Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Lundi, 10 Juillet 2017 04:15

Huit massacres en sept semaines : Sea Shepherd poursuit sa lutte contre le grind

Le massacre de dimanche dans les îles Féroé, le huitième en seulement sept semaines (dont 3 la semaine dernière), porte le nombre d’animaux tués depuis le 21 mai à 617 dauphins globicéphales et 61 dauphins à flancs blancs.

Photographie envoyée à Sea Shepherd par un témoin du sixième massacre de baleines de l’annéePhotographie envoyée à Sea Shepherd par un témoin du sixième massacre de baleines de l’année

*Le 21 mai ont été tués, à Bøur, 83 globicéphales
*Le 16 juin ont eu lieu deux grinds : le massacre, à Tórshavn, de 164 globicéphales et celui, à Skálabotnur, de 8 dauphins à flancs blancs.
*Le 26 juin ont été tués, à Hvalvík, 157 globicéphales et 53 dauphins à flancs blancs.
*Le 29 juin, après avoir été rabattus plus de quatre heures sur 16 milles marins par les chasseurs, ont été tués à la main dans les hauts fonds de Tjørnuvík, épuisés, 43 globicéphales
*Le 5 juillet ont été tués, à Hvannasund, 70 globicéphales dont quatre femelles gestantes.
*Le 8 juillet ont été tués, à Hvannasund, 71 globicéphales
*Le 9 juillet ont été tués, à Tórshavn, 29 globicéphales

« L’objectif de Sea Shepherd est de dévoiler au monde cette atrocité. Nous ne pouvons pas, nous n’avons jamais prétendu pouvoir faire cesser ce massacre ; mais éveiller une conscience planétaire et œuvrer à construire de solides fondations politiques et économiques, cela entraînera des pressions économiques, diplomatiques et politiques qui porteront leurs fruits. »

Le capitaine Paul Watson, fondateur de Sea Shepherd

L’évolution du combat mené par Sea Shepherd

Depuis les débuts de son opposition au grind, voici plus de trente ans, Sea Shepherd a vu ses navires saisis et ses volontaires harcelés, passés à tabac, arrêtés, sanctionnés par des amendes et reconduits à la frontière. Non contents d’avoir amendé la loi dans le but de préserver cette chasse, le grind, et de punir sévèrement quiconque tenterait de sauver globicéphales et autres dauphins de leur mise à mort, les fonctionnaires féringiens ont eu recours, pour les aider à faire respecter la loi et procéder à des arrestations, à des fonctionnaires danois, y compris des fonctionnaires de police et de marine ainsi que des représentants des douanes. Bien que les Îles Féroé ne soient pas membres de l’Union européenne, le Danemark a quant à lui interdiction de contribuer délibérément à troubler, capturer ou tuer des cétacés, de quelque manière que ce soit.

Dans le cadre de l’Opération Bloody Fjords, campagne de Sea Shepherd qui vise les institutions soutenant le grind, Sea Shepherd Pays-Bas a officiellement introduit une requête auprès de la Commission européenne, le 8 mai, afin de faire engager une procédure d’infraction contre le Danemark, pour son soutien au massacre de baleines pilotes et d’autres cétacés aux îles Féroé.

Pour bien faire comprendre aux représentants de la Commission européenne que l’implication du Danemark dans la chasse pratiquée aux îles Féroé ne suscite pas seulement l’opposition de Sea Shepherd, nous leur avons également remis une pétition, signée par plus de 250.000 personnes du monde entier désireuses de voir cesser ce massacre terrible.

Nous sommes encore à ce jour dans l’attente d’une décision de la CE. Même si, après deux années passées à recueillir des preuves suffisantes, l’équipe juridique de Sea Shepherd a étayé, d’un rapport détaillé et approfondi, la plainte pour infraction, nous continuerons à recueillir et rassembler d’autres preuves de l’appui illégal que le Danemark fournit au grind, et ce, aussi longtemps que se perpétueront les massacres.

Le 8 juillet, 71 globicéphales ont été tués à Hvannasund - Photo envoyée à Sea Shepherd GlobalLe 8 juillet, 71 globicéphales ont été tués à Hvannasund - Photo envoyée à Sea Shepherd Global

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact