Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mardi, 23 Février 2016 10:33

Des raies mobula retrouvées mortes dans les filets anti−requins du Queensland

L’équipage de Sea Shepherd a trouvé des raies mobula mortes dans les filets anti−requins du Queensland − dont une avec des traces de morsures importantes.

Raie mobula prise dans un filet anti-requins avec des traces de morsure de requin à Miami Beach, sur la Gold CoastRaie mobula prise dans un filet anti-requins avec des traces de morsure de requin à Miami Beach, sur la Gold CoastAu cours de l’Opération Apex Harmony, l’équipage de Sea Shepherd a fait la triste découverte de deux raies mobula mortes. Il s’agissait apparemment de diables de mer japonais très rares, pris dans un filet anti−requins à 100 mètres l’un de l’autre à Miami Beach, sur la Gold Coast. L’une des raies avait deux traces de morsures importantes sur le corps, a priori laissées par un requin.

Les diables de mer japonais ont rarement été documentés en Australie : avec seulement deux observations rapportées dans toute l’Australie, selon la liste rouge des espèces protégées de l’IUCN.

Natalie Banks, coordinatrice nationale pour la campagne Requins de Sea Shepherd Australie, touchée par la disparition non pas d’une, mais de deux raies d’une espèce si rare à cause d’un seul filet anti−requins, a sollicité le département en charge de la pêche du Queensland pour plus de transparence dans son programme de contrôle des requins.

"La Gold Coast est un haut lieu touristique pour le Queensland. Les touristes continueraient−ils à fréquenter ces plages s’ils étaient informés de la destruction de cette vie marine si précieuse et s’ils apprenaient que ces captures attirent des requins dans la zone ?"

Plus de 360 drumlines et 30 filets anti−requins ont été installés dans le cadre du programme de contrôle des requins du Queensland. Ils sont utilisés chaque jour de l’année, contrairement à la Nouvelle−Galles du Sud, qui retire ses filets anti−requins pendant l’hiver.

"Même si nous soutenons l'idée que la vie humaine doit être un facteur clé pour déterminer la meilleure façon de protéger ceux qui fréquentent les plages, il existe d’autres programmes qui ont fait leurs preuves et ne détruisent pas la vie marine si précieuse", a déclaré Mme Banks.

"Sea Shepherd et No Shark Cull ont conjointement invité le gouvernement du Queensland à rencontrer des représentants du programme Shark Spotters de Cape Town en mars. Ils ont bon espoir qu’un représentant du Premier Ministre Annastacia Palaszczuk, prise par d’autres engagements, assistera à cette rencontre."

L’Opération Apex Harmony de Sea Shepherd se concentre sur la recherche de solutions de protection face aux requins tout en préservant la vie marine. Sea Shepherd et No Shark Cull ont organisé une campagne de "crowd-funding" pour permettre aux Shark Spotters d’Afrique du Sud de voyager en Australie. Au programme : visite des plages locales du Queensland, de l’Australie-Occidentale et de la Nouvelle-Galles du Sud, mais aussi des conférences−débats, ouverts au public.

Des raies mobula retrouvées mortes dans les filets anti−requins du Queensland

 

Raie mobula emprisonnée dans un filet anti-requins, avec une morsure de requin importante à Miami Beach, sur la Gold Coast Raie mobula emprisonnée dans un filet anti-requins, avec une morsure de requin importante à Miami Beach, sur la Gold Coast

2ème raie mobula emprisonnée dans un filet anti-requins à 100 m de l’autre à Miami Beach, sur la Gold Coast2ème raie mobula emprisonnée dans un filet anti-requins à 100 m de l’autre à Miami Beach, sur la Gold Coast

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact