Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mardi, 26 Avril 2016 03:05

Requins‬ : L’État français joue avec le feu selon le Journal de l'Ile de la Réunion du 21 Avril 2016

Depuis le début de l'année, plus de trente requins ont été massacrés par les dispositifs installés par des pêcheursDepuis le début de l'année, plus de trente requins ont été massacrés par les dispositifs installés par des pêcheurs.Une nouvelle fois la presse quotidienne réunionnaise* épingle ce scandale qui touche un de nos départements d'outre mer, l'Ile de la Réunion.

Là bas, sous prétexte de protection des activités nautiques (principalement le surf), on tue des requins bouledogues et tigres en toute impunité sous couvert d'un programme appelé "CAP REQUINS 2" qui n'a pas le soutien de la communauté scientifique et semble profiter à un petit groupe de personnes.

Depuis le début de l'année, plus de trente requins ont été massacrés par les dispositifs installés par des pêcheurs soit−disant sélectionnés mais qui ne sont pas contrôlés. On imagine les prises accessoires et le gain que peut représenter une "pêche" dans la réserve. On notera aussi la mise à mort d'un grand requin blanc en octobre 2015, capture illégale au regard des conventions internationales et pour laquelle Sea Shepherd a porté plainte.

Depuis le 16 février 2016 la situation a empiré, la préfecture de la Réunion autorise maintenant ces "prélèvement" illégaux au cœur même de la zone de protection renforcée de la réserve marine de l’Ile de la Réunion. Monsieur le Préfet se dit couvert par son arrêté ? Nous verrons ce qu'en pensent les juges bientôt !

Sea Shepherd France est mobilisée et nous ferons tout pour que ce massacre autorisé par l'État français se termine au plus vite.

Télécharger l'article du Journal de l'Ile de la Réunion daté du 21 Avril 2016

Depuis le 16 février 2016 la préfecture de la Réunion autorise maintenant ces prélèvement illégaux. Monsieur le Préfet se prétendant couvert par son arrêtéLa préfecture de la Réunion autorise désormais les prélèvement illégaux au cœur de la zone de protection renforcée de la réserve marine. Monsieur le Préfet se prétend couvert par son arrêté.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact