Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Vendredi, 27 Janvier 2017 03:39

Opération Milagro III : Sea Shepherd sauve un pêcheur de la noyade dans le golfe de Californie

Dans la nuit du 25 janvier, alors que le Farley Mowat, navire de Sea Shepherd, patrouillait dans la réserve des vaquitas, un bateau est repéré à 21h16 avec quatre hommes à bord pêchant illégalement.

Quand le Farley Mowat éclaira avec son projecteur le navire pour l'identifier, les braconniers prirent immédiatement la fuite à plus de 30 noeuds (ndt 55 KM/h). Quelques instants plus tard, l’équipage du Farley Mowat, qui le suivait au projecteur, aperçut une gerbe d’eau et le bateau de pêche s’arrêta brusquement. Un pêcheur était tombé à la mer. Le navire de Sea Shepherd s’approcha lentement du bateau pour offrir son assistance, prit le naufragé alors en charge, le remontant à bord et lui apportant une aide médicale. Le Farley informa le Sam Simon qui naviguait dans les parages du sauvetage en cours.

Les deux pêcheurs restés sur l'embarcation informèrent Sea Shepherd qu'un autre membre de leur équipage était tombé à la merLes deux pêcheurs restés sur l'embarcation informèrent Sea Shepherd qu'un autre membre de leur équipage était tombé à la mer mais restait introuvable. Le pêcheur secouru à bord du Farley Mowat confirma l'information.

La marine mexicaine fût appelée en renfort pour lancer des recherches afin de secourir le deuxième homme. Le navire arriva sur les lieux à 22h07. Le pêcheur secouru lui fut confié. Le Farley Mowat et le Sam Simon firent équipe avec la marine mexicaine pour chercher l'homme disparu en mer.

La recherche s’est poursuivie toute la nuit et le matin. Vers 16h30, le jeudi 26 le quatrième pêcheur n'était toujours pas localisé et les recherches furent suspendues à l'approche d'une tempête.

« Chaque année, les pêcheurs illégaux bravent les interdits et mettent leur vie en péril en pêchant de nuit et dans le froid alors que beaucoup ne savent même pas nager » a déclaré la capitaine Oona Layolle, directrice des opérations navales. « Ils sont prêts à risquer leur vie, attirés par le lucratif marché noir de la vessie natatoire du totoaba. Ils connaissent les risques de leurs activités illégales mais l’appât du gain est toujours le plus fort... Lors de notre dernière campagne, nous avions déjà secouru trois pêcheurs en pleine tempête. »

Depuis le mois de novembre le Farley Mowat et le Sam Simon patrouillent jour et nuit, 7 jours sur 7, la réserve des vaquitas à la recherche de filets maillants illégaux et pour empêcher le braconnage. Plusieurs dizaines de filets ont été ainsi récupérés. Malheureusement les victimes sont nombreuses, des dauphins, des raies, des poissons, des crustacés et des méduses sont retrouvés morts dans les filets. D'autres ont plus de chance et sont remis à l'eau encore en vie. Au début du mois six bateaux qui pêchaient illégalement avaient été poursuivis par nos équipes puis arrêtés par la marine mexicaine.

La vaquita, connue comme le plus petit et le plus rare des mammifères marins fait face à une véritable menace d'extinction. La population des vaquitas est estimée aujourd’hui à moins de 60 individus et Sea Shepherd mettra en œuvre tous les moyens possibles pour leur protection.

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact