point de vue économique.

Sea Shepherd Conservation Society a révélé l'existence des massacres de Taiji pour la première fois en 2003 en diffusant des images choquantes de la baie remplie de sang et de skiffs pleins de cadavres de dauphins. Ces photographies et vidéos ont fait le tour du monde. À partir de 2010, dans le cadre de l’Opération Infinite Patience, les Gardiens de la Baie de Sea Shepherd ont été présents sur le terrain tous les jours pendant les six mois que dure la période de chasse Ces sentinelles de l'océan ont diffusé, en direct et dans le monde entier, chacune des captures et chacun des massacres.

Maintes et maintes fois, Sea Shepherd a documenté le lien inextricable qui existe entre la captivité et l'abattage. Quoi qu'en dise Taiji, les tueurs de dauphins et les dresseurs travaillent régulièrement main dans la main pour choisir les plus "jolis" spécimens (à savoir les dauphins sans cicatrices visibles) destinés à vivre en captivité, tandis que les autres membres du groupe de dauphins sont tués. Ces mammifères marins très intelligents, socialement complexes, sont contraints d’assister au meurtre de leurs familles et à nager dans le sang de leurs mères, pères, sœurs et frères.

La décision de JAZA entraînera une baisse significative de la demande de dauphins capturés à Taiji, et Sea Shepherd espère que d'autres aquariums et parcs marins du reste du monde suivront leur exemple et cesseront d'acheter ces dauphins brutalement capturés et arrachés à leur milieu naturel.

Le monde entier a condamné la brutalité des massacres des animaux marins à Taiji et c'est ce qui a permis à WAZA et JAZA de passer à l'action. Sea Shepherd a toujours affirmé que la fin des massacres de Taiji serait le fruit du "gaiatsu" (pression externe) et non de pressions internes.

Sea Shepherd souhaite remercier les célébrités qui ont elles aussi été des Gardiens de la Baie, Shannen Doherty et Simone Reyes, et grâce à qui le monde entier a été témoin de ces massacres. Nous célébrons aussi cette bonne nouvelle en mémoire de Sam Simon qui, nous en sommes convaincus, se serait réjoui pour ces dauphins qu'il aimait tant, et pour lesquels il s'est rendu à Taiji en 2014 malgré son combat contre un cancer en phase terminale.

Enfin, Sea Shepherd souhaite remercier tous les Gardiens de la Baie qui sont restés à nos côtés dans la bataille pour les dauphins de Taiji pour témoigner de ces atrocités commises envers les dauphins sauvages traversant les eaux japonaises durant leurs migrations. Nous vous remercions pour votre compassion, votre désintéressement et votre Patience Infinie qui ont rendu possible cette victoire. Sea Shepherd remercie également la principale leader des Gardiens de la Baie, Melissa Sehgal, dont le dévouement à cette campagne a inspiré notre équipe sur place pendant quatre saisons de chasse et nous a aidés à rendre cette cause très visible, ce qui a sans aucun doute permis la victoire que nous célébrons aujourd'hui. Sea Shepherd continuera à surveiller les chasses à Taiji jusqu'à ce que le massacre cesse définitivement. Nous espérons que vous continuerez à vous battre à nos côtés et, surtout, pour les dauphins.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact