Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Mercredi, 23 Novembre 2016 13:48

Sea Shepherd lance l’Opération Milagro III  –  Retour au Mexique pour sauver la vaquita marina

Toute première participation à la campagne du Sam Simon, venu d’Italie

Vidéo de lancement de la campagne Milagro III

Fidèle à son engagement d’empêcher l’extinction imminente du marsouin du Pacifique, ou vaquita marina, Sea Shepherd retrouve à l’occasion de l’Opération Milagro III le Mexique et le golfe de Californie.

L’Opération Milagro III, campagne de défense de la vaquita marina, verra revenir le Farley Mowat, pour sa troisième année consécutive de service actif dans le golfe de Californie  –  dont les eaux sont les seules du globe à abriter ce mammifère farouche et insaisissable.

La nouveauté de cette campagne est la participation, en plus de celle du Farley Mowat, du Sam Simon. Ce navire arrive d’Europe où il a récemment combattu la pêche illégale en Italie, dans la réserve marine sicilienne de Plemmirio. Le Sam Simon rejoindra l’Opération Milagro III en décembre.

Dans le cadre de l’Opération Milagro III, Sea Shepherd fera de nouveau équipe avec le gouvernement mexicain pour faire face à l’urgence de préserver, avant qu’il ne soit trop tard, ce marsouin gravement menacé. Le Farley Mowat ainsi que le Sam Simon protégeront la réserve de la vaquita marina, patrouilleront pour repérer les braconniers, enrichiront les connaissances relatives à ce cétacé et poursuivront le recueil de données à destination de la communauté scientifique.

Sea Shepherd entreprendra également des opérations de sensibilisation dans la région, rencontrant des biologistes marins, des chercheurs et d’autres ONG œuvrant à la préservation de la vaquita sur le plan local.

Présentation du marsouin du Pacifique, ou vaquita marina

Réputé être le mammifère marin le plus petit et le plus rare au monde, le marsouin du Pacifique est au bord de l’extinction. Selon les dernières statistiques, sa population s’est amenuisée au point de passer sous la barre des 60 individus.

La vaquita est facilement sujette au déclin de population, son taux de reproduction étant inférieur à celui des autres espèces de marsouins  –  un seul petit mis bas tous les deux ans. Son espérance de vie est aussi relativement faible : vingt ans environ.

En dépit de tant de vulnérabilité, ce sont les braconniers qui constituent le plus grand péril pour la survie du marsouin du Pacifique, à cause des filets maillants qu’ils utilisent illégalement pour la pêche au totoaba  –  une autre espèce gravement menacée endémique du golfe de Californie. Les vaquitas se trouvent fréquemment empêtrées dans les filets maillants, incapables de regagner la surface pour prendre leur souffle, ce qui entraîne leur noyade.

"Voir des espèces telles que la vaquita marina et le totoaba si proches de l’extinction à cause du comportement humain prouve bien que les priorités de l’humanité ne sont pas celles qu’elles devraient", a déclaré la capitaine Oona Layolle, leader de la campagne et directrice des opérations navales. "La fin de ces deux espèces serait un pas de plus vers notre propre extinction. Ce n’est qu’en modifiant notre attitude et notre comportement que nous pourrons faire surgir un espoir, pour elles comme pour nous. Sea Shepherd n’abandonnera pas la lutte qu’elle mène pour sauver la vaquita et le totoaba."

"Alors que débute la troisième année du partenariat qui réunit Sea Shepherd et la marine mexicaine, notre expérience nous permet de gagner en efficacité", a déclaré le capitaine Paul Watson, fondateur, président et directeur exécutif de Sea Shepherd. "Nous sommes actuellement bien plus efficaces quand il s’agit de localiser et de confisquer les filets illégaux et avons tissé une relation professionnelle très étroite avec les officiers et membres d’équipage de la marine mexicaine. La capitaine Oona Layolle parle couramment l’espagnol, le français et l’anglais ; et elle a accompli un travail remarquable en donnant à ce partenariat sa structure actuelle."

Présentation de l’Opération Milagro

La première Opération Milagro lancée par Sea Shepherd a attiré sur la situation périlleuse du marsouin du Pacifique un intérêt plus que bienvenu, débouchant sur des initiatives inouïes de préservation de cette espèce menacée d’extinction. Le 18 avril 2015, les membres d’équipage de Sea Shepherd ont enregistré les images de la première vaquita observée depuis 2013, coupant court aux affirmations de certains locaux selon lesquelles l’espèce aurait déjà disparu. La vidéo tirée de ces instants a défrayé la chronique à l’échelle du Mexique, poussant le gouvernement à se tourner vers Sea Shepherd. Le mois suivant a été annoncé un partenariat unissant Sea Shepherd au gouvernement mexicain, qui ont dès lors œuvré de concert à protéger la vaquita marina. Le dévouement de Sea Shepherd à la cause du marsouin lui a valu une attention internationale et son travail a été notamment présenté par 60 Minutes, CNN et The New York Times.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact