Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mardi, 21 Juin 2016 12:58

Sea Shepherd lance l’Opération Bloody Fjords

Après le succès de la campagne de défense des globicéphales en 2015, Sea Shepherd annonce l’Opération Bloody Fjords, une nouvelle campagne pour s’opposer au massacre des globicéphales dans les îles Féroé.

Chaque année, jusqu’à 1 000 globicéphales et autres dauphins migrateurs sont chassés et tués brutalement dans les îles Féroé, sous protectorat danois, lors d’une pratique appelée le "grindadráp" ou le "grind". Cette pratique cruelle et sanglante perdure avec le soutien du gouvernement danois, en contradiction avec les obligations légales internationales du Danemark.

L’Opération Bloody Fjords marque le début d’une nouvelle orientation pour Sea Shepherd puisque l’organisation a décidé de porter la lutte contre le grindadráp jusqu’au cœur des institutions féringiennes et danoises qui continuent de soutenir cette coutume d’un autre temps.

"Grâce au travail sans relâche de nos équipes de volontaires présentes sur place dans les îles Féroé lors de nos campagnes passées, nous avons toutes les preuves photos et vidéos nécessaires pour emmener la bataille au−delà des rives ensanglantées des îles Féroé," a déclaré le responsable de la campagne Opération Bloody Fjords, Geert Vons. "Nous attaquerons le grind sur le terrain judiciaire et politique, dans l’industrie, le commerce et comme d’habitude dans les médias," a-t-il ajouté.

La nouvelle stratégie répond au renforcement des restrictions à l’encontre des volontaires de Sea Shepherd qui entrent sur le sol féringien.

"Les autorités féringiennes nous refusent l’entrée sur leur territoire afin d’essayer de couvrir les horreurs du grindadráp," a déclaré le Capitaine Alex Cornelissen, Directeur général de Sea Shepherd Global. "Mais si le champ de bataille change, notre stratégie s’adapte. Sea Shepherd est encore plus fort, plus décidé à se faire entendre et plus déterminé que jamais à en finir avec le massacre sanglant des globicéphales," a−t−il conclu.

Au total, 28 volontaires de Sea Shepherd ont été arrêtés pour s’être interposés lors du grindadráp, et plusieurs d’entre eux ont ensuite été expulsés pour avoir commis le « crime » de défendre les baleines pilotes.

En 2014, la capitaine Jessie Treverton de Sea Shepherd a été arrêtée après avoir réussi à protéger de nombreux dauphins à flancs blancs du massacre, en les empêchant d’accéder aux plages meurtrières des îles Féroé. Elle attend toujours son procès.

Sea Shepherd mène le mouvement d’opposition au grindadráp depuis les années 80, a sauvé des centaines de globicéphales et a attiré l’attention du monde entier sur les massacres en cours dans l’archipel.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact