Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Samedi, 19 Mars 2016 01:32

Vidal Armadores condamné à 17,8 millions d'euros d’amende par les autorités espagnoles pour ses activités de pêche illégale

Prise de valeur : une légine vulnérable, également appelée or blanc par les braconniersPrise de valeur : une légine vulnérable, également appelée or blanc par les braconniers.Vendredi, le ministère espagnol de l’Agriculture a publié une déclaration sur la résolution de la procédure contre Vidal Armadores.

Résumé des sanctions prises à l’encontre de Vidal Armadores :

  • 17 840 000 d’euros d’amendes au total
  • Interdiction de mener des opérations de pêche
  • Interdiction de recevoir des subventions publiques et autres avantages publics

Le ministère a travaillé en collaboration avec des organisations internationales et d’autres autorités, et a recueilli plus de 3 000 documents pour prouver la situation illégale de la société Vidal Armadores. La déclaration du ministère met en évidence la position ferme de l’Espagne contre la pêche INN.

L’enquête a permis de conclure que l’objectif de cette société internationale était de gérer et d’exploiter quatre navires de pêche : Kunlun, Songhua, Yongding et Tiantai, tous impliqués dans des activités de pêche INN dans la région gérée par la CCAMLR (Convention sur la conservation de la faune et la flore marines de l'Antarctique).

La déclaration précise que le Kunlun est détenu au Sénégal, le Songhua et le Yongding au Cap−Vert et que le Tiantai a été coulé en Antarctique en 2014.

Amendes :

La résolution déclare VIDAL ARMADORES SA, VIARSA ENERGIA SL, VIARSA CARTERA SL, PRIMARY CAPITAL SL, GALLEGA DE, PESCA SOSTENIBLE SL, ALIMENTA DE TUNIDOS SL y ALIMENTA CORPORACIÓN SL et sept personnes coupables de différentes infractions liées à ces navires illégaux.

Le total des amendes est de 16 750 000 d’euros, 5 à 23 ans d’interdiction de mener des opérations de pêche et 5 à 26 d’interdiction de subventions publiques et d’autres avantages publics.

En outre, VIDAL ARMADORES SA, PROPEGARVI et PROYECTOS Y DESARROLLOS SOSTENIBLES SL et ses employés ont été condamnés à un total de 1 090 001 d’euros d’amende pour destruction de documents et obstruction pendant le déroulement de l'enquête.

Pour la gestion et l’exploitation d’une flotte illégale, les amendes suivantes sont infligées :

VIARSA ENERGIA 1 200 000 €
VIDAL ARMADORES 2 100 000 €
PRIMARY CAPITAL 2 100 000 €
ALIMENTA CORPORACIÓN 1 300 000 €
ALIMENTA TUNIDOS 450 000 €
GALLEGA DE PESCA SOSTENIBLE 100 000 €
VIARSA CARTERA 850 000 €
7 PERSONNES 8 650 000 €

TOTAL 16 750 000 €

Il s’agit d’une procédure lancée par le ministère de l’Agriculture et de la Pêche qui n’affecte pas la procédure pénale de la Cour suprême également en cours.

 

Photos de l’enquête sur Vidal Armadores par les autorités espagnoles

Crédit photos : Interpol / Guardia Civil

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact