Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Vendredi, 26 Février 2016 16:08

Arrestation en Indonésie du Viking, dernier navire braconnier de légine : La ministre de la Pêche promet de couler le navire

Le Capitaine Sid Chakravarty avec les officiels indonésiens lors de la conférence de presse - Photo: Tim WattersLe Capitaine Sid Chakravarty avec les officiels indonésiens lors de la conférence de presse - Photo: Tim WattersLa traque du dernier des six navires braconniers de légine a pris fin avec la saisie en Indonésie du Viking, navire de pêche battant pavillon nigérian.

Son arraisonnement a été annoncé aujourd’hui lors d’une conférence de presse à Jakarta, tenue par la ministre indonésienne de la Pêche, Susi Pudjiastuti, le commandant de la flotte occidentale et d’autres hauts fonctionnaires indonésiens.

Les représentants du gouvernement ont indiqué que le Viking avait été saisi pour entrée sans autorisation dans les eaux indonésiennes et falsification de nom. Le capitaine du navire, le Chilien Huan Venesa, et les dix membres de son équipage, originaires d’Indonésie, du Chili, d’Argentine, de Myanmar et du Pérou, ont également été arrêtés.

Le Viking était la cible de la douzième campagne de défense de l’océan Austral de Sea Shepherd, l’Opération Icefish 2015-2016.

La semaine dernière, le Capitaine Siddharth Chakravarty, responsable de la campagne pour Sea Shepherd, a informé les autorités indonésiennes de la présence présumée du Viking dans les eaux indonésiennes. Lors de la conférence de presse, la ministre Susi Pudjiastuti a révélé que la marine indonésienne avait repéré le Viking près des îles de Riau.

Les autorités indonésiennes ont rappelé leur position ferme contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) en promettant de couler le Viking s’il était reconnu coupable d’infraction envers les lois nationales et internationales.

"L’Indonésie a une fois encore fait preuve d’une grande fermeté contre l’entrée des navires et des opérateurs de pêche INN dans ses eaux. La ministre Susi Pudjiastuti a clairement affirmé son intention de couler le Viking pour ses activités liées à la pêche illégale. Une intervention aussi rapide du gouvernement est vitale pour mettre fin aux conséquences dévastatrices des navires de pêche INN.", a déclaré le Capitaine Chakravarty.

Le Viking est l’un des six braconniers de légine connus pour pêcher illégalement les populations vulnérables de légine australe et antarctique dans l’océan Austral.

Ces six navires, surnommés les "6 bandits" par Sea Shepherd, ont parcouru les mers en toute impunité pendant plus de 10 ans. Ils ont évité d'être découverts et arrêtés en changeant régulièrement de nom et de registre et en profitant de l’isolement des "Shadowlands" (zones d'ombre) de l’océan Austral, où la surveillance des navires s’avère compliquée.

En 2013, le Viking, appelé à l’époque Snake, fut le premier navire de pêche contre lequel Interpol émit une notice violette pour infractions en matière de pêche, suite à une pétition lancée par les autorités norvégiennes.

Les propriétaires et les opérateurs du Viking sont soupçonnés d’enfreindre les réglementations et lois nationales ainsi que les conventions internationales en fraudant et en participant à des activités illégales de pêche.

Le Viking avait été arraisonné par des douaniers australiens en septembre 2015 alors qu’il se rendait en Antarctique. Le retour du Viking dans les eaux indonésiennes et son arrestation marque la mise à l’arrêt de tous les navires braconniers de légine.

La traque réussie et le sabordage délibéré du Thunder, suivis par la remise des preuves et le procès de ses officiers a assis la réputation qu’a Sea Shepherd de poursuivre les braconniers avec acharnement et jusqu’au bout. C’est cette réputation qui a poussé les braconniers à revenir à terre bien plus tôt que les années précédentes. En à peine 15 mois, la totalité de la flotte des braconniers de légine a été mise à mal. Pour la première fois, plus aucun braconnier ne pêche en Antarctique. La coopération internationale, sous l’impulsion des campagnes en mer de Sea Shepherd, a abouti à l’une des plus grandes et des plus rapides victoires de l’histoire de la protection des océans.

L'arrestation du Viking

 

La ministre indonésienne de la Pêche, Susi Pudjiastuti, promet de couler le navire braconnier Viking - Photo: Tim WattersLa ministre indonésienne de la Pêche, Susi Pudjiastuti, promet de couler le navire braconnier Viking - Photo: Tim Watters

L'annonce de l'arraisonnement du Viking a été faite par les officiels indonésiens lors d'une conférence de presse à Jakarta - Photo: Tim WattersL'annonce de l'arraisonnement du Viking a été faite par les officiels indonésiens lors d'une conférence de presse à Jakarta - Photo: Tim Watters

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact