Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Dimanche, 08 Novembre 2015 03:30

Sea Shepherd lance l’Opération Icefish 2015-16

Seconde campagne pour mettre fin à la pêche illégale dans l’océan Austral

opéartion Icefish 2015 - 16 Après le succès sans précèdent de l’Opération Icefish, Sea Shepherd annonce aujourd’hui le lancement de sa seconde campagne contre la pêche illégale de la légine australe et antarctique dans l’océan Austral, l’Opération Icefish 2015-16.

À nouveau menée par le Capitaine Sid Chakravarty, l’objectif de la campagne de Sea Shepherd sera de défendre les eaux cristallines de l’Antarctique et de mettre fin à la pêche illégale de la légine, espèce hautement vulnérable, dans cette région.

Le navire amiral de Sea Shepherd, le Steve Irwin, quittera Melbourne, en Australie, au mois de décembre, pour patrouiller dans les Shadowlands (zones d'ombre) de l’océan Austral, une zone en dehors des juridictions nationales où le trafic maritime légal est restreint et où le risque de détection des crimes de pêche par les forces de police conventionnelles est minime.

Les équipages de Sea Shepherd emploieront des techniques innovantes d’action directe pour combler un vide juridique en ce qui concerne l’application de la loi. Les navires braconniers de légine toujours en activité continuent d’en tirer avantage.

"Les braconniers font preuve d’une ténacité qui pourra seulement être brisée par la détermination de Sea Shepherd. Les océans sont en danger et nos actions constituent la seule présence proactive et efficace pour mettre fin à leurs activités illégales. Nous avons l’intention de prendre cette responsabilité avec courage ; nous rechercherons, localiserons et arrêterons les braconniers les plus célèbres de cette planète", a déclaré le capitaine Chakravarty.

Le navire amiral de Sea Shepherd, le Steve Irwin, quittera Melbourne, en Australie, au mois de décembre, pour patrouiller dans les Shadowlands de l’océan Austral - Photo : Simon AgerLe navire amiral de Sea Shepherd, le Steve Irwin, quittera Melbourne, en Australie, au mois de décembre, pour patrouiller dans les Shadowlands de l’océan Austral - Photo : Simon Ager Le capitaine Sid Chakravarty dirigera l'équipage du Steve Irwin lors de l'Opération Icefish 2015 - 16 - Photo : Simmon AgerLe capitaine Sid Chakravarty dirigera l'équipage du Steve Irwin lors de l'Opération Icefish 2015-16
Photo : Simmon Ager

Outre leur statut de grand prédateur de l’océan Austral, les légines australe et antarctique sont des espèces uniques de légines à longue durée de vie, particulièrement vulnérables à la surexploitation en raison de leur maturité sexuelle tardive et de leur grande valeur commerciale.

Vendues sous le nom de "bar du Chili" Leur particularité est de vivre dans l’Antarctique à des profondeurs allant de 300 à 2500 mètres, les eaux les plus froides du globe. Malgré le peu d’informations scientifiques disponibles sur ce poisson, la pêche illégale a des conséquences dévastatrices sur les populations, conduisant à l’effondrement et à la fermeture de certaines zones de pêche.

L’Opération Icefish a duré plus de cinq mois et a suscité une forte coopération internationale qui a largement interrompu le commerce illégal de la légine. Il s’agit de l’une des campagnes de Sea Shepherd les plus réussies à ce jour pour la conservation.

À l’issue de cette campagne mémorable de cinq mois, cinq des six navires braconniers connus pour pêcher illégalement la légine avaient été détenus Le sixième et le plus célèbre d’entre eux, le Thunder, a été sabordé dans les eaux proches de Sao Tomé-et-Principe, après une poursuite record de 110 jours menée par le Bob Barker, navire de Sea Shepherd. Sea Shepherd soupçonne que le navire a été sabordé pour tenter de détruire les preuves des activés de pêche illégale du Thunder.

La coopération entre les autorités locales et internationales, y compris Sea Shepherd et l’organisation internationale de police Interpol, avait permis de condamner à des amendes et des peines de prison records une partie des entreprises incriminées et des individus à l’origine des opérations de braconnage.

Sea Shepherd a continué de surveiller les mouvements des navires braconniers restants au cours de l’année. Il semblerait que deux des braconniers recherchés par Interpol, le Viking et le Kunlun (Taishan), aient depuis échappé à la justice. La nouvelle campagne aura pour cible la recherche de ces deux navires.

Le Viking, navire braconnier de légine australe, a été arrêté au mois de mars en Malaisie mais a réussi à s'enfuir - Photo : CCAMLRLe Viking, navire braconnier de légine australe, a été arrêté au mois de mars en Malaisie mais a réussi à s'enfuir
Photo : CCAMLR
Le navire braconnier de légine australe, le Kunlun, a réussi à échapper aux autorités thaïlandaises en Septembre - Photo: Giacomo GiorgiLe navire braconnier de légine australe, le Kunlun, a réussi à échapper aux autorités thaïlandaises en Septembre
Photo: Giacomo Giorgi

"Grâce à la réussite de l’Opération Icefish; Sea Shepherd a ouvert la voie vers la lutte contre la pêche illégale dans l’océan Austral et au-delà.", a déclaré le capitaine Peter Hammarstedt, président du conseil de Sea Shepherd Australie. "Le capitaine Chakravarty et l’équipage du Steve Irwin retourneront en Antarctique pour affronter les braconniers de légine encore en activité, armés d’une plus grande expérience et davantage de connaissances, et certains de débarrasser l’océan Austral des braconniers de légine pour de bon."

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact