Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Jeudi, 19 Novembre 2015 19:30

Sea Shepherd citée à comparaître devant le tribunal des Iles Féroé pour avoir défendu les globicéphales

Le capitaine Cornelissen reçoit une citation à comparaître au moment où il quitte le parlement danois - Photo : Sea ShepherdLe capitaine Cornelissen, de nationalité néerlandaise, directeur général de Sea Shepherd Global, a reçu hier à sa sortie du parlement du Danemark, des mains d’un officier de police danois, une citation à comparaître devant le tribunal des îles Féroé.

Accompagné de compatriotes néerlandais, de Geert Vons, directeur de Sea Shepherd Pays-Bas, et de Liesbeth Zegveld, conseillère juridique de Sea Shepherd, il venait de terminer son exposé sur le grindadráp devant un groupe de parlementaires danois lorsque l’incident s’est produit.

La citation concerne l’Opération Sleppid Grindini, la campagne de défense des globicéphales et autres petits cétacés organisée par Sea Shepherd aux îles Féroé en 2015.

Entre juin et septembre de cette année, 490 globicéphales ont été brutalement massacrés lors de l’infâme chasse au rabattage des îles Féroé, connue sous le nom de grindadráp. Cependant, grâce à l’action directe des équipages de Sea Shepherd, des centaines de vies ont pu être sauvées.

"Recevoir une citation à comparaître à l’extérieur du parlement du Danemark par un officier de la police danoise après avoir été invité par ce pays à présenter un exposé devant le parlement concernant notre position sur le grindadráp confirme l’opinion de Sea Shepherd, à savoir que le Danemark participe activement au massacre des globicéphales," a déclaré le capitaine Cornelissen.

Sea Shepherd figurait parmi les huit groupes invités à présenter leur position sur les massacres aux membres du comité féringien du parlement danois.

Le capitaine Cornelissen s’adresse aux membres du parlement danois sous le regard des partisans - Photo : Sea ShepherdLe capitaine Cornelissen s’adresse aux membres du parlement danois sous le regard des partisans
Photo : Sea Shepherd
Sea Shepherd figurait parmi les huit groupes invités à présenter leur position sur le grindadráp devant les membres du parlement danois - Photo : Sea ShepherdSea Shepherd figurait parmi les huit groupes invités à présenter leur position sur le grindadráp devant les membres du parlement danois
Photo : Sea Shepherd

Lors de sa présentation, Sea Shepherd a souligné la responsabilité juridique internationale du Danemark de protéger les globicéphales, d’interdire leur meurtre intentionnel et d’appliquer cette législation à l’échelle nationale, réitérant que le soutien du grindadráp par le Danemark représente une violation de ces obligations juridiques.

Sea Shepherd estime que le forum a été intentionnellement pondéré en faveur des personnes qui soutiennent le grindadráp.

"Donner l’occasion à Sea Shepherd de présenter sa position sur la Loi a été utile. Je regrette seulement que l’audience ait été trop émotive pour permettre un véritable échange d’arguments," a déclaré Liesbeth Zegveld.

Malgré l’évidente partialité en faveur de la chasse, le forum démontre bel et bien la prise de conscience du Danemark de la montée du sentiment anti-grindadráp ressenti dans toute l’Europe, car le gouvernement est tenu de rendre compte de sa collaboration avec les îles Féroé dans cette pratique brutale et sanglante.

"Le vent tourne contre le grindadráp," a déclaré Geert Vons. "Avec les critiques qui continuent de fuser au sein de l’Europe et les pressions croissantes subies par le gouvernement du Danemark pour retirer son soutien au grindadráp, il est clair que le monde n’est plus disposé à rester les bras croisés devant ces massacres illégaux."

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact