Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mercredi, 06 Avril 2016 00:20

Encore une baleine à bosse victime des filets maillants

Encore une baleine à bosse victime des filets maillants

En patrouillant à la recherche de filets illégaux dans le nord−est du golfe de Californie, juste au sud de Santa Clara, l’équipage du Farley Mowat a repéré une forme suspecte sur la plage. Un canot a été envoyé afin d’en savoir plus et a rapidement transmis ses conclusions. Malheureusement, il s’agissait d’un cadavre de baleine à bosse. Sa position géographique exacte était 31°34.596 N − 114°18.982 O.

"Dès que nous nous sommes approchés du corps de la baleine, nous avons compris tout de suite qu’elle n’était pas morte de causes naturelles", a expliqué Benjamin Sawicki, membre d’équipage et biologiste de formation ayant dirigé l’inspection du corps. Non seulement les nageoires et la queue présentaient des égratignures mais il y avait aussi un petit morceau de filet accroché à une balane située sur le rostre (le nez) de la baleine. Des photographies des diverses blessures ont été prises, ramenées à bord et examinées par des scientifiques spécialistes des mammifères marins. Ces derniers ont confirmé que l’animal présentait des traces visibles d’emmêlement. La localisation du cétacé a été transmise aux autorités mexicaines.

"C’était terrible de voir cette jeune baleine à bosse, très probablement morte empêtrée dans du matériel de pêche, juste un mois après que nous ayons sauvé une baleine adulte d’un péril identique", s’est émue Sheila Hanney, chef cuisinière à bord du Farley Mowat.

Depuis décembre 2015, deux baleines à bosse et trois vaquitas sont, sans aucun doute, mortes après s’être retrouvées empêtrées dans du matériel de pêche. "Ce décès récent prouve à quel point notre action ici est primordiale. Nous allons continuer à patrouiller et à lutter main dans la main avec la Marine mexicaine et les autorités pour mettre un terme à la pêche illégale et mieux protéger toutes les espèces du golfe de Californie, en particulier les vaquitas qui sont en danger critique d’extinction", a déclaré Woody Henderson, le capitaine du Farley Mowat.

Aux quatre coins du golfe de Californie, les habitants de San Felipe ont été attristés de voir un autre cadavre de baleine flottant dans l’eau sur le trajet de leur promenade. Le lieu et les causes de la mort de cette baleine ne sont pas encore clairement définis, mais cela fait déjà deux cadavres de cétacés découverts en une seule journée.

Le Farley Mowat s’est joint pour la première fois au navire Martin Sheen à l’occasion de l’Opération Milagro II à la mi−janvier. Depuis lors, il sillonne la mer et retire les matériels de pêche illégaux sur son passage, en particulier les filets maillants utilisés pour capturer les totoabas, une espèce de poissons menacée. Seule la vessie natatoire du totoaba est prélevée par les contrebandiers avant d’être acheminée illégalement et vendue sur les marchés en Asie. Non seulement ce commerce menace le totoaba, mais de nombreuses vaquitas sont les victimes involontaires de ces filets cachés. Le but de l’Opération Milagro II est de protéger les rares vaquitas qui habitent encore les eaux du golfe de Californie.

Encore une baleine à bosse victime des filets maillants

 

Encore une baleine à bosse victime des filets maillants

 

Encore une baleine à bosse victime des filets maillants

photos : Ognjen Milovic

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact