Sea Shepherd Newsrss_icon_20

Toutes les dernières actualités de l'organisation.



Imprimer
Jeudi, 13 Avril 2017

Sea Shepherd lance Pollutoys : des peluches pour sensibiliser les enfants à la pollution des océans

 Léguons une planète vivante à nos enfants et léguons des enfants respectueux à notre planète.

Chaque année, 1 million d’animaux marins meurent à cause de la pollution créée par les déchets plastiques.

Au-delà du choc provoqué par les photos d’oiseaux agonisants à l’estomac rempli de déchets, comment sensibiliser à la préservation des océans? Comment apprendre à nos enfants à respecter l'océan et ses animaux marins et à ne pas jeter de déchets, ni dans l’eau, ni sur terre ?

Les Pollutoys sont 8 adorables peluches qui derrière leur allure sympathique, cachent une triste réalité : leur estomac est rempli de débris. Sac plastique, bouteille en plastique, canettes, couverts en plastique, ballons et autres débris en plastique que les animaux marins ne peuvent avaler. Et qui les tuent à petit feu.

Un moyen innovant et pédagogique de sensibiliser les enfants au triste sort de la vie marine du à notre usage inconsidéré du plastique... pour en faire des adultes différents !

Lire la suite...
 
Imprimer
Mardi, 11 Avril 2017

Appel à la mobilisation : massacre d'orques à Saint Vincent et les Grenadines

Sainte Lucie et Saint Vincent et les Grenadines (SVG), nations tueuses de dauphins

Photo : Adam GravelPhoto : Adam GravelSea Shepherd s'est confronté aux baleiniers de ces deux nations il y a quelques années et nous y avons trouvé une incroyable hostilité. L'écologiste de Sainte Lucie, Jane Tipson avec qui nous avons travaillé en 2003 a été assassinée en raison de son opposition au massacre des dauphins et baleines pilotes.

Ces deux nations votent à la Commission Baleinière Internationale aux côtés du Japon , en faveur de la levée du moratoire sur le commerce international de viande de baleines.

La semaine dernière, deux bébés orques y ont été tuées devant des touristes horrifiés, venus admirer dauphins et baleines dans la zone.

Nous devons faire suffisamment de bruit pour être entendus par ces deux nations. Envoyons des milliers de messages à Dr the Hon Ralph E Gonsalves, Premier Ministre de St Vincent et les Grenadines

Lire la suite...
 
Imprimer
Vendredi, 07 Avril 2017

Opération Milagro III : Le gouvernement mexicain se montre solidaire avec Sea Shepherd dans la lutte contre les braconniers

Un juge émet plusieurs ordonnances restrictives visant à renforcer la protection des navires et des équipages de Sea Shepherd

photo Sea Shepherd La réaction rapide du gouvernement mexicain a permis d'éviter un affrontement potentiellement dangereux de la part de pêcheurs hostiles envers Sea Shepherd, le jeudi 30 mars dernier.

Une ordonnance restrictive temporaire, délivrée à l'encontre de ces pêcheurs le 28 mars par le bureau du procureur général, a été ratifiée par un juge, le 5 avril.

Les pêcheurs protestataires, avec à leur tête l'un des responsables de la coopérative de pêche de San Felipe, ont organisé une manifestation le 26 mars, au cours de laquelle ils ont menacé de mettre le feu aux navires de Sea Shepherd si ces derniers croisaient encore dans le Golfe de Californie le jeudi 30 mars, à 14 heures.

Sea Shepherd patrouille actuellement dans le Golfe de Californie, aussi connu sous le nom de mer de Cortez, dans le cadre de l'Opération Milagro III, afin d'enrayer l'extinction imminente de la vaquita et de protéger le totoaba, en voie de disparition. Cette campagne est réalisée en partenariat avec le gouvernement mexicain.

Au cours de la manifestation, les pêcheurs et leur leader ont pris un petit bateau de pêche local, appelé "panga", ont inscrit à la peinture "Sea Shepherd" dessus, et l'ont brûlé dans les rues de San Felipe pour signifier, en guise d'avertissement, qu'ils feraient subir le même sort aux navires anti-braconnage de l'organisation, le Sam Simon et le Farley Mowat, si ces derniers ne quittaient pas les eaux mexicaines. La manifestation s'est terminée sur la promesse de son leader d'attaquer l'équipage de Sea Shepherd avec 200 pangas, le 30 mars.

Lire la suite...
 
Imprimer
Mercredi, 05 Avril 2017

Arrêté delphinariums : le front anti-captivité avance !

Photo : One Voice

Les associations One Voice et Sea Shepherd se félicitent de la décision du ministère de l’Écologie de renoncer pour l'heure à son projet d'arrêté afin de "refaire un tour de table avec les ONG pour obtenir un arrêté plus ambitieux"

Nos associations militent pour la fin du maintien en captivité des cétacés sur le territoire, accompagnée de programmes de réhabilitation progressive à la vie sauvage des cétacés maintenus captifs.

Dans des cas très particuliers où la remise en liberté ne serait pas possible, une sortie des bassins "en dur" et la fin des spectacles imposés et donc, de toute exploitation commerciale serait le minimum requis. Toute proposition de loi adoptée aujourd'hui, qui n'interdirait pas l'importation et l'exploitation des cétacés sur le territoire français serait un pas en arrière, auquel nous nous opposerons.

Si nos associations se sont mobilisées contre un projet de texte présenté à tort comme une avancée, d'autres y ont vu un progrès en matière de bien être animal et y ont apposé leur signature, entérinant ainsi la captivité dans la durée. Il est étonnant de voir que ceux là mêmes qui ont défendu cet arrêté inacceptable, considèrent aujourd'hui comme une victoire le fait qu'il ne soit pas adopté.

Lire la suite...
 
Plus d'articles...


Sea Shepherd France
22 rue Boulard, 75014 PARIS

All contents copyright ©2012 Sea Shepherd Conservation Society
Hosting and other web services donated by EStreet

Accueil     |     Déclaration de Confidentialité     |     Copyright     |     Contact