Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Jeudi, 25 Février 2016 10:49

Les Shark Spotters du Cap, Afrique du Sud, se rendent en Australie

Le cofondateur et chef de projet d'un programme pour la réussite de la migration des requins au Cap (Afrique du Sud) se rendra en Australie début mars. Il évaluera la possibilité de développer cette initiative sur les plages de l'ouest de l'Australie, du Queensland et de Nouvelle−Galles du Sud.

Les "Shark Spotters" visiteront plusieurs sites sur ces plages bien connues pour déterminer si leur topologie se prête à un programme similaire. Ils seront en contact avec les acteurs clés de la région pour discuter des résultats de leurs recherches.

Natalie Banks, coordinatrice de la campagne nationale pour les requins chez Sea Shepherd Australie, précise que la venue des Shark Spotters en Australie n'a été rendue possible que grâce au financement participatif.

"Une évaluation scientifique s'est déroulée l'année dernière en Nouvelle−Galles du Sud et a déterminé que Shark Spotters était la seule initiative capable de faire des essais dans l'immédiat au nord de la région, mais il semblerait que cette recommandation ait été ignorée".

"Shark Spotters est active en Afrique du Sud depuis plus de onze ans. Son efficacité est établie et plus de 700 requins ont été repérés sur huit plages. On déplore un seul décès, survenu un jour où la visibilité était mauvaise, comme le signalait un drapeau noir".

"Le programme repose sur un système de guetteurs, de drapeaux et d'alarmes, ainsi que sur des tours qui alertent les utilisateurs des plages de la présence de requins et d'autres animaux marins qui pourraient attirer des requins."

"Shark Spotters est un système simple qui permet de communiquer avec les usagers des plages. Ils disposent alors de toutes les informations nécessaires avant de décider s'ils vont faire du surf ou se baigner, selon ce qui a été observé quelques heures ou quelques jours plus tôt", ajoute Natalie Banks.

"Après des années de recueil de données et de recherches, le programme permet même de préciser quelles périodes de l'année sont estimées comme peu risquées pour certains événements".

"Pour l'instant, nous n'intégrons pas les résultats des observations des patrouilles aériennes ou de la communauté pour informer les utilisateurs des plages de ce qui se passe dans leur région en termes d'activités des animaux marins".

Des forums communautaires ont également vu le jour à Gracetown et à Perth (Australie-Occidentale) ainsi qu'à East Ballina et à Sydney (Nouvelle−Galles du Sud) pour permettre au public de rencontrer les équipes de Shark Spotters et de leur poser leurs questions directement.

Pour plus d'informations sur ces forums, vous pouvez consulter la page suivante :
http://www.seashepherd.org.au/apex-harmony/news/apex-news/shark-spotters-community-forums.html

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact