Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Jeudi, 10 Décembre 2015 18:00

Le navire Farley Mowat de Sea Shepherd prêt pour sa première campagne l’Opération Milagro II

Le Farley Mowat - Photo: Sea ShepherdUn des derniers navires de Sea Shepherd, le Farley Mowat, quittera bientôt Tampa en Floride à destination de la mer de Cortez au Mexique pour son premier voyage sous le drapeau de Sea Shepherd. Le navire rejoindra l’Opération Milagro II (Opération Miracle) dédiée à la protection de la vaquita, un marsouin en danger critique d’extinction.

La date de départ du Farley Mowat sera annoncée prochainement. Il se rendra dans la mer de Cortez, les seules eaux sur Terre abritant les vaquitas, gravement menacées, pour y rejoindre le navire de recherche Martin Sheen qui patrouille activement les eaux abritant les vaquitas.

Au cours de l’Opération Milagro II, prévue jusqu’en avril 2016, Sea Shepherd collaborera avec le gouvernement mexicain afin de protéger dans l’urgence les discrètes vaquitas avant qu’il ne soit trop tard. La plus petite et la plus rare des espèces de mammifères marins est en réel danger d’extinction, on estime qu’il ne reste que 97 vaquitas.

En partenariat avec le gouvernement mexicain, Sea Shepherd patrouillera dans les eaux de la réserve marine, habitat des vaquitas, présentera de façon détaillée les difficultés auxquelles ces cétacés en danger d’extinction font face, surveillera la réserve pour empêcher les activités de braconnage illégales, collectera des données à partager et à échanger avec la communauté scientifique et mènera des opérations de sensibilisation dans la région par l’intermédiaire de rencontres avec des biologistes marins, des chercheurs et avec d’autres ONG de protection des vaquitas actives localement. Le Farley Mowat, un navire de patrouille rapide, formera avec le Martin Sheen, bien équipé pour la recherche scientifique, un duo efficace pour cette campagne.

Les vaquitas sont tout particulièrement vulnérables à la baisse de leur population. En effet elles possèdent le taux de reproduction le plus lent de toutes les espèces de marsouins, donnant naissance seulement à un petit tous les deux ans. L’espèce possède en outre une espérance de vie relativement courte d’une vingtaine d’années. Néanmoins, le danger le plus grave auquel font face les vaquitas sont sûrement les filets maillants des opérations de braconnages illégales dans lesquels les vaquitas sont souvent des prises accessoires. Ces filets maillants sont utilisés pour attraper le poisson totoaba, une autre espèce marine endémique dans la mer de Cortez et en voie d’extinction. Le totoaba est une prise extrêmement lucrative et recherchée par les braconniers qui gagnent de l'argent sur le prix élevé de la vessie natatoire du poisson, qui est exportée du Mexique, souvent à travers les Etats−Unis, et vendue au marché noir en Chine, où elle est utilisée en soupe. D'après la CIRVA (Comité Internacional para la Recuperación de la Vaquita), les pêcheurs peuvent recevoir près de 8500 dollars pour seulement un kilo de vessie natatoire. Ces poissons en danger d’extinction et qui peuvent mesurer deux mètres de long, sont attrapés, dépouillés de leur organe précieux et abandonnés sur les plages.

Bien que la situation à laquelle font face les vaquitas est grave, un "miracle" est possible pour ce petit marsouin. En avril 2015, Enrique Peña Nieto, Président du Mexique, a annoncé l’adoption d’un moratoire de deux ans sur les filets maillants de pêche au sein de leur habitat. Le gouvernement a également fourni des vedettes rapides à la Marine pour patrouiller dans la réserve. De plus, le Mexique dépense plus de 30 millions de dollars dans des initiatives, dont un programme de compensation destiné aux pêcheurs volontaires pour mettre un terme à l’utilisation des filets maillants, et encourage fortement l’utilisation d’autres méthodes de pêche moins destructrices.

Lancée en mars dernier, la première campagne Operation Milagro de Sea Shepherd a réussi à faire connaître la situation désespérée des vaquitas en réalisant des initiatives inédites dédiées à la protection de cette espèce menacée. Le 18 avril, les membres de l’équipage de Sea Shepherd ont repéré, pour la première fois depuis 2013, des vaquitas, mettant fin à l’idée partagée par certains locaux que l’espèce était déjà éteinte et n’avait donc pas besoin d’être protégée. La vidéo de cette rencontre a fait la une au Mexique, ce qui a incité le gouvernement à faire appel à Sea Shepherd. Le mois suivant, Sea Shepherd et le gouvernement mexicain annoncaient qu’ils mettaient en commun leurs forces pour la protection des vaquitas.

La capitaine Oona Layolle, qui mène la campagne Opération Milagro II a déclaré que "à bord du Martin Sheen, Sea Shepherd a d’ores et déjà commencé les patrouilles dans l’unique habitat sur Terre des vaquitas. Nous attendons avec impatience que l’équipage du Farley Mowat nous rejoigne dans la mer de Cortez où la surveillance des eaux où vivent les vaquitas doit être très forte pour garantir l’avenir de cette espèce marine inestimable. Le Farley Mowat rendra encore plus efficace la surveillance mise en place par Sea Shepherd contre les activités illégales menaçant les vaquitas.”

Sea Shepherd a dévoilé récemment le nouveau modèle classique du Farley Mowat, une ancienne vedette des gardes-côtes américains de 30 mètres de long visible ici. Peint en blanc avec des inscriptions écrites en noir, il a le logo "Jolly roger" de Sea Shepherd connu dans le monde entier, mais le bateau porte également fièrement le logo de JP’s Peace, Love & Happiness Foundation. Cette fondation a été créée par John Paul DeJoria, soutien et ami de longue date de Sea Shepherd. Il est également co−fondateur de John Paul Mitchell Systems, connu pour leur fabrication de produits de beauté professionnels et pour leur engagement pour cette industrie ainsi que pour leur soutien aux organisations promouvant le développement durable, la responsabilité sociale et la protection animale. DeJoria a généreusement sponsorisé l’achat de Farley Mowat; achat également rendu possible par le legs laissé à Sea Shepherd par Farley Mowat, membre de la Chaire international Sea Shepherd, écrivain canadien célèbre et écologiste, décédé en 2014. L’équipage du nouveau Farley Mowat inclut Bosun Conniss Adam, membre d’équipage de l’ancien Farley Mowat, actif de 2002 à 2008.

L’équipage du Farley Mowat partira de Tampa en Floride pour rejoindre l'Opération Milagro II, peu après avoir accueilli les premières visites ouvertes au public du nouveau navire de Sea Shepherd du samedi 12 décembre au jeudi 15 décembre au Tampa Convention Center. Pendant ces quelques jours, ces visites, gratuites, seront possibles de 9 heures à 18 heures heure locale.

L'équipage du Farley Morwat prépare l'Opération Milagro II
 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact