Appel à la mobilisation

Vous avez le pouvoir de stopper le Grind.

Chaque année, des milliers de dauphins sont massacrés aux îles Féroé. Et chaque année, nous sommes sur place pour documenter ces massacres et alerter l’opinion publique. Depuis 30 ans, des centaines de pétitions ont été lancées sans succès.

Aujourd’hui, vous avez le pouvoir de faire fléchir les îles Féroé en touchant à la plus puissante de leurs industries : la pêche. Les produits issus de la pêche, incluant le saumon d’élevage, représentent plus de 95 % du total des exportations et environ 20 % du PIB de l’archipel.

Le saviez-vous ? Il est courant de trouver du poisson originaire des îles Féroé en France. Les plus grandes enseignes proposent du poisson féroïen à la vente, mais aussi de très nombreuses poissonneries et épiceries indépendantes ou sites spécialisés en ligne.Parfois, ce sont via des marques bien connues comme Findus, et parfois ce sont via les marques distributeurs comme Leclerc ou Carrefour.

Commercialiser du poisson féroïen revient à soutenir l’économie de l’archipel et par extension à cautionner (même involontairement) ces massacres.

Ensemble, exigeons la fin du Grind aux îles Féroé. Avec le #StopTheGrind, identifions les distributeurs concernés et demandons-leur de condamner ces pratiques en appelant au boycott de ces produits. Identifiez les marques et/ou les enseignes et appelons au boycott de ces produits. Aidez-nous à identifier les distributeurs et mettons-les face à leurs responsabilités.

Comment faire :

Vous trouvez du poisson originaire des îles Féroé en faisant vos courses en ligne ou en magasin ?

1- Partagez la photo du produit concerné

2- Identifiez l’enseigne/la marque en la taguant en Story ou dans une publication

3- Taguez Sea Shepherd France afin de pouvoir repartager et enregistrer votre signalement

4- Ajoutez le #StopTheGrind

À noter : vous ne souhaitez pas publier de photo sur vos réseaux, partagez votre signalement par mail à contact@seashepherd.fr avec les informations mentionnées ci-dessus.
Vous ne trouvez pas l’origine du produit ? Rendez-vous à l’accueil de votre magasin ou demandez à un responsable de rayon. Il est obligatoire de mentionner la zone de pêche ou le pays d’élevage pour les produits non transformés et certains produits transformés de la pêche et de l’aquaculture.
« En ce qui concerne les produits pêchés dans l’Atlantique nord-est […], le nom de la sous-zone ou de la division doit être indiqué, ainsi qu’un nom facile à comprendre pour les consommateurs, une carte ou un pictogramme ». (Extrait du guide de poche des nouvelles étiquettes de l’Union européenne apposée sur les produits de la pêche et de l’aquaculture à l’intention des consommateurs)
Les autorités féroïennes ont fait part de leurs craintes suite au Grind qui a ôté la vie à 1428 dauphins en septembre dernier. Le Premier ministre des Féroé avait déclaré à ce sujet « Nous pensions que la protestation retomberait au fil des jours, mais il semble que ce ne soit pas le cas. »
Maintenons la pression et montrons qu’elle ne retombera pas tant qu’ils ne renonceront pas au Grind.
#StopTheGrind