Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Imprimer
Samedi, 11 Janvier 2014 12:10

Sea Shepherd et les requins – France et Australie

Par Lamya Essemlali, Présidente de Sea Shepherd France et Jeff Hansen, Directeur Général de Sea Shepherd Australie

Victoire pour les requins à La Réunion – Communiqué de Lamya Essemlali

Les requins sont essentiels à la santé de la planète  et doivent être respectésLes requins sont essentiels à la santé de la planète et doivent être respectésLe Conseil dʼEtat pour La Réunion renvoie Thierry Robert dans ses cordes, une autre victoire pour Sea Shepherd, Longitude 181 et lʼASPAS

Le maire de Saint Leu vient de se faire débouter par le Conseil dʼEtat le 31 décembre dernier. Sûr de son bon droit, ce maire avait pourtant cru bien faire en faisant appel au Conseil d’Etat afin de casser le jugement du Tribunal Administratif qui avait donné raison à Sea Shepherd, Longitude 181 et l’Aspas, en suspendant l’autorisation du Maire de pêcher des requins sur le territoire de sa commune dans les zones renforcées de la Réserve Marine.

Non seulement le Conseil d’Etat a rappelé l’incompétence du Maire et la nature “inappropriée et disproportionnée” de sa mesure mais il l’a de plus condamné à verser 3000 euros de dommages et intérêts à chacune de nos associations.

Il va sans dire que l’argent public des habitants de Saint Leu devrait être utilisé pour l’amélioration de la vie des habitants de Saint Leu et non pour payer les petites vendettas de leur Maire obstiné, qui fait payer à ses concitoyens le prix de son incompétence.

Cette décision du Conseil d’Etat intervient au moment où en Australie un mouvement populaire sans précédent en faveur des requins voit le jour. En effet, si la gestion de cette crise requin à la Réunion apparait comme catastrophique, le gouvernement Australien a réussi l’exploit d’aller encore plus loin dans la bêtise. Suite à la mort d’un surfeur en Novembre dernier, l’Etat a décrété la mise à mort pure et simple de tous les requins bouledogues, tigres et grand blancs de plus de trois mètres qui seront aperçus près des côtes. Samedi 4 janvier, une première manifestation regroupant plusieurs milliers de personnes sur une plage était organisée pour exiger de l’Etat qu’il renonce à ces mesures. Dans le même temps, une équipe d’avocats étudie la légalité de la mesure. Le Grand Blanc est une espèce rare et protégée. Sea Shepherd Australie est en première ligne de ce mouvement d’opposition au massacre annoncé de ces grands prédateurs, vulnérables, architectes des océans depuis des millions d’années et dont les effectifs sont en chute libre.

Gros plan du magnifique grand requin blanc - photo: Jake ParkerGros plan du magnifique grand requin blanc - photo: Jake Parker


Date de la battue de requins repoussée / Le gouvernement d’Australie-Occidentale (AO) est pris en flagrant délit de vice de procédure dans l’optique de tuer des espèces protégées de requins - Communiqué de Jeff Hansen

Le gouvernement de l’état d’Australie-Occidentale (dirigé par Colin Barnett) a été pris la main dans le sac dans son objectif d’accélérer l’abattage de grands requins blancs, espèce protégée, au large des côtes de l’ouest de l’Australie (Western Australia). Sea Shepherd Australie et les Verts (Australian Greens) ont mené conjointement une enquête sur la procédure d’appel d’offres, animés par la sensation que quelque chose ne tournait pas rond.

Il s’avère que l’appel d’offre fut publié le 23 décembre 2013 avec la fin des remises de dossiers annoncée pour le 3 janvier 2014, soit 6 jours ouvrés. Cependant, le site d’appels d’offre mentionne explicitement que "la durée de publication doit être d’un minimum de dix jours ouvrés": http://www.ssc.wa.gov.au/policies01.asp?id=42

La représentante locale des Verts, Lynn MacLaren, membre du conseil législatif d’Australie-Occidentale a déclaré que l’appel d’offrespour le Drum-lining et l’abattage des requins lancé par le gouvernement Barnett n’a pas respecté les règles de publication ouvrant ainsi la porte à un procès contre le gouvernement.

"Cela est une preuve supplémentaire de la mesquinerie du gouvernement sur le sujet de l’atténuation du danger causé par la présence de requins".

"Le premier ministre a non seulement ignoré de nombreuses parties-prenantes dans une approche écoeurante du sujet (en ignorant par exemple les organisateurs du WA Western Australia Swim Series– une épreuve de nage en mer-, l’industrie locale de pêche aux requins et les spécialistes scientifiques de requins) mais a également triché sur la procédure d’appel d’offres."

Le gouvernement Barnett bafoue toutes les règles de bon sens dans l’optique d’annihiler une espèce protégée au large des côtes locales. Ils ignorent l’avis des scientifiques, les souhaits des familles des victimes, la loi sur la protection de l’environnement et de la biodiversité, et l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature. Cependant, la révélation de ce vice de procédure est une bonne nouvelle. La politique d’abattage fait ainsi face à un coup de frein. Le soumissionnaire vainqueur du contrat aurait dû commencer sa mission macabre le vendredi 10 janvier. Cependant l’annonce de ce contrat ne devrait être faite que la semaine prochaine; le vice premier ministre Kim Hames ayant déclaré que l’objectif de déployer la campagne de capture dès le 10 semblait hypothéqué.

Il est impératif de maintenir la pression. Merci de continuer à prendre contact avec vos représentants locaux. Sea Shepherd est engagé pour la défense de requins, partout dans le monde.

Un océan sans requin est une planète sans humains. Les requins maintiennent l’équilibre et la santé du précieux écosystème marin qui produit jusqu’à 80% de notre oxygène. Toute attaque sur la nature est une attaque sur les générations futures et sur nous-mêmes. Il est grand temps que nos gouvernements s’engagent pour les générations futures et donnent aux requins le respect et la protection qu’ils méritent.

Les requins sont essentiels à la santé de la planète et doivent être respectésLes requins sont essentiels à la santé de la planète et doivent être respectés

 


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact