Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Lundi, 19 Octobre 2015 05:41

Plus de 17 000 animaux marins capturés dans les filets anti-requins en Nouvelle-Galles du Sud

Les requins-marteaux, les raies et les dauphins paient un lourd tribut !

Les derniers chiffres des prises du programme de capture de requins en Nouvelle-Galles du Sud ont montré que 17 131 animaux marins ont été capturés dans les filets depuis 1950 ; la majorité étant des requins-marteaux et des raies.

Sea Shepherd Australie s’est également intéressé à la mortalité parmi les animaux capturés dans le cadre de ce programme et a découvert que sur les 4 859 requins-marteaux, soit environ un tiers des prises totales, 97% sont morts au cours des 20 dernières années à cause des filets.

Au cours des sept dernières années, le requin-marteau commun a particulièrement souffert des filets anti-requins : 147 sont morts sur les 149 capturés.

Avec 3 423 prises, les raies font partie également des animaux marins les plus souvent piégés dans les filets, mais leur taux de mortalité est bien moins élevé que celui des requins-marteaux.

En revanche, ce qui a surpris Natalie Banks, la coordinatrice nationale de la campagne Requins pour Sea Shepherd, qui a compilé les données, c’est le nombre et le taux de mortalité des dauphins capturés.

"Sur les 162 dauphins pris dans les filets de ce programme anti requins depuis 1950, 159 sont morts, soit 98%"

"Ces créatures marines sont mortes pour rien, pour un programme qui ne donne qu’un faux sentiment de sécurité."

Sachant que 40 rencontres de requins sont survenues sur des plages protégées par des filets à requins, Sea Shepherd a demandé que soient considérées les options non létales qui ont déjà fait leur preuve.

"Il y a tellement d’options à notre disposition pour nous protéger tout en profitant de l’océan. Je demande donc au gouvernement de Nouvelle-Galles d’envisager sérieusement le programme Shark Spotting (repérage des requins) mis en place au Cap, en Afrique du Sud", explique Natalie Banks.

"Ce programme a permis de repérer plus de 1 700 requins depuis son démarrage il y a presque 11 ans et s’est traduit par un très faible nombre de rencontres avec des requins, contrairement à ce que nous avons vu en Australie."

Le Shark Spotting est également la seule solution immédiate recommandée par l’enquête de la Nouvelle-Galles du Sud sur les alternatives non létales.

Animaux marins capturés dans les filets en Nouvelle-Galles du Sud entre 1950 et avril 2015
Infographie : Michael Beasley
 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact