Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mercredi, 16 Décembre 2015 17:09

De Taiji aux aquariums : la vie insipide des dauphins en captivité

Pour ceux qui ont été faits captifs, la souffrance connue dans la baie n’est que le commencement

De Taiji aux aquariums : la vie insipide des dauphins en captivitéLe massacre de dauphins et de petites baleines qui se déroule dans la tristement célèbre baie de Taiji, au Japon, est un acte horrible et inhumain qui vise des cétacés particulièrement intelligents au comportement social complexe.

Cependant, il est triste de le dire, mais pour ceux qui ont assisté au massacre brutal des membres de leur famille dans cette baie et qui ont ensuite été retirés à l’océan pour être vendus à l’industrie de la captivité, un destin encore plus effroyable les attend, car leur souffrance ne fait que commencer.

En novembre, les Gardiens de la Baie de Sea Shepherd se sont rendus à Adventure World, un parc aquatique situé dans la préfecture de Wakayama, au Japon, à environ deux heures de Taiji. Les Gardiens de la Baie y ont observé 28 cétacés, dont 17 Tursiops, 3 dauphins de Risso, 3 fausses orques (Pseudorca) et 5 dauphins à flancs blancs du Pacifique. Ceta-Base, une base de données en ligne de cétacés captifs à travers le monde, confirme que ce parc aquatique détient des dauphins capturés à Taiji, sans toutefois en connaître le nombre exact.

Dans la vidéo ci-dessous, filmée par les Gardiens de la Baie de Sea Shepherd, vous découvrirez la triste réalité de l’existence des cétacés à Adventure World – celle sensiblement la même de tous les cétacés qui vivent en captivité partout dans le monde. Forcés de réaliser des figures pour divertir la foule de visiteurs, afin d’être nourris de poissons morts décongelés. Flottant immobiles à la surface de leurs petits réservoirs stériles. Ceci n’est pas une vie pour tout cétacé, particulièrement ceux qui ont été capturés à l’état sauvage à Taiji ou ailleurs, après avoir connu une vie de famille et de liberté dans le vaste océan.

"Il est facile de se dire que ce qui se passe à Taiji est loin de chez nous, mais la captivité – pas seulement au Japon, mais partout dans le monde – est précisément ce qui motive les massacres. C’était tellement surréaliste de se trouver au port de Taiji le 13 novembre dernier et d’annoncer qu’en raison des conditions météorologiques, les pêcheurs n’avaient tué aucun dauphin, et de se tenir quelques heures plus tard dans le parc aquatique d’Adventure World, en train de regarder droit dans les yeux de ces dauphins qui venaient, on le savait, de Taiji. Pour tout vous dire, ça a été pour moi l’un des moments les plus surréalistes depuis mon arrivée au Japon pour cette campagne, il y a 88 jours", a confié Mary Gibson, ancien leader des Gardiens de la Baie.

"Alors qu’on traversait l’aquarium, nous étions observés et suivis par des agents de sécurité. Après avoir demandé à plusieurs dresseurs, une fois le spectacle des dauphins terminé, combien de dauphins venaient de Taiji, ils ne parlaient soudain plus du tout l’anglais. Le lendemain, à notre retour à Taiji, la police nous a interrogés pour savoir pourquoi nous étions allés à Adventure World et ce que nous y avions fait", a raconté Mary Gibson. "Ils vendent aussi de la viande de baleine, là-bas, de la même marque que celle vendue au musée de la baleine de Taiji, un autre parc aquatique où des dauphins et des baleines vivent en captivité et dont on a trouvé des brochures publicitaires à Adventure World. Dans la ville de Taiji et au Japon, vous êtes capables d’admirer des dauphins et des baleines en captivité en train de réaliser des figures qu’ils ne réaliseraient jamais à leur état sauvage, tout en mangeant de la viande issue des membres de leur famille."

Le massacre de Taiji se déroule dans une petite baie, mais c’est l’industrie internationale de la captivité qui appuie et soutient les bateaux de chasse. Jusqu’à ce que la demande mondiale pour les dauphins et les baleines en captivité ne vienne à s’arrêter complètement, les massacres qui ont lieu à Taiji et les captures de cétacés sauvages partout dans le monde continueront.

Merci de regarder et de partager cette vidéo en demandant à toutes les personnes de votre connaissance de s’opposer à la captivité des cétacés. Merci d’aider Sea Shepherd à briser le cycle infernal qui mène ces mammifères de Taiji à des aquariums.

De Taiji aux aquariums : la vie insipide des dauphins en captivité
 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact