Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Samedi, 06 Janvier 2018 00:00

Sea Shepherd fête la nouvelle année avec l'arrestation d'un navire de pêche illégale au Libéria

Le 2 janvier, avec l'aide de Sea Shepherd, le navire de pêche battant pavillon chinois (F/V) Guo Ji 809 a été arrêté par la garde côtière libérienne pour pêche illégale dans les eaux territoriales du Libéria.

Le Guo Ji 809 arrêté avec l’aide du navire de Sea Shepherd et de ses petites embarcations. Photo by Thomas Le Coz/Sea Shepherd
Le Guo Ji 809 arrêté avec l’aide du navire de Sea Shepherd et de ses petites embarcations. Photo Thomas Le Coz/Sea Shepherd

Le navire Sam Simon de Sea Shepherd a détecté le bateau de pêche au radar alors que ce dernier parcourait les eaux libériennes à une vitesse laissant deviner une activité de chalutage. Une équipe d'abordage de la garde côtière libérienne s'est rapidement mobilisée à bord du Sam Simon pour se rendre sur la zone cible où il s’est avéré que le bateau venait de remonter un chalut. Sur le pont se trouvaient des engins de pêche mouillés et non sécurisés, des poissons vivants tout juste pêchés et des membres d’équipage vêtus de tenues de pêche mouillées.

L’équipage de Sea Shepherd assiste la garde côtière libérienne pour l’abordage du Guo Ji 809. Photo by Melissa Romao/Sea ShepherdL’équipage de Sea Shepherd assiste la garde côtière libérienne pour l’abordage du Guo Ji 809. Photo Melissa Romao/Sea Shepherd

L'inspection a révélé que ce navire disposait bien d'une licence de pêche libérienne, mais qu'elle avait expiré le 31 décembre 2017. Depuis, les 1er et 2 janvier, le Guo Ji 809 continuait de pêcher, apparemment contre l'avis de l'observateur des pêches libériennes, présent à bord, qui a admis que le bateau était activement engagé dans la pêche.

Les garde-côtes libériens arrêtent le Guo JI 809. Photo by Melissa Romao/Sea ShepherdLes garde-côtes libériens arrêtent le Guo JI 809. Photo Melissa Romao/Sea Shepherd

Pêcher sans licence de pêche libérienne constitue la plus grave infraction aux lois de régulation des pêches du Libéria, punie jusqu'à hauteur de 1 million de dollars US (1 000 000$). Le F/V Guo Ji 809 a été arrêté et est désormais retenu dans le port de Monrovia en attendant les poursuites.

Prises illégales sur le Guo Ji 809. Photo by Melissa Romao/Sea ShepherdPrises illégales sur le Guo Ji 809. Photo Melissa Romao/Sea Shepherd

"L'arrestation du Guo Ji 809 rappelle le besoin constant de vigilance en mer. Bien que l’Opération Sola Stella ait mis fin aux incursions de bateaux de pêche étrangers non autorisés, nous devons tout autant porter nos efforts sur le contrôle des bateaux qui sont, ou ont été, autorisés à pêcher au Libéria," a déclaré le Ministre de la Défense du Libéria, Brownie Samukai.

Le Guo Ji 809 arrêté avec le soutien du Sam Simon. Photo by Melissa Romao/Sea ShepherdLe Guo Ji 809 arrêté avec le soutien du Sam Simon. Photo Melissa Romao/Sea Shepherd

Depuis février 2017, Sea Shepherd assiste le gouvernement du Libéria pour lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) en mettant à disposition un navire civil pour patrouiller dans leurs eaux, sous la direction du Ministre libérien de la Défense. Les pays en développement sont particulièrement vulnérables à la pêche INN, qui représente jusqu’à 40% du poisson pêché dans les eaux d’Afrique de l’ouest.

Poisson pêché illégalement en train de sécher sur le pont du Guo Ji 809. Photo by Melissa Romao/Sea ShepherdPoisson pêché illégalement en train de sécher sur le pont du Guo Ji 809. Photo Melissa Romao/Sea Shepherd

"Depuis bientôt un an, Sea Shepherd a aidé la garde côtière libérienne à arrêter huit navires de pêche impliqués dans la pêche illégale. Nous ne pouvions rien espérer de mieux en cette nouvelle année que l’arrestation d’un autre navire braconnier, traduit en justice grâce au partenariat efficace entre Sea Shepherd et le Ministère Libérien de la Défense," a déclaré le directeur de la campagne Peter Hammarstedt.

 Les garde-côtes libériens inspectent le Guo JI 809. Photo Melissa Romao/Sea ShepherdLes garde-côtes libériens inspectent le Guo JI 809. Photo Melissa Romao/Sea Shepherd

En 2016, Sea Shepherd s’est associée avec le gouvernement du Gabon pour l’Opération Albacore, qui a permis l’inspection en mer de plus de 80 navires de pêche et l’arrestation de cinq chalutiers congolais de pêche INN et un palangrier espagnol. L’Opération Sola Stella permet à Sea Shepherd de poursuivre son engagement aux côtés des gouvernements nationaux et des organismes chargés de l’application de la loi pour combattre la pêche INN, tel que stipulé à travers notre Engagement volontaire pour les Océans énoncé à la Conférence des Nations Unies sur l’Océan de juin 2017 (#OceanAction17190).

La garde côtière libérienne à bord du Guo Ji 809 avec le soutien du Sam Simon. Photo Melissa Romao/Sea ShepherdLa garde côtière libérienne à bord du Guo Ji 809 avec le soutien du Sam Simon. Photo Melissa Romao/Sea Shepherd

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact