Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mercredi, 14 Septembre 2016 02:06

Le Steve Irwin rentre à la base opérationnelle :Le combat commence pour la Grande Baie Australienne

Le combat commence pour la Grande Baie Australienne Le combat commence pour la Grande Baie Australienne

Dernières nouvelles de l’Opération Jeedara

Le 27 août 2016 à 11 heures (heure locale), le MY Steve Irwin est rentré à Seaworks, à Williamstown, la base opérationnelle de Sea Shepherd, afin de se préparer pour la poursuite de l’Opération Jeedara.

À bord se trouvaient trente membres d’équipage bénévoles, originaires de l’Australie, des Pays-Bas, de la France, du Royaume-Uni, des États-Unis, de la Nouvelle-Zélande, de l’Allemagne et de l’Australie indigène. Leurs cœurs et leurs esprits se sont ouverts à la beauté et aux merveilles de la Grande Baie Australienne. Le début de cette opération n’a fait qu’accroître leur détermination à défendre la Baie.

Dorénavant, notre mission consiste à présenter au monde entier les images filmées dans un documentaire, afin de montrer ce que nous aurions tous à perdre si BP obtenait l’autorisation de réaliser des forages pétroliers dans des eaux plus profondes, plus houleuses et plus reculées que celles du golfe du Mexique. En particulier après ces six années d’exploitation dans le golfe, qui se sont avérées catastrophiques pour l’environnement, avec des millions de litres de pétrole répandus sur le plancher océanique, et pour le milieu industriel, avec des secteurs économiques sinistrés, dont celui des ostréiculteurs.

Les buts et objectifs de la mission ont été remplis.

Nous avons filmé des séquences magnifiques, qui montrent ce que BP risque de détruire. Le documentaire se construit rapidement et sera sans conteste un régal pour les yeux. Une preuve supplémentaire que la Grande Baie Australienne est digne d’être classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, et non pas de devenir un champ pétrolier.

Avec l’Alliance pour la Grande Baie Australienne, nous avons transformé ce combat national en un combat international. Des reportages décrivant la beauté et les merveilles de la Grande Baie que BP risque de détruire ont été diffusés en Australie et dans le monde. Mais encore beaucoup de travail nous attend ici.

Nous coopérons avec les villes et communes qui seraient affectées par une marée noire et qui rendent davantage publique leur opposition à BP. Elles sont de plus en plus nombreuses à se joindre à nous, à l’instar d’industries comme l’ostréiculture, particulièrement inquiète après le constat, 6 ans plus tard, du sinistre économique subi par leurs collègues du golfe du Mexique.

À Port Adelaide, grâce à des démonstrations publiques et au concert organisé avec John Butler, plus de 3 000 personnes ont vu les séquences filmées de la Grande Baie et en ont ressenti une fierté encore plus prononcée pour leur pays, ainsi qu’une volonté de protéger la Grande Baie pour nos enfants.

Nous coopérons avec de nombreuses mairies qui se prononcent en faveur de la défense de la Baie ainsi qu’avec des partis politiques clés, comme les écologistes et le parti de Nick Xenophon, qui se sont publiquement opposés aux projets de BP.

La flotte de l’Opération Jeedara de Sea Shepherd se tient prête, mais le bras de fer ne fait que commencer.

Notre but reste de protéger les baleines et les océans, seuls garants de la pérennité de l’humanité, mais nous tenions à prendre le temps de remercier tous ceux qui ont fait de cette mission un immense succès.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact